le Lundi 28 novembre 2022
le Mardi 31 mai 2022 21:55 Sports

St-Colomban ira jouer au hockey à Mirabel

Lors d’une assemblée publique extraordinaire tenue le 31 mai, la Ville de St-Colomban a choisi de s’entendre avec l’Association de hockey mineur de Mirabel pour que ses jeunes y jouent au hockey, mettant un terme à son entente de 11 ans avec la MRC d’Argenteuil. Face à ce départ de près de la moitié de ses joueurs, l’Association de hockey mineur de Lachute a annoncé avoir suspendu ses activités, le temps d’évaluer la situation.

Nous avions parlé de ce dossier dans nos pages récemment. Actuellement, les neuf municipalités de la MRC d’Argenteuil paient un montant établi au pro-rata des inscriptions à l’AHML et au Club de patinage artistique de Lachute provenant de leur population respective. Ceci donne un montant d’environ 1500$ par enfant par année, montant qui est payé via les quote-parts versées annuellement par les municipalités à la MRC.

Dans le cas de St-Colomban, qui ne fait pas partie de la MRC d’Argenteuil, le montant annuel à payer était basé sur  la richesse foncière de cette municipalité, soit un sou par 100$ d’évaluation de toute la richesse foncière de son territoire, peu importe le nombre de ses jeunes fréquentant les arénas d’Argenteuil. St-Colomban aurait ainsi payé l’équivalent d’environ 850$ par jeunes inscrits pour l’année 2019, soit près de la moitié de ce qu’il en coûte à une municipalité d’Argenteuil pour obtenir le même service, selon ce qui est avancé par la MRC. Pour les six premiers mois de 2022, St-Colomban a payé 107 721$.

Lors de la renégociation de l’entente, la MRC a d’abord tenté de modifier celle-ci pour que St-Colomban paie elle aussi au pro-rata du nombre de patineurs inscrits, soit environ 1400$ par jeune, avant de proposer le statu quo pour les trois prochaines années. Dans les jours précédant la décision de sa voisine, Argenteuil a révisé une nouvelle fois son offre à seulement 600$ par jeunes inscrits. Mirabel aurait offert un montant de 550$ par jeune à la municipalité de St-Colomban qui a finalement opté pour cette option.

«C’est avec une certaine amertume que la MRC d’Argenteuil apprend que cette proposition n’a finalement pas été acceptée par la Ville de Saint-Colomban, qui préfère se tourner vers d’autres alternatives en faisant fi des 11 dernières années de collaboration avec Argenteuil, a réagi la MRC par voie de communiqué. La MRC d’Argenteuil est consciente des impacts de cette annonce sur ses associations sportives et les membres qui les composent, soit l’Association de hockey mineur de Lachute et le Club de patinage artistique de Lachute. Elle tient à mentionner que des efforts seront déployés afin d’atténuer ces impacts et offrir une belle expérience sportive aux jeunes.»

Critiques et chiffres

Au moment d’annoncer la décision, le maire de St-Colomban, Xavier-Antoine Lalande, s’est montré critique envers l’AHML et la MRC, pointant notamment du doigt l’état de l’aréna Gilles-Lupien de Brownsburg-Chatham. «On a travaillé pour une offre qui vous permet de faire du hockey dans de meilleures infrastructures, dans une association qui est, à mon avis, mieux structurée et mieux soutenue par sa ville. On arrive à un prix qui est beaucoup plus compétitif pour tout le monde», a-t-il lancé.

Le maire Lalande a aussi contredit la MRC d’Argenteuil en affirmant qu’au fil du temps, St-Colomban payait de plus en plus cher par rapport à ce que paient les municipalités d’Argenteuil pour ses arénas. L’entrée en vigueur cette année d’un nouveau rôle d’évaluation, avec une hausse de 30% de la richesse foncière, aurait fait en sorte qu’il y aurait eu une hausse conséquente du coût de l’entente pour la municipalité, selon le maire.

