le Samedi 25 mars 2023
le Lundi 13 mars 2023 11:46 Culture

Un artiste de la relève aux mille et un talents

Arnaud Soly sait rejoindre son public, peu importe son âge.

Ce texte a été écrit par Mia Charlebois, élève de quatrième secondaire de la polyvalente Lavigne.

***

Pour la cinquième fois cette année, Les Productions des 2 vallées nous offrait la possibilité d’assister à une représentation d’un autre artiste connu des Québécois, le tout devant le public de Lachute à la salle Cécile-Wojas. C’est en effet le 4 mars dernier qu’Arnaud Soly a prouvé aux spectateurs encore une fois qu’il est un humoriste qui sort du lot.

Dans son ‘one-man-show’, intitulé Stand up, il parle de plusieurs choses, comme le racisme, les prénoms, les jeux d’évasion et il finit même par jouer de la flûte avec son nez. Une action, pour ceux qui ne le savaient pas ou même ceux qui en étaient informés, qui est à la fois étonnante et impressionnante.

Le spectacle était présenté de façon assez différente des autres humoristes que nous avons eu la chance d’assister précédemment. Les projecteurs étaient beaucoup moins dynamiques, il était très peu fréquent que ceux-ci changent de couleurs, ou même de position.  Si on osait par la même occasion comparer le contenu présenté par l’humoriste avec ceux présentés par les précédents, on peut remarquer que comme Lise Dion, Arnaud Soly a chanté des chansons que lui-même a inventées et tout comme Mario Tessier, malgré que le spectacle s’adresse à un public de tous âges, les deux parlent en grande partie de sujets qui s’adressent majoritairement, de mon point de vue, à un public averti.

Toutefois, comme mentionné plus haut Arnaud Soly sort du lot, mais pourquoi ?

C’est très simple: il parle de sujets qui peuvent atteindre tout le monde, vraiment tout le monde. Du plus jeune au plus vieux, tous peuvent se retrouver dans une des nombreuses anecdotes racontées. Contrairement à d’autres, Arnaud Soly ne parle pas de vieillir, il parle moins de la vie en général car cela dépend de chacun et il doit vouloir rejoindre un plus grand public. De plus, les jeunes de nos jours aiment la spontanéité: malgré que le show est évidemment en grande partie scripté, il y a aussi une autre portion qui n’est pas organisée à l’avance et décidée par le public, ce qui amène encore plus de proximité avec celui-ci. Il est très facile de remarquer que l’homme est un joueur d’improvisation lorsqu’on voit comment il réagit aisément aux différentes réactions du public.

En général, le spectacle était bien divertissant, quiconque pensait aller le voir ne le regrettera pas.