le Dimanche 4 Décembre 2022
le Jeudi 21 avril 2022 14:15 Sports

Curling Lachute prépare l’après-pandémie

Le Club de curling Lachute a officiellement conclu sa saison 2021-2022, le 15 février dernier, avec la finale de sa ligue d’adultes. Le Journal a  donc profité de l’occasion pour parler avec quelques artisans du curling de Lachute.

« Le Club a été créé en 1884. Au départ, les gens jouaient sur la rivière et c’est une trentaine d’années plus tard, vers 1919, que les premières installations ont été construites », raconte Robert Lemay, président du Club de curling Lachute depuis près de 2 ans.

Évidemment, la ville de Lachute a bien évolué depuis, mais son Club de curling y est toujours 138 ans plus tard. Aujourd’hui, près d’une centaine de personnes d’un peu partout dans la région et ses environs en sont membres. Que ce soit de Lachute, Bownsburg-Chatham, Harrington, jusqu’à Saint-Émile-de-Suffolk et l’Ontario, tous se réunissent à Lachute pour pratiquer leur sport. D’ailleurs, les nombres de membres étaient encore plus grands avant l’arrivée de la pandémie de COVID-19.

« Plusieurs de nos membres sont des retraités (alors plus à risque) et donc une quinzaine d’entre eux ont décidé de ne pas se réinscrire une fois que la pandémie est arrivée », explique le président de l’organisme à but non lucratif.

Un sport pour tous

Même si de nombreux membres du Club sont à la retraite, le curling est un sport pour tous. Cette saison, près du tiers du club était composé de femmes et près d’une dizaine de jeunes s’y sont entraînés sur une base régulière. De plus, l’assouplissement des mesures sanitaires a permis au Club de recevoir à nouveau plusieurs écoles du coin, comme les élèves du profil sport de la Polyvalente Lavigne, ceux du programme alternatif de l’école Saint-Julien ou encore de l’école primaire Laurentian, justement située à deux pas du Club.

En 2009, une équipe du Club de curling Lachute avait participé aux Jeux du Québec d’hiver présentés à Blainville, Rosemère et Sainte-Thérèse. Plus de dix ans plus tard, le président du Club aimerait bien répéter l’expérience, mais est conscient du défi que cela représente.

« Le plus difficile souvent, c’est à l’âge des Jeux du Québec [12 à 17 ans] qu’on perd nos jeunes pour quelques années. Cela prend donc des jeunes passionnés et aussi compétitifs », affirme Robert Lemay.

Développement et visibilité

C’est donc dire que pour faire un retour aux Jeux du Québec, le Club de curling Lachute devra miser sur le développement. Lucie Champoux, entraineuse sériée du club, espère que dès l’année prochaine, certains programmes pourront aider le Club dans cette mission.

« Depuis l’arrivée de la pandémie, cela a évidemment été plus difficile, mais on a fait des demandes dans plusieurs programmes de Curling Québec et on espère que ça porte fruit pour être mieux outillé à accueillir et visiter les écoles l’année prochaine », raconte celle dont le fils était justement de l’équipe de 2009.

La visibilité est un aspect qui est aussi important, surtout pour un sport comme le curling qui n’en a pas autant que par exemple le hockey. Les Jeux olympiques et les championnats du monde font d’ailleurs partie des rares occasions d’en voir à la télévision. Une publicité gratuite que ne rate pas le Club.

« Cette année par exemple, trois personnes nous ont appelés disant avoir envie d’essayer le curling après avoir vu le championnat du monde à la télévision [du 2 au 10 avril]. Notre saison allait finir, mais on a réussi à leur arranger une séance d’initiation de dernière minute et nous ont dit tout de suite après qu’ils allaient revenir cet automne », raconte le président du Club de Curling Lachute.

Retour sur glace en automne

Avec la saison maintenant terminée, le Club de curling Lachute, épaulé par le Club Richelieu, sera de retour le 11 juin prochain. Ce retour ne sera toutefois pas sur la glace, mais bien sur la pelouse puisque ce sera à l’occasion de son traditionnel tournoi de golf présenté à l’Oasis de Brownsburg-Chatham.

Le retour sur glace, il se fera ensuite en octobre prochain alors que le Club tiendra des journées portes ouvertes où le public sera convié à un cours d’initiation gratuit et sur rendez-vous. Le public intéressé peut contacter le club par téléphone au (450) 562-5811 ou par courriel au curlinglachute@videotron.ca. Il peut aussi passer par son site web (www.curlinglachute.com) ou sa page Facebook (Club de curling Lachute Curling Club) pour en apprendre davantage sur l’organisme lachutois qui tâche de transmettre sa passion depuis bientôt 140 ans.

« Ce qu’on veut, c’est amener les gens à connaitre le curling, que ça devienne une connaissance ou une habilité qui va rester ensuite, comme le vélo ou tout autre sport! », conclut Lucie Champoux, entraîneuse certifiée et tout autant passionnée.