le Lundi 28 novembre 2022
le Jeudi 15 septembre 2022 11:48 Sports

Des surfaceuses en dons par la Fondation Jérémie-Paradis

La 5e Journée sportive et tournoi de golf de la Fondation Jérémie-Paradis a eu lieu le 10 septembre dernier et a permis d’amasser le montant record de 77 584$ pour l’organisme. Mais en plus de la somme amassée, la Fondation avait une autre nouvelle à annoncer: le don d’une surfaceuse tractée à chacune des Villes de Lachute et de Brownsburg-Chatham, d’une valeur totale de 30 000$.

Les surfaceuses tractées s’attachent à l’arrière d’un tracteur et peuvent être facilement déplacées d’une patinoire à l’autre. Dans le cas des deux engins achetés par la Fondation Jérémie-Paradis, ceux-ci serviront à l’entretien des patinoires extérieures dans chacune des deux municipalités.

«À chaque fin d’année financière, on prenait les sous en surplus que l’on mettait de côté en prévision de gros projets, explique la vice-présidente de la Fondation Jérémie-Paradis, Mélanie Ladouceur. On voulait rencontrer les deux villes pour savoir ce qu’elles avaient besoin afin de toucher le plus de jeunes et de familles possibles. C’est là que l’idée nous est venue d’acheter une surfaceuse pour les patinoires extérieures et les sentiers de patinage».

Lors du tournoi de golf le 10 septembre dernier, la surfaceuse de la Ville de Lachute, aux couleurs de la Fondation, a été présentée aux participants. L’engin, une Zamboni Modèle 200, peut contenir jusqu’à 424 litres d’eau et entretenir une surface de 17 000 pieds carrés avec un réservoir rempli selon le fabricant. La surfaceuse de Brownsburg-Chatham devrait être identique.

«On voulait faire un projet spécial et les surfaceuses étaient la meilleure manière de rejoindre autant des jeunes que des familles, des gens moins fortunés que ceux plus riches. Tout le monde peut facilement aller patiner à l’extérieur et maintenant, ça va faire de super belles patinoires!», lance madame Ladouceur, en précisant que c’est la Fondation qui a payé l’entièreté du coût d’achat des deux appareils.

À Brownsburg-Chatham, le maire Kevin Maurice a remercié la Fondation pour ce généreux don. Il a de plus confirmé au Régional que la surfaceuse sera utilisée pour entretenir toutes les patinoires de la municipalité, incluant le sentier de patinage qui sera aménagé au camping municipal. Celui-ci devrait d’ailleurs doubler de longueur par rapport à l’an dernier pour atteindre près d’un kilomètre.

Un sentier Jérémie-Paradis

Du côté de Lachute, on indique que cette surfaceuse facilitera grandement la vitesse à laquelle les glaces seront entretenues tout en donnant une surface de meilleure qualité pour les usagers. L’appareil sera utilisé pour toutes les patinoires extérieures de la ville, que ce soit l’anneau de patinage du parc Barron ou encore la patinoire de hockey du côté de la polyvalente Lavigne sans oublier les deux surfaces glacées du parc Ayers.

Qui plus est, un tout nouveau sentier de glace devrait voir le jour à Lachute l’hiver prochain, sur un site qui reste officiellement à être déterminé, quoique le sentier multisports de la polyvalente Lavigne soit fortement considéré.

«On est très content de l’investissement de la Fondation Jérémie-Paradis, une fondation que l’on respecte énormément, a indiqué le maire de Lachute, Bernard Bigras-Denis. On va d’ailleurs nommer le premier sentier glacé de Lachute en l’honneur de Jérémie Paradis. Il y a deux ou trois endroits qui sont considérés.»

Le maire lachutois a pris part au tournoi de golf de la Fondation le 10 septembre dernier. Il s’agissait de la première fois que Lachute participait à l’événement selon monsieur Bigras-Denis. «C’était la première fois que la Ville participait en tant que partenaire pour l’événement, dit-il. C’est important en raison de leur contribution dans notre communauté. Ils investissent énormément d’argent pour nos jeunes à Lachute.»

Somme record

Il s’agissait de la 5e édition de la Journée sportive et du tournoi de golf Jérémie-Paradis mais la première fois que les deux événements avaient lieu simultanément. Les deux dernières années, le tournoi de golf avait été remplacé par la Journée sportive en raison des mesures sanitaires mais il n’était pas question d’abandonner les deux événements.

«Les gens sont contents que l’on ait gardé la journée sportive même si le tournoi de golf revenait cette année, indique madame Ladouceur. Il était quand même important pour nous de garder les deux car la journée sportive nous a sauvés durant la pandémie.»

Cette année, ce sont 264 golfeurs qui ont pris part au tournoi de golf et 361 personnes au souper qui le suivait. Quant à la Journée sportive, les citoyens devaient se prendre en photo en pratiquant une activité sportive et envoyer le cliché à la Fondation avec un don en argent. Au total, une somme record de 77 584,10$ a été récoltée. «Nous sommes encore sous le choc de ce gros montant!, nous a confié madame Ladouceur 48 heures après l’événement. C’est une tape dans le dos que les gens nous donnent pour nous montrer qu’ils nous soutiennent et croient en notre Fondation!»

Rappelons que la Fondation Jérémie-Paradis, nommée en l’honneur d’un jeune joueur de hockey lachutois décédé en 2014, vise à aider les jeunes d’Argenteuil dans la pratique de sports, que ce soit avec l’achat d’équipements ou en défrayant les frais d’inscription. Les sommes amassées par cette 5e Journée sportive et tournoi de golf devraient être utilisées en ce sens. D’ailleurs, madame Ladouceur annonce que la Fondation va payer les frais d’inscriptions de six jeunes de la région pour la prochaine saison de hockey des Stars de Lachute et que l’équipement complet de quatre d’entre eux sera également fourni grâce à l’organisme.