le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 19 mai 2022 12:15 Sports

La glorieuse saison des Hawks prend fin

Les Hawks luttaient pour leur survie, le 10 mai dernier, dans la série finale de la Coupe Bogart les opposant aux Junior Senators d’Ottawa. Devant plus de 500 partisans, les visiteurs ont toutefois décidé d’en finir au Complexe sportif Robert Hartley, l’emportant 4-0 pour ainsi balayer la série et être couronnés champions de la Ligue centrale de hockey junior A (CCHL).

Bien que les des trois premiers matchs c’étaient joués sur un seul but et avaient offert trois périodes de prolongation, cette fois, les Junior Senators semblaient décidés à gagner plus aisément. D’ailleurs, près d’une centaine de leurs partisans avaient fait le voyage en espérant que ce serait le dernier match de la série et l’un d’eux avait même amené des balais en symbolique d’une possible victoire en quatre matchs.

Ainsi, après seulement cinq minutes de jeu, Simon Isabelle (9e) a déjoué Matthew Tovell pour ouvrir la marque du côté d’Ottawa. Sept minutes plus tard, Samuel Edwards (2e) doublait l’avance, dans une période où les Hawks menaient pourtant 15-8 au chapitre des tirs au but.

Aucun but ne sera marqué en deuxième période et les buts d’Isabelle et Edwards seront en fait les buts de la victoire et d’assurance. En fait, ce sera aussi les deux seules fois du match où un gardien sera déjoué. Les deux autres buts, par Massimo Gentile (4e) et encore Simon Isabelle (10e), seront marqués en fin de troisième période dans une cage abandonnée.

Enjeu supérieur

C’est le gardien québécois des Junior Senators, William Desmarais qui fut élu le joueur le plus utile des séries après le match. Maintenant ce match remporté et dorénavant champions de la CCHL, les Junior Senators iront directement au Championnat national, présenté cette année à Estevan en Saskatchewan.

En mars dernier, les dirigeants des neuf ligues du pays avaient décidé d’annuler la Coupe Fred Page que les Hawks devaient justement recevoir en 2021 avant l’annulation complète de la saison en raison de la COVID-19.

Ainsi, les neuf équipes championnes, ainsi que l’équipe hôte, les Bruins d’Estevan, s’affronteront directement, du 19 au 29 mai prochain, dans la ville d’un peu plus de 10 000 habitants.

Un dernier match en tant que Hawks

Du côté des Hawks, il s’agissait d’une première présence en finale de la Coupe Bogart en 16 ans. Ils tentaient d’ailleurs de remporter ce trophée pour une première fois en autant d’années. Il y a donc beaucoup de positif à voir malgré la défaite, contre une équipe qui bénéficie évidemment d’un bassin de joueurs bien plus grand.

La troupe de Richard Dorval aura notamment pu compter sur de grandes saisons de la part de plusieurs vétérans qui poursuivront leurs parcours sous d’autres cieux la saison prochaine. C’est notamment le cas du capitaine Mark Cooper, défenseur de l’année, en plus d’être actuellement sélectionné au niveau national, et joueur finissant de l’année dans la CCHL. Ce dernier, qui a manqué la totalité de la finale pour cause de blessure, évoluera l’an prochain pour les River Hawks de l’Université du Massachusetts à Lowell, une équipe évoluant en division un aux États-Unis.

Son assistant-capitaine, Josh Spratt, est aussi sur son départ, alors qu’il ira jouer pour les Paladins du Collège militaire royal du Canada (RMC) à Kingston.

Un autre assistant-capitaine, cette fois Rylee Hlusiak, va lui aussi quitter pour l’université. En 2022, Hlusiak a été le meilleur pointeur des Hawks, nommé membre de la 2e équipe étoile de la ligue et récipiendaire du trophée remis au joueur s’étant démarqué pour ses habilités et son esprit sportif. Il se joindra aux Pionniers de la Sacred Heart University, autre programme de division un, cette fois dans le Connecticut.

Un autre joueur des Hawks se joindra d’ailleurs à lui sur la côte-est américaine, soit le Québécois William Gendron. Finalement, l’américain de 20 ans, Ryan Murphy, rentrera aux États-Unis, pour représenter les Beavers de Babson College, programme de division trois dans le Massachusetts.

Et les jeunes

En plus des vétérans, plusieurs jeunes joueurs se sont démarqués, c’est notamment le cas de Bradley Horner. Un défenseur de 16 ans, originaire de Vankleek Hill, nommé sur la 2e équipe étoile des recrues et espoir des  67’s d’Ottawa dans Ligue junior de l’Ontario (OHL). Deux autres espoirs de la OHL ont eux aussi évolué avec les Hawks cette année, soit Antoine Dorion (16 ans) et Landon Brownlee (17 ans), tout deux repêchés par les Frontenacs de Kingston.

C’est donc dire que l’entraîneur et directeur général de l’année dans la CCHL, Richard Dorval, aura du pain sur la planche puisqu’il aura beaucoup de travail à faire avec le départ de nombreux vétérans. D’ailleurs, son travail a non seulement été honoré au provincial en 2022, mais aussi au fédéral puisqu’il est en nomination pour le trophée Darcy Haugan/Mark Cross, remis au meilleur entraîneur de la Ligue de hockey junior canadienne (CJHL).

Bref, une grande mention pour souligner le travail de celui qui a amené les Hawks de Hawkesbury à leur première apparition à la Coupe Bogart en plus de 15 ans.