Par ailleurs, presque tous les membres du conseil de St-Colomban, lorsqu’interrogés par une citoyenne, ont confirmé ne pas avoir eux-mêmes d’enfants pratiquant le hockey mais plutôt d’autres sports. Or, le conseil a aussi indiqué ne vouloir rembourser que 215$ cette année aux parents qui inscriront leurs jeunes au sein de l’Association de hockey mineur de Mirabel, en baisse de plusieurs centaines de dollars par rapport aux années précédentes. L’économie ainsi réalisée devrait permettre à ce que tous les parents de la municipalité dont leur enfant pratique un autre sport puissent avoir un remboursement semblable à celui du hockey à partir de l’an prochain, peu importe les coûts qu’ils auront à défrayer. Actuellement, St-Colomban ne rembourse que 75$ des frais d’inscription à un autre sport.

Plusieurs parents de hockeyeurs ont cependant indiqué qu’en s’associant avec Mirabel, ceux-ci devront payer des frais supplémentaires concernant l’achat des chandails et pour participer à des tournois, ce qui gonflerait la facture pour eux à un montant presque identique à ce qu’ils auraient payé avec Argenteuil.

Réactions

L’AHML n’a offert qu’un silence radio au Régional malgré nos nombreuses demandes d’entrevue. Dans un communiqué émis le 30 mai, l’AHML indiquait cependant suspendre ses activités, le temps d’évaluer la situation. Le 3 juin, elle envoyait un sondage auprès des parents de St-Colomban afin de savoir s’ils avaient une préférence pour l’une ou l’autre des offres soumises par les municipalités impliquées. La saison dernière, près de la moitié des quelque 400 jeunes inscrits à l’AHML, soit 171, étaient des résidents de St-Colomban.

Du côté de la MRC, on indique qu’une rencontre entre les maires et l’AHML devait avoir lieu le 8 juin pour décider de la marche à suivre. On conteste également les chiffres qui ont été présentés par St-Colomban lors de la séance du 31 mai dernier. Plus de détails seront sans doute donnés après la rencontre du 8 juin.

Il est à noter que St-Colomban ne s’est entendu avec Mirabel qu’en ce qui concerne les joueurs de hockey. L’ancienne entente avec la MRC d’Argenteuil incluait pour sa part les patineurs de St-Colomban inscrits au Club de patinage artistique (CPA) de Lachute. Ces derniers perdent ainsi l’entente avec la MRC et n’en n’ont pas de nouvelle pour remplacer celle-ci.

«On perd ainsi une vingtaine de patineurs parmi les débutants et une dizaine du côté des plus vieux, confirme Brigitte Roy, du CPA de Lachute qui comptait une centaine de patineurs cette année. Ce qui est triste c’est que pour les plus vieilles, elles perdent le sentiment d’appartenance. J’ai une fille qui a commencé il y a onze ans quand elle avait 3 ans. Elle a ajourd’hui 14 ans et elle a toujours eu le même entraîneur. Elle pourrait aller ailleurs où son entraîneur n’ira pas nécessairement enseigner.»

Comme il n’y a aucune entente de signée par St-Colomban en ce qui concerne les patineurs artistiques, ceux provenant de cette municipalité qui le voudraient pourraient revenir patiner au CPA de Lachute mais le coût sera plus élevé: en plus du prix d’inscription pour la saison, il faudra ajouter un montant de 1500$ comme frais de non-résident. Comme mentionné plus haut, St-Colomban ne rembourse actuellement que 75$ des frais d’inscription pour tous les sports autres que le hockey, ce qui n’était pas le cas avec l’entente avec Argenteuil.

«Ça leur coûtait 175$ en frais de non-résident [avec l’entente avec Argenteuil], indique madame Roy. J’aurais aimé ça que le filles de St-Colomban finissent leur carrière avec nous mais comme résidente de Lachute, en voyant le montant que leur ville voulait payer et ce que les villes d’Argenteuil paient, je me dis pourquoi moi j’aurais à payer pour eux?»

Ironiquement, madame Roy confirme avoir été contactée par la municipalité de St-Colomban pour faire pression sur la MRC pour la mise en place d’une nouvelle entente pour les patineurs de St-Colomban qui voudront rejoindre le CPA de Lachute. Madame Roy indique qu’elle va attendre de voir les prochains développements avant de prendre officiellement position.

Une conférence de presse sur la situation du hockey mineur dans Argenteuil suite à cette décision aura lieu en début d’après-midi le 9 juin.

MISE À JOUR LE 9 JUIN 2022, 9H25