le Mercredi 7 Décembre 2022
le Dimanche 28 août 2022 13:16 Politique

Aux urnes citoyens!

La population de la MRC d’Argenteuil sera appelée aux urnes le 3 octobre prochain dans le cadre des élections générales provinciales. Plusieurs candidats tenteront de déloger Agnès Grondin, députée sortante, lors de ce scrutin tandis que cette dernière voudra conserver son siège. Coup d’œil à la circonscription d’Argenteuil.

La députée sortante de la circonscription, Agnès Grondin, se représentera pour un deuxième mandat sous la bannière de la Coalition Avenir Québec (CAQ). Nouvelle venue en politique en 2018, l’ex-conseillère en environnement de la MRC d’Argenteuil a cependant indiqué avoir beaucoup appris au cours de son mandat. Elle se présentera donc aux électeurs avec beaucoup plus d’expérience et de confiance pour ce deuxième ballet électoral. En 2018, elle l’avait remporté avec 38,88% des voix, soit avec un peu plus de 5 400 votes sur son plus proche adversaire.

Troisième lors du scrutin de 2018, le Parti libéral du Québec (PLQ) tentera de reprendre la circonscription. Depuis 1966, les candidats du PLQ avaient été systématiquement élus dans Argenteuil, à l’exception d’une parenthèse entre 2012 et 2014 où c’est le Parti québécois qui avait mis la main sur le comté. Le résultat de 2018 avait été le pire des 50 dernières années pour le parti dans Argenteuil et ce sera à Philippe LeBel de tenter de corriger la situation. Directeur des laboratoires chez Pro-Amino International à Mirabel, monsieur LeBel a été président de l’Union étudiante du Québec, de 2019 à 2020, ayant notamment porté le dossier des besoins en matière de santé psychologique étudiante. Nouvellement établi à Lachute, il connaissait déjà la circonscription pour avoir été guide de rafting à Grenville-sur-la-Rouge. Les droits des anglophones, la santé et l’Internet haute vitesse comptent parmi ses chevaux de bataille pour cette campagne.

Du côté du Parti québécois, deuxième lors du dernier scrutin, il a fallu attendre au lendemain du déclenchement des élections pour que le nom de son candidat soit connu. Il s’agit de François Girard, un technicien en éducation spécialisée qui a notamment oeuvré pour la mise en place du programme Jusqu’au bout dans le secteur Ayersville de Lachute il y a quelques années.

Pour sa part, Québec solidaire misera sur Marcel Lachaîne comme candidat dans Argenteuil. Résident de la circonscription depuis plus de 20 ans, celui-ci est un retraité qui a œuvré au sein d’Emploi Québec comme consultant auprès des PME en matière de ressources humaines et de formation. Selon le site web de la formation politique, monsieur Lachaîne serait maintenant vice-président de Solidarité Laurentides Amérique centrale, «un organisme qui fait de la sensibilisation à la solidarité internationale et qui soutient financièrement des projets de coopération».

Au Parti vert du Québec (PVQ), on mise sur la jeunesse avec un candidat de 26 ans, Luis Alvarez. Mexicain d’origine arrivé au Québec il y a plus d’une quinzaine d’années, ce dernier complète une maîtrise en science politique après avoir complété un baccalauréat en développement international à l’Université McGill. Selon le site web du PVQ, le candidat dans Argenteuil veut notamment «amener des solutions concrètes quant à la crise de logement qui sévit particulièrement à Montréal» et travailler sur des enjeux environnementaux.

Finalement, le Parti conservateur du Québec (PCQ) comptera sur Karim Elayoubi pour défendre ses couleurs dans Argenteuil. Originaire de Chicoutimi, le candidat est médecin omnipraticien, urgentiste et est copropriétaire du Centre médical d’Argenteuil, situé sur l’aveue de la Providence à Lachute. Celui-ci est aussi porte-parole en matière de santé pour le PCQ et a déjà dû se justifier, en février dernier, lorsque son chef Éric Duhaime a annoncé s’apposer à toute mesure sanitaire coercitive concernant la Covid-19, indiquant qu’il n’avait jamais suggéré cette position au leader de son parti.

Les personnes qui voudraient se porter candidate à cette élection ont jusqu’au 17 septembre pour déposer leur dossier de candidature.

En 2022, 51 527 personnes sont inscrites sur la liste électorale de la circonscription. Outre le jour de scrutin officiel du 3 octobre, les électeurs pourront voter au bureau du directeur du scrutin de la circonscription du 23 au 29 septembre, à l’exception des jours du vote par anticipation qui auront lieu les 25 et 26 septembre.

MISE À JOUR LE 29 AOÛT À 12H.