le Vendredi 3 février 2023
le Mercredi 28 Décembre 2022 13:30 | mis à jour le 28 Décembre 2022 13:38 Hawkesbury

Retour sur 2022: CUPR (1/4)

Les Hawks ont connu une saison 2021-2022 phénoménale qui s'est conclue par une défaite en finale de la ligue.
Les Hawks ont connu une saison 2021-2022 phénoménale qui s'est conclue par une défaite en finale de la ligue.
Première partie de notre revue de l'année 2022 dans les CUPR.

C’est sous un air d’un retour à la normale tant attendu que les citoyens des Comtés unis de Prescott et Russell ont vécu la dernière année, après deux ans d’omniprésence pandémique. Sous ce vent d’air frais, les citoyens ont eu droit à un retour en force autant d’un point de vue culturel, sportif, communautaire, municipal, politique et bien plus encore. Voici donc, comme la tradition le veut, un retour sur les événements marquants de la dernière année dans les CUPR.

Vols de véhicules et de catalyseurs

Comme partout au pays, les vols de véhicules sont un fléau: plus d’une centaine de voitures auraient été volées entre avril 2021 et janvier 2022 dans l’est-ontarien. Mais depuis quelques années, les voleurs se sont spécialisés dans le vol des catalyseurs des voitures, en raison de la grande valeur du palladium qui y est contenu. D’ailleurs, les policiers de Hawkesbury de la Police provinciale de l’Ontario ont procédé en début d’année à l’arrestation de deux voleurs de catalyseurs qui en auraient dérobé plus d’une centaine dans la région depuis l’an dernier. La vigilance est quand même de mise, car d’autres gredins pourraient tenter leur chance à leur tour.

Un deuxième album pour Les Rats d’Swompe

Le 28 janvier dernier, le groupe trad-rock originaire de l’est-ontarien Les Rat d’Swompe a lancé son second album en carrière, Élixir. La formation du chanteur Yan Leduc, originaire d’Alfred, propose une quinzaine de chansons dont une reprise de Martin de la chasse-galerie de Michel Rivard.

Montagnes russes pour Valérie Grenier

La skieuse de L’Orignal Valérie Grenier a bien débuté l’année 2022 en signant une 4e place lors du slalom géant de Kranjska Gora, en Slovénie, comptant pour la Coupe du monde de la Fédération internationale de ski. Ceci était de bon augure pour les Jeux olympiques de Pékin qui ont eu lieu un mois plus tard, mais malheureusement, le parcours chinois s’est avéré piégeux pour de nombreuses skieuses qui n’ont pu compléter l’épreuve. Ce fut le cas de la favorite de la compétition, l’Américaine Mikaela Shiffrin, mais aussi de Grenier. Cette dernière a eu quelques difficultés depuis, ne terminant dans le top-15 que lors de deux des sept courses suivantes. On espère qu’elle retrouvera sa forme des beaux jours alors que la FIS a annoncé qu’une épreuve de la Coupe du monde sera disputée au Mont-Tremblant en décembre 2023, là où elle a appris à skier.

Le convoi des camionneurs passe dans les CUPR

Que l’on ait été d’accord ou non avec le convoi de camionneurs qui s’est rendu manifester à Ottawa en février dernier, celui-ci a eu un certain impact économique sur la région alors qu’un nombre important de participants se sont arrêtés dans les CUPR pour se ravitailler, notamment chez Herb’s, à Vankleek Hill. Après leur éviction du centre-ville d’Ottawa, c’est encore à cet endroit que les manifestants se sont regroupés en attendant la suite des choses. Bien que l’on n’ait pas de statistiques précises sur l’impact de la présence de ces protestataires, on peut quand même dire que certains commerçants ont fait des affaires d’or lors de cette période.

L’impact de la guerre en Ukraine ressentie jusqu’ici

La Russie entamait officiellement son intervention militaire en Ukraine, le 23 février, une intervention dénoncée dans le monde entier. Cette guerre ne s’arrêtait toutefois pas aux frontières. Pour en témoigner, le Journal s’était entretenu avec Alina Moskaluk, native de Podvirne en Ukraine, résidant maintenant à Hawkesbury depuis sept ans.

« C’est tellement triste d’avoir à vivre ça en 2022. Nous sommes un peuple qui n’a jamais voulu de guerre, qui n’a jamais pris quelque chose qui ne lui appartenait pas et qui a travaillé extrêmement fort pour être démocratique. C’est terrible de voir tout ce qui a été construit en 30 ans être détruit en cinq jours par la folie d’un seul homme […] », avait-elle déploré dans un vibrant témoignage.

Malheureusement, la guerre a continué de faire rage en Ukraine pour le reste de l’année 2022. Au courant de l’année, plusieurs ont mis sur pied des initiatives pour aider le peuple ukrainien. C’est notamment le cas Séminaire du Sacré-Cœur (SSC) qui, à la mi-mai, a décidé d’ouvrir ses portes à ceux qui voulaient fuir les bombes.

Le SSC a ainsi rénové 11 de ses résidences, n’ayant pour la plupart pas été utilisées depuis plus de 20 ans. Le projet, aidé d’une levée de fonds de près de 50 000$, a notamment permis d’accueillir quatre familles et près d’une douzaine d’Ukrainiens, dont certains pourront évidemment poursuivre leurs études au SSC.

Beau’s change de main

Fleuron du monde brassicole dans les CUPR, la brasserie Beau’s a changé de main le 28 février. En effet, l’entreprise, qui était à majorité propriété des employés mêmes de la brasserie, a été achetée par Steam Whistle Brewing de Toronto pour un montant confidentiel. La pandémie a évidemment été le moteur de cette transaction, ayant provoqué la chute vertigineuse des revenus de Beau’s. La vente de la brasserie ne devrait cependant pas provoquer de grands changements au sein de l’entreprise indiquent les personnes intéressées.

Investissements chez Premier Tech

La multinationale québécoise Premier Tech a annoncé en mars qu’elle créera 52 nouveaux emplois dans ses installations de St-Isidore et de Brighton. Avec l’aide de 2,8 millions $ du Gouvernement de l’Ontario, Premier Tech investira 41 millions $ sur les cinq prochaines années afin de développer le plus grand centre au Canada pour la production de produits nutritifs pour l’horticulture et l’agriculture.

L’ACFO PR honore des gens impliqués

Le 22e  Banquet de la Francophonie de l’ACFO Prescott-Russell a honoré plusieurs citoyens de la région en mars dernier en raison de leur implication de la communauté. Parmi les personnes honorées, on retrouvait Louise et Gilles Myner, reconnus pour leur bénévolat auprès de la paroisse de St-Eugène, l’Hôpital général de Hawkesbury et plusieurs autres organismes communautaires. Quant à elle, la chanteuse Mélissa Ouimet, de St-Albert, a été honorée pour sa contribution à l’épanouissement de la culture et de la langue française au Canada tandis que la Fromagerie St-Albert a été reconnue en tant qu’organisme impliqué dans sa communauté.

Un projet résidentiel rejeté

Le projet résidentiel Gateway to Mont-Roc a été présenté au conseil municipal de Hawkesbury en mars dernier. Ce projet prévoyait la construction de 127 nouveaux logements sur un terrain de 10 acres situé entre les rues Cameron et Edmond. Cependant, à la fin mai, le conseil a rejeté le projet, plusieurs résidents du secteur ayant fait part de leurs craintes quant à la densité résidentielle du secteur.

Artist in Residence Distillerie débarque à Hawkesbury

Les premiers coups de pelles de la construction de la distillerie Artist in Residence ont été donnés au début mai 2022 et la production pourrait débuter dès mai 2023. Plus encore, cela viendra créer beaucoup de whisky et plus d’une cinquantaine d’emplois additionnels à Hawkesbury.

« Tu vas y aller pour vivre une expérience. Je garantis que ça ne sera pas un liquor store ordinaire, ça, c’est sûr », avait raconté Pierre Mantha, fondateur d’Artist in Residence Distillerie, possédant déjà une distillerie à Gatineau.

La glorieuse saison des Hawks prend fin

Après avoir atteint la finale de la Coupe Bogart pour la première fois depuis 2006, les Hawks de Hawkesbury ont dû plier bagage en quatre rencontres face aux Sénateurs Junior d’Ottawa, ainsi sacrés champions de la Ligue centrale de hockey junior A (CCHL).

La tempête s’abat sur la région

Les orages violents ont pris tout le monde par surprise, le 20 mai, notamment dans l’Est ontarien. Durant plusieurs jours, des citoyens ont été privés d’électricité, et ce, en plus des dommages matériels un peu partout dans Prescott-Russell. À travers cette crise, le Régional avait contacté Hydro One pour avoir leurs commentaires qui avaient souligné le travail de ses électriciens pour avoir encore une fois répondu à l’appel.

« Ils sont toujours les premiers à vouloir aller sur le terrain. Qu’il fasse -40°C, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige ou tout ça en même temps, ils sont toujours les premiers à vouloir aider », avait commenté Tiziana Baccega Rosa, porte-parole de Hydro One.

Un grand des arts exposé à Hawkesbury

Juste avant qu’une tempête frappe la région, Leo Schimanszky a eu tout juste le temps de faire le vernissage de Schimanszky 2022 au Centre culturel Le Chenail de Hawkesbury, le 20 mai. Une exposition de peintures, de dessins et de sculptures.

« Cela raconte les catastrophes, mais aussi l’évolution du monde, la vie de tous les jours et comment les gens essaient de vivre à travers tout ça », a raconté celui qui a exposé ses œuvres partout dans le monde, de l’Amérique à l’Europe, et ce depuis le début des années 70.

***

Pour la deuxième partie: https://le-regional.ca/2022/12/28/retour-sur-2022-cupr-2-4/