le Jeudi 8 Décembre 2022
le Vendredi 20 mai 2022 12:27 Économie

Artist in Residence Distillerie débarque à Hawkesbury

Il y aura bientôt une énorme distillerie, beaucoup de whisky et plus d’une cinquantaine d’emplois additionnels à Hawkesbury. Les premiers coups de pelles de la construction de la distillerie Artist in Residence ont été donnés en mai 2022 et la production pourrait débuter dès mai 2023.

« Pour l’expansion en Ontario, j’avais regardé du côté de Renfrew, Kanata, mais j’ai dit ‘non, je veux que ça parle français’, alors quand j’ai vu l’annonce passer d’un terrain de 15 acres sur la rue Tupper à Hawkesbury, je suis allé rencontrer le propriétaire et j’ai acheté le terrain en 15 minutes », raconte Pierre Mantha, fondateur d’Artist in Residence Distillerie.

En plus de rester dans un milieu francophone, l’entreprise ne sera pas non plus trop dépaysée puisqu’elle opère déjà depuis cinq ans une autre distillerie à Gatineau, tout près de la frontière ontarienne, via Ottawa. Toutefois, celle qui sera construite à Hawkesbury promet d’être beaucoup plus impressionnante.

Un projet colossal

Le projet distillerie de Hawkesbury se fera en huit phases. La première étant celle de la construction, ayant débuté en mai, la structure devrait être construite à la fin du mois d’octobre et la production des premiers barils de whisky devrait commencer en mai 2023. À elle seule, la première phase est évaluée à 8M$, incluant 5M$ en bâtiments, 2M$ en équipement et 1M$ pour le terrain. En tout, le projet est évalué à plus de 40M$, sans compter que produire un seul baril de whisky peut coûter plus de 1000$.

« J’ai déjà acheté tout ce qu’il y avait à vendre sur la rue Tupper. Après ça, est-ce que ça va prendre 5 ans, 10 ans ou 15 ans? C’est difficile à dire parce que ça va toujours être en construction ce truc-là », affirme Pierre Mantha avec enthousiasme, ajoutant qu’en plus du terrain de 15 acres, il a déjà acheté un autre terrain d’environ trois acres juste à côté. Bref, un espace énorme sachant que le site de Gatineau occupe trois acres.

En tout, le plan est d’avoir huit bâtiments de près de 20 000 pi2 sur le premier terrain et deux autres sur le deuxième. Le propriétaire veut aussi ouvrir sa distillerie au public en y ouvrant notamment un bar et un restaurant.

« Tu ne vas pas aller là pour déjeuner ou diner, tu vas y aller pour souper et surtout vivre une expérience. Je garantis que ça ne sera pas un liquor store ordinaire ça c’est sûr », indique celui qui va y produire du whisky, mais aussi du gin, du rhum et plusieurs autres spiritueux.

Des prix abordables

Au-delà du bar et du restaurant qui seront éventuellement construits, les produits créés à Hawkesbury, comme déjà ceux de Gatineau, seront aussi disponibles au grand public dans les épiceries et les magasins de vins et spiritueux. Plus encore, ils y seront à des prix abordables.

« Quand tu rentres dans un liquor store et que tu regardes la plupart des trucs, on ne va pas se mentir, ce n’est pas donné. C’est correct aussi, mais nous, ça n’a jamais été notre modèle d’affaires », raconte celui qui veut que tout le monde puisse « vivre l’expérience » d’Artist in Residence Distillerie.

« Moi, j’aime bâtir »

Avec une distillerie à Québec et une autre en construction en Ontario, le « p’tit gars de Gatineau » voit grand pour les années à venir. De ce fait, il a déjà acheté un terrain en Pennsylvanie pour une éventuelle expansion aux États-Unis et parle aussi de futures distilleries à Vancouver et même en Colombie, pays d’Amérique du Sud d’où sa femme est originaire et d’où il exporte déjà.

« Moi j’aime bâtir, j’aime prendre des risques, mon plan c’est d’ouvrir une nouvelle distillerie à la fois tous les trois ans. Ce n’est pas pour rien que je dis toujours que je n’ai pas d’argent, tu peux me donner 100$, 1000$ ou 1M$ et je l’aurai investi au complet le lendemain », raconte l’entrepreneur passionné qui aspire à produire davantage que le géant américain Jack Daniel’s.

En attendant, c’est par Hawkesbury que passera cette expansion d’envergure.

« Je veux que la distillerie de Hawkesbury, soit le l’emblème de notre modèle d’affaires. Je veux que non seulement Hawkesbury soit fière, mais aussi tout l’Ontario et tout le Canada », conclut Pierre Mantha, promettant qu’il en a assez parlé et que dès le mois de mai 2023 les gens pourront visiter l’Artist in Residence Distillerie de Hawkesbury.