le Mercredi 7 Décembre 2022
le Jeudi 28 avril 2022 9:15 Sports

Hockey : les Inuks champions contre vents et marées

L’équipe de hockey sur glace de la Polyvalente Lavigne l’a emporté par la marque de 4-3 contre le Laval Senior Academy, au Forum de La Plaine, le 11 avril dernier. Maintenant champions de saison régulière, les Inuks ont ainsi conclu une saison parfaite de huit victoires en autant de rencontres.

« C’est un exploit pour nous de remporter ce championnat, parce que nous n’avions pas de programme de hockey à notre école. J’avais 13 gars au début de la saison sur ma liste, donc j’ai joué avec ces 13 joueurs, je n’ai pas un bassin de 100 joueurs comme les autres équipes de ligue », raconte Daniel Legault, entraîneur de l’équipe de M18 en division 4.

Ce manque d’effectif, il s’est aussi fait sentir au poste de gardien de but, alors que l’équipe n’en avait littéralement pas pour débuter la saison.

« C’est un joueur d’avant qui m’a dit ‘m’a te goalerça moi mon Dan’. Il a été merveilleux, si bien qu’il n’a donné que 1.25 but par match », explique l’entraîneur, en parlant de Mathis Robbins qui a même terminé l’année avec deux blanchissages, soit des victoires de 4-0 et 8-0, contre les écoles secondaires l’Horizon et Barthélémy-Joliette.

La version lachutoise de Miracle on Ice

Tel qu’indiqué plus haut, la Polyvalente Lavigne ne bénéficie pas des effectifs nécessaires pour espérer avoir une équipe chaque année et donc avoir encore une équipe de 20 joueurs. De ce fait, il y a un élément en particulier qui vient à l’esprit de l’entraîneur pour expliquer la première saison parfaite du programme de hockey des Inuks.

« Nous avions un esprit d’équipe incroyable, les gars étaient toujours présents le vendredi matin pour pratiquer avant l’école. Durant les parties ils exécutaient à la perfection le plan de match ce qui a contribué fortement à notre succès, ils croyaient au système et  ça fait toute la différence lors d’une partie », raconte Daniel Legault, enseignant d’éducation physique et entraîneur de longue date à la Polyvalente.

Série en suspens

À l’heure actuelle, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) n’a pas encore statué quant à la présence des séries d’après-saison. Cette incertitude vient du fait que la saison elle-même a déjà été reportée à maintes reprises en cours de route en raison de la pandémie.

En revanche, avec ou sans séries, l’équipe des Inuks, championne de saison, peut déjà dire : mission accomplie.

« Le titre du film sur notre belle saison aurait pu être : ‘Nous étions 13’ », conclut Daniel Legault, dont l’équipe a même remporté le match ultime avec seulement 12 joueurs, en l’absence de l’un des 13 pour des raisons familiales.