le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 31 mars 2022 3:30 Culture

Une double exposition printanière à la Galerie Route des Arts

Le 25 mars dernier, pour célébrer l’arrivée du printemps, la Galerie Route des Arts de Lachute a dévoilé sa plus récente exposition. Un programme double, présenté jusqu’au premier mai, entre l’artiste peintre Claude Melançon et son exposition Exploration, ainsi que l’Atelier 213 et ses sculptures au thème Pierres contemporaines – Albâtres en folies.

L’exposition de Claude Melançon se fait en deux temps puisqu’il s’agit de deux séries de tableaux peinturés un peu avant et pendant la pandémie.

« La première série avait initialement été surnommée L’envoléeparce qu’en voyant certaines taches de peintures sur mes toiles, plusieurs personnes m’ont dit y voir des voiles de bateaux, confie l’artiste de Blainville. Cela reste toutefois de l’art abstrait et donc tout le monde y peut donner le sens qu’il désire », affirme-t-il en ajoutant que là où certains voyaient des voiles, d’autres y ont vu des bâtons de golf.

Dans la pièce adjacente se trouve la deuxième série de tableaux initialement baptisés Close up, car elle part d’un premier tableau, suivi de plusieurs autres où des détails du tableau initial sont mis en gros plