le Vendredi 9 Décembre 2022
le Lundi 21 novembre 2022 12:12 | mis à jour le 21 novembre 2022 12:14 Sports

Bilan de saison chez les Inuk

Les Inuk de la polyvalente Lavigne de la classe Juvénile ont baissé pavillon lors de la demi-finale de la ligue de football d'automne.

Les Inuk de la polyvalente Lavigne ont connu une bonne saison en football de classe Juvénile cet automne. Malheureusement, ils ont baissé pavillon lors de la demi-finale des séries éliminatoires le 28 octobre dernier.

Les Inuk voguaient vers une fiche immaculée en saison régulière avant de disputer leur dernier match de la saison, de surcroit à domicile, le 13 octobre dernier. Cependant, les Conquérants de l’école secondaire des Hauts-Sommets ont joué les trouble-fête en l’emportant 28-21, leur donnant ainsi le premier rang de la division des Laurentides.

Les Inuk, se retrouvant ainsi au 2e rang, ne pouvaient plus espérer disputer la demi-finale à domicile et ont dû jouer un match de quart-de-finale face à une équipe de la division de Lanaudière. Les Lachutois ont remporté ce match 35-14 face à l’école secondaire du Harfang de Ste-Anne-des-Plaines pour ainsi accéder à la demi-finale face aux champions de la saison régulière de la division de Lanaudière, les Vikings de l’école secondaire Barthélemy-Joliette. Ce match, disputé à Joliette, a vu les locaux l’emporter 30 à 19 sur les Inuk, mettant fin à la saison de ces derniers.

Malgré tout, l’entraîneur-chef des Lachutois, Patrick Côté, était plus qu’heureux de cette saison. «On avait des attentes réalistes cette saison, confirme-t-il. On avait un excellent groupe de joueurs mais qui avaient peu d’expérience. On n’avait que quatre joueurs qui avaient joué en classe Juvénile l’an dernier, les autres étant des joueurs de classe cadet l’an passé. Il y avait un enjeu en matière de maturité physique. Mais les joueurs se sont bien comportés et il y avait une belle progression tout au long de la saison.»

Monsieur Côté rappelle qu’au-delà des performances sur le terrain, le programme de football de la polyvalente sert à enseigner plusieurs valeurs aux joueurs, notamment la persévérance et le travail bien fait.

De bon augure pour 2023

Si les Inuk ont connu une bonne saison cette année, la prochaine saison pourrait être encore meilleure alors que la majorité des joueurs seront de retour.

«Le cœur de notre équipe, soit plus de 80% des joueurs, seront de retour l’an prochain, indique monsieur Côté. En plus, il va y avoir des joueurs de classe Cadet de cette année qui vont passer Juvénile et avec qui plusieurs ont déjà joué l’an dernier. On va donc presque reformer l’équipe qui a remporté le championnat de classe Cadet au printemps dernier.»

Il est à noter que cette saison, les Inuk de classe Juvénile évoluaient en 4e division dont la particularité est qu’il ne faut que neuf joueurs sur le terrain au lieu des traditionnels 12. Monsieur Côté indique que ce sera encore le cas l’an prochain mais il admet du même souffle que l’équipe pourrait passer en 3e division dans un avenir rapproché alors que le nombre de joueurs de football à la polyvalente Lavigne augmente.

«On est en train de remonter la pente en terme de recrutement, dit-il. Ces dernières années, on a eu une baisse du nombre de joueurs, alors qu’on avait aussi moins d’élèves dans l’école. Maintenant, le nombre d’élèves est en nette augmentation mais le nerf de la guerre est le recrutement.»

Il se pourrait cependant qu’au lieu de deux divisions basées sur la région de provenance des écoles, la ligue pourrait opter pour créer deux divisions qui seraient basées sur la force du programme de football des écoles. La polyvalente Lavigne, de par ses excellents résultats, pourrait  ainsi se retrouver dans la division plus forte.

D’ici là, Patrick Côté indique que la saison de classe Benjamin (secondaire 1-2) va se conclure très bientôt tandis que la saison de la classe Cadet prendra son envol ce printemps.