le Vendredi 9 Décembre 2022
le Vendredi 8 juillet 2022 9:00 Culture

Un nouveau diffuseur pour la salle Cécile-Wojas

Patrick Norman et Paul Piché… Ce sont là les deux premiers artistes qui viendront se produire en 2023 à la salle Cécile-Wojas de la polyvalente Lavigne de Lachute. Plusieurs autres grands noms de la scène artistique québécoise seront dévoilés dans les mois à venir alors que Les Productions Les 2 vallées a annoncé avoir signé un protocole d’entente de trois ans avec la direction de la polyvalente pour être le diffuseur exclusif de spectacles dans cette salle.

Les Productions Les 2 vallées est un organisme à but non lucratif basé en Outaouais relativement jeune. Depuis cette année, l’organisation est gestionnaire de la Salle Desjardins de la Petite-Nation, située à l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau à Papineauville. Patrick Norman, Philippe Bond et François Bellefeuille s’y sont produits jusqu’ici et Marjo, Marie-Mai et Guy Nantel, pour ne nommer qu’eux, sont au menu pour cet automne. L’organisme produit également le Festival des Vins & Spiritueux en Outaouais, les Concerts de L’Ange-Gardien et Thurso en fête.

«Il y avait un bon pourcentage de gens qui venaient de Lachute et Hawkesbury pour venir voir des spectacles à Papineauville, explique Yan Proulx, président des Productions Les 2 Vallées. Ça m’a allumé un peu: qu’est-ce qu’il y a à Lachute? Est-ce qu’il y a des infrastructures qui sont sous-utilisées? J’ai vu qu’il y avait cette très belle salle et ça ne nous a pris que trois, quatre mois pour en arriver à un protocole d’entente. Notre objectif est d’attirer les plus grands noms de la musique et de l’humour.»

Ainsi, l’entente conclue avec la direction de la polyvalente Lavigne permettra aux Productions Les 2 vallées d’avoir l’exclusivité pour présenter des spectacles professionnels à la salle Cécile-Wojas pour les années 2023, 2024 et 2025. La salle de 572 places accueillera Patrick Norman, dans le cadre de sa tournée d’adieu, le 10 février prochain tandis que Paul Piché suivra le 14 octobre 2023.

Au total, Les Productions Les 2 vallées prévoient présenter 12 spectacles l’an prochain, 14 en 2024 et 16 en 2025. L’organisme prévoit annoncer sa programmation complète en octobre prochain.

Photo Facebook. Patrick Norman sera de passage à Lachute en février prochain dans le cadre de sa tournée d’adieu.

Bénéfices pour l’école

Monsieur Proulx, fort de son expérience à Papineauville, constate qu’un partenariat avec la polyvalente Lavigne était la meilleure solution pour son organisme tout en apportant des bénéfices pour l’école.

«La meilleure chose pour un organisme comme le nôtre est de faire affaires avec une école car toutes les dépenses afférentes, comme le chauffage et l’entretien, ne sont pas à nous», indique-t-il, tout en précisant qu’il faudrait cependant investir près de 120 000$ pour acheter de nouveaux éclairages et équipements de sonorisation. «On est prêt à faire notre bout de chemin là-dessus, on regarde les options pour chercher du financement au niveau provincial car au final, c’est tout le milieu scolaire qui va en profiter.»

En effet, l’entente avec la polyvalente prévoit que les élèves pourront utiliser les équipements des Productions Les 2 Vallées pour tenir leurs spectacles scolaires. De plus, certains élèves, notamment de l’adaptation scolaire, pourront œuvrer lors des spectacles de l’organisme comme préposés au vestiaire ou comme portiers. Des billets seront même donnés par la polyvalente à des élèves et leurs parents pour qu’ils puissent assister à ces spectacles.

«C’est probablement la seule fois pour certains parents où ils pourront avoir accès à de tels spectacles, confirme le directeur de la polyvalente Lavigne, Marc-André Girard. On a une entente qui est novatrice qui va bénéficier autant à l’école qu’à l’OBNL. C’est un outil de dynamisation de notre milieu et de rayonnement de la poly. Ça montre l’importance de notre école dans la communauté.»

L’entente de trois ans devrait rapporter environ 35 000$ à la polyvalente Lavigne.

Consommation locale

Le maire de Lachute, Bernard Bigras-Denis, indique qu’avoir un tel diffuseur de spectacles à Lachute aidera à l’achat local et à attirer des gens de l’extérieur de la région.

«Ne pas avoir une telle offre culturelle à Lachute créait une fuite de la consommation: les gens allaient à l’extérieur pour consommer cette offre culturelle, en plus d’aller dans des restos et des commerces, explique-t-il. Là, on va garder cette consommation ici et en plus, on va attirer les gens de l’extérieur.»

«Il y a un beau potentiel de croissance à Lachute, ajoute de son côté Yan Proulx. On prévoit une hausse de 3,5% de la population lors de la dernière année de l’entente et ces gens vont vouloir consommer localement.»

Ce dernier croit que la programmation qui sera offerte à la salle Cécile-Wojas sera complémentaire à ce qui est offert ailleurs, notamment au Top-Shot de Lachute alors que des artistes n’iront pas nécessairement se produire à cet endroit et vice-versa. La clientèle cible sera aussi différente.

Monsieur Proulx admet cependant que remplir la salle de 572 places à chacun des spectacles représentera tout un défi. Il a par contre déjà un plan, soit la vente de billets de saison à des entreprises locales, une stratégie qui a connu beaucoup de succès du côté de Papineauville.

Les billets pour les spectacles de Patrick Norman et Paul Piché seront mis en vente bientôt. En attendant, pour obtenir plus d’informations sur les Productions Les 2 vallées, visitez le p2vallees.ca.