le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 10 mars 2022 15:30 Société

Transport gratuit pour les étudiants d’Argenteuil en 2022

Le 18 février dernier, la MRC d’Argenteuil a annoncé la venue d’un projet pilote qui viendra offrir gratuitement aux étudiants résidents de la MRC le transport du Circuit Argenteuil/Saint-Jérôme du premier mars au 31 décembre.

« C’est un service qu’on offrait déjà dans les premiers mois des rentrées scolaires, le projet pilote vient donc le bonifier pour l’offrir sur toute l’année 2022 », clarifie Billy Morin, directeur du service des transports et du développement social à la MRC d’Argenteuil.

En temps normal, ce type de transport coûte 3,50$ par passage, 7$ pour l’aller-retour et 90$ pour l’abonnement mensuel. Bref, pour la MRC, enlever ces coûts représente l’opportunité d’envoyer un message à ces étudiants de tous âges.

« C’était la volonté du conseil depuis déjà un moment et on voulait démontrer qu’on était sensible aux enjeux de persévérance scolaire et aux enjeux de la pandémie », confie-t-il, en précisant que le réseau Wi-Fi est aussi offert dans leurs transports, autre côté pratique pour les étudiants qui voudraient profiter du trajet pour avancer dans leurs devoirs.

Redresser le transport en commun

Au-delà des étudiants, c’est tout le réseau de transport en commun que la pandémie a affecté. Le Circuit Argenteuil/Saint-Jérôme a été lancé en 2019, dix ans plus tard son rendement était évalué à près de 7000 déplacements par an. Un nombre qui a chuté de près de 50% depuis l’arrivée de la COVID-19 en 2020.

« La pandémie a beaucoup affecté le réseau, c’est un problème généralisé dans le monde entier. Notamment parce que les habitudes des gens ont changé et on ne voit pas un retour à la normale complet avant 2023 », indique Billy Morin, citant le télétravail comme l’une de ces principales nouvelles habitudes.

La MRC d’Argenteuil n’est d’ailleurs pas la seule à produire des incitatifs pour rehausser la demande en transport en commun. Depuis octobre dernier, le service de transport en autobus local dans toute la ville de Saint-Jérôme est offert gratuitement, et ce, pour « au moins un an ». Ce qui est aussi très pratique pour la région d’Argenteuil, sachant que la majorité des étudiants postsecondaires de la MRC étudient dans cette ville, offrant des études professionnelles (CEP Saint-Jérôme), collégiales (CSTJ) et universitaires (UQO).

‘Ne pas perdre nos jeunes’

La veille de son entretien avec monsieur Morin, le Journal s’était justement entretenu avec le député fédéral d’Argenteuil – La Petite-Nation, Stéphane Lauzon. En parlant de son projet d’une ligne de train reliant Ottawa à Montréal, en passant par les plus petites villes les séparant, monsieur Lauzon avait lui aussi affirmé l’importance de ‘ne pas perdre nos jeunes’ pour les grandes villes. C’est donc dire que pratiquement tous les secteurs politiques semblent prêts à travailler sur la problématique des transports.

En attendant, le directeur du service des transports de la MRC ne cache pas qu’il s’agit tout de même d’un travail s’annonçant colossal.

« C’est dur de se comparer avec les grandes villes, parce que notre réalité et notre service ne sont pas les mêmes. C’est d’autant plus difficile de compétitionner avec l’automobile dans un milieu rural comme le nôtre », conclut-il, en demeurant optimiste que le projet connaitra du succès. Un projet dont les résultats seront analysés une fois l’année terminée, afin d’être réévalué pour 2023.