le Lundi 5 Décembre 2022
le Jeudi 5 mai 2022 14:15 Société

Spotted Lachute : l’envers du décor

La page Facebook Spotted Lachute est au cœur de la communauté d’Argenteuil depuis près de dix ans, que ce soit pour chercher un emploi, poser une question, se plaindre. Tout y passe. Le Journal s’est donc entretenu avec l’administrateur de cette page, possédant plus de 22 000 adeptes, pour en apprendre davantage sur l’envers du décor de cette initiative citoyenne.

« Au départ, c’était pour connaitre les potins et j’avais des amis ou des connaissances qui envoyaient des messages en ignorant que c’était moi, mais évidemment ça devient un peu redondant à la longue », raconte celui qui a grandi à Lachute et qui préfère garder l’anonymat.

Spotted Lachutea été créé en 2013. En 2014, le créateur s’est lassé et a cédé les rênes à l’administrateur actuel. S’il s’est à son tour tanné de sa gestion et que la page tourne encore à plein régime, c’est qu’une citoyenne de Lachute a bien voulu accepter de la gérer au quotidien gratuitement, chose qu’elle fait depuis 2016.

Des petits gestes qui font la différence

Bien souvent, comme partout sur les réseaux sociaux, les publications qui font souvent le plus réagir sont souvent les plus provocantes. Même si cette réalité n’échappe pas à Spotted Lachute, la page amène parfois du positivisme dans la vie de certains.

« C’est rare que je pense à ça, mais c’est vrai que la page est un ‘facilitateur’ pour les gens qui cherchent des emplois et en ce moment surtout les entreprises qui cherchent des employés », témoigne l’administrateur de la page qui reçoit des dizaines de messages chaque jour.

Pour le meilleur et pour le pire

En dehors des publications liées à l’emploi, l’administrateur et la gestionnaire de la page essaient toujours d’éviter de publier des messages qui seraient trop vulgaires, violents, insultants et essaient de rester le plus possible dans « la critique constructive ». Ce qui n’empêche pas la page d’offrir du contenu « coloré ».

« On a déjà eu une fille qui nous a envoyé un messagepour dénoncer que son chum l’avait trompée et donc tout le monde sur la page, incluant le gars, a appris toute l’histoire et la rupture sur Spotted», se remémore celui qui en a vu de toutes les couleurs en huit ans.

D’ailleurs, la page a même dû apporter quelques modifications à son image pour éviter toute controverse.

« La ville de Lachute nous a demandé d’enlever leur logo de notre photo et de changer les couleurs parce que des citoyens leur écrivaient que ce qu’elle postait n’avait pas d’allure, en pensant que la page était affiliée à la ville », affirme-t-il en spécifiant que cela remonte à seulement quelques semaines.

Pour les citoyens

Bref, la page n’est aucunement associée à la ville, c’est une initiative citoyenne, pour les citoyens. La formule devrait donc rester la même dans les années à venir, à quelques modifications près, et ce, tant que quelqu’un voudra bien s’en occuper.

« On n’a non plus jamais de publicité, mais c’est une chose à laquelle on songe dernièrement. Sans en abuser, on parle beaucoup d’achat local dernièrement, alors si on pouvait avoir un impact sur l’économie locale ça mérite d’y penser », conclut celui-ci, en remettant le crédit à la Lachutoise qui gère la page depuis plus de cinq ans.

La page en chiffres

Créée le 13 juin 2013, la page Spotted Lachutea maintenant plus de 22  275 abonnés. À titre comparatif, la population de Lachute, d’ailleurs en forte croissance, est légèrement sous la barre des 14 000 habitants.

Justement, parmi ces quelque 22 000 adeptes, environ 9 200 disent habiter à Lachute, 3 200 à Brownsburg-Chatham, 2 500 à Mirabel, 1 800 à Saint-André-d’Argenteuil, 1 100 à Montréal et plus de 900 à Saint-Jérôme, pour ne nommer que ceux-là. De plus, environ 60% de ces adeptes sont des femmes et 40% des hommes.

Finalement, pour démontrer l’impact de la page, au cours du mois d’avril, plus de  280 000 personnes ont été atteintes par le contenu de la page qui a obtenu au passage près de 240 000 interactions. Même à l’ère des réseaux sociaux, il s’agit de chiffres impressionnants sachant que la MRC d’Argenteuil dans son entièreté compte environ 35 000 habitants.