le Lundi 28 novembre 2022
le Vendredi 21 octobre 2022 15:41 Société

Prêt pour la 32e Guignolée de Lachute

La traditionnelle Guignolée de Lachute aura lieu le 19 novembre prochain. Cette 32e édition organisée par le Centre d’entraide d’Argenteuil (CEA) visera à amasser près de 22 000$ en dons monétaires et près de 33 000 denrées non-périssables afin de venir en aide à près de 500 ménages.

L’an dernier, ce sont 28 050,65$ qui avaient été amassés par la Guignolée lachutoise. Les organisateurs de l’événement de cette année ont réduit leurs attentes pour 2022 en raison du contexte économique.

«Avec la Covid-19, les gens avaient peut-être un peu plus de sous car ils dépensaient moins, explique Louise Desrochers, directrice-générale du CEA. Ce que l’on voit présentement avec la hausse du prix des denrées alimentaires, c’est que la classe moyenne a beaucoup plus de difficulté.»

Madame Desrochers indique d’ailleurs voir une augmentation des demandes d’aide au CEA en provenance de cette frange de la population. L’organisme a d’ailleurs modifié à la hausse la limite de revenus permettant de s’inscrire pour l’obtention d’un de ses paniers de Noël. Les inscriptions peuvent déjà commencer en prenant rendez-vous avec le CEA au 450 562-5151.

Formule gagnante

Quant à la Guignolée en tant que telle, celle-ci aura lieu de 10h à 16h avec une collecte de porte à porte dans les rues de la ville. La vigilance sera de mise une nouvelle fois pour éviter que des personnes mal intentionnées ne viennent dérober les denrées en se faisant passer pour les bénévoles du CEA. Ces derniers seront clairement identifiés et proviendront de l’un ou l’autre club de service de la municipalité.

Des barrages routiers seront également tenus aux endroits habituels, soit à l’intersection des rues Principale et Barron, au feu de circulation sur l’avenue Béthany devant les entrées du Carrefour Argenteuil et du Wal-Mart ainsi que devant l’entrée du supermarché IGA S. Albert.

Des dons en argent pourront aussi être transmis par la poste alors qu’une enveloppe identifiée sera envoyée à toutes les adresses de la ville.

Déjà, notons que le maire de la Ville de Lachute, Bernard Bigras-Denis, a annoncé que le conseil municipal avait voté pour remettre un montant de 15 000$ à la Guignolée.

Cette année, le quartier général de l’événement sera à l’usine de l’entreprise Luxor Collection située au 200, rue Hamford. On y accédera par la porte 12. Le public pourra aller y porter des denrées directement.

Quant à la présidence d’honneur de l’activité, ce rôle a été attribué au conseiller municipal du district 6 de Lachute, Hugo Lajoie. «C’est symbolique que ce soit lui car beaucoup de demandes de paniers de Noël viennent de son district, explique madame Desrochers. Il est présent et très impliqué. Merci à lui d’avoir accepté.»

«D’année en année, il y a de moins en moins de bénévoles disponibles pour la Guignolée et mon travail sera d’aller chercher de nouvelles personnes, a indiqué le président d’honneur. Les gens préparent leurs sacs de denrées à donner mais on peut aussi les inviter à venir donner une heure ou deux lors de la journée de la Guignolée.»

Les personnes intéressées à venir justement donner de leur temps lors de cette journée peuvent contacter le CEA au numéro mentionné plus haut pour obtenir plus de détails.

Un peu d’histoire

Il s’agira de la 32e Guignolée organisée par le CEA mais cette activité a une histoire plus longue encore. Après s’être tenue pendant plusieurs années au début et milieu du XXe siècle, celle-ci a été abandonnée jusqu’au milieu des années 80 alors qu’André Tessier, qui travaillait chez Postes Canada, a relancé cette collecte de denrées.

«Il y avait la Semaine des gens de la poste et Postes Canada avait suggéré d’avoir des activités de collecte de fonds. La première année, on avait fait un Berce-o-thon et remis 3000$ aux préposés aux bénéficiaires à domicile, explique-t-il. L’année d’après, on nous a redemandé d’organiser de quoi et c’est là que l’idée d’une collecte de denrées est venue. J’ai ressuscité ça!»

La première année, une cinquantaine de paniers de Noël avaient été confectionnés grâce aux dons alimentaires faits directement au bureau de poste de Lachute. Monsieur Tessier a alors contacté les églises des différentes confessions de Lachute pour leur demander les noms des familles qui pourraient en bénéficier. «Ce sont mes collègues facteurs qui allaient porter les paniers de Noël directement à la maison!», se souvient-il.

Cependant, la demande de paniers de Noël a explosé au fil des ans au point où il était difficile pour monsieur Tessier de remplir l’objectif qu’il s’était donné. «On avait eu des demandes telles qu’on ne pouvait plus y suffir. J’ai rencontré le Club Lions et Me Paul Hénault pour organiser une vraie collecte de porte à porte. Ce ne fut pas long que le bouche-à-oreille a fait son œuvre.»

C’est ainsi qu’en 1990, le nouvellement formé Centre d’entraide d’Argenteuil reprenait l’organisation de la Guignolée lachutoise. «C’est quelque chose qui répond à un besoin et la population a embarqué, mentionne André Tessier. Mon bébé a grandi!»