le Jeudi 8 Décembre 2022
le Jeudi 14 avril 2022 14:15 Sports

Le Club du Nord de retour au championnat canadien

Après deux ans d’annulations dues à la pandémie, le Club d’haltérophilie du Nord fera son retour au championnat canadien. Du 20 au 22 mai prochain, cinq athlètes, offrant un mélange de jeunesse et d’expérience, représenteront le club lachutois à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Ces cinq athlètes, ce sont Étienne Jolicoeur (67kg), Gilles Caza (89kg), Gabriel Auclair (+109kg), Valérie Kapsa (59kg) et Mélodie Richard (71kg).

Tout d’abord, à seulement 15 ans, Étienne Jolicoeur deviendra en mai prochain le plus jeune athlète entraîné par Guy Marineau à atteindre le championnat canadien.

« Il y a quelques années, j’entraînais à l’école Oasis dans un programme qui s’appelait Allez jusqu’au boutet qui s’adressait aux élèves de 4e, 5eet 6eannée. Étienne est venu même s’il était en 3eannée et m’a dit ‘j’aime ça et je veux faire ça, vous allez voir’ », se rappelle celui qui entraîne depuis près de 30 ans, pour représenter quel genre d’athlète est Étienne Jolicoeur.

Bref, même s’il n’a que 15 ans, tous les espoirs sont permis pour le jeune prodige du Club du Nord. D’ailleurs, avant que la pandémie force son annulation, il s’était même qualifié pour les Jeux panaméricains jeunesse qui devaient se tenir du 3 au 10 avril dernier à Porto Rico.

Pour en revenir au championnat canadien, il ne sera pas seul à en vivre l’expérience pour la première fois. Ce sera aussi une première pour les deux représentantes du Club à Kelowna, soit Valérie Kapsa et Mélodie Richard.

Trois recrues et deux vétérans

Le Club du Nord n’enverra pas non plus que des recrues à Kelowna puisque Gabriel Auclair et Gilles Caza n’en sont pas à leur premier rodéo.

Preuve que l’haltérophilie est un sport où l’âge n’est qu’un chiffre, Étienne Jolicoeur ira en championnat canadien à 15 ans, alors que c’est l’âge où Gabriel Auclair a fait ses premiers pas dans le sport. Depuis, l’athlète a participé à près d’une dizaine de championnats canadiens. En 2021, il a même été nommé athlète masculin de l’année de l’Aviation royale canadienne, où il est technicien en aéronautique.

Les yeux sur les panam’s

Gilles Caza est quant à lui un jeune vétéran de 24 ans. Participant au championnat canadien depuis ses 16 ans, il en sera à sa sixième participation. La dernière fois, en 2019, il avait été sacré champion canadien de la catégorie des 102kg. Évoluant maintenant chez les 89kg, le Lachutois ne cache pas que ses intentions dépassent la conquête d’un autre titre canadien.

« Après six fois, ça devient une compétition comme une autre, une médaille de plus ou de moins. J’y vais surtout avec l’intention de me qualifier aux prochains Jeux panaméricains », affirme l’athlète avec confiance.

En 2021, il avait d’ailleurs participé à ses premiers Jeux panaméricains, présentés en République dominicaine. Avec un top 2 à Kelowna, il pourrait revivre l’expérience plus tard cette année, cette fois en Colombie et avec un programme d’entraînement lui donnant toutes les chances de réussir.

« Je travaille dans la construction et l’année dernière je finissais aussi de construire ma maison, alors je n’ai eu que trois semaines pour m’entraîner et je me suis qualifié. Je ne dis pas ça pour me vanter, c’est juste un fait, confie celui qui est maintenant à son compte et qui a donc une flexibilité d’horaire un peu plus grande pour la suite. Je ne vise pas nécessairement à aller aux Olympiques, mais il me reste encore un bon 2-3 ans et après ça je ne veux pas regretter de ne pas avoir atteint 100% de mon potentiel », conclut Gilles Caza, haltérophile depuis maintenant 13 ans.

Bref, peu importe leurs parcours passés et leurs parcours à venir, ces cinq athlètes ont au moins une chose en commun. C’est qu’ils représenteront tous les couleurs du Club du Nord au championnat canadien d’haltérophilie, à Kelowna, du 20 au 22 mai prochain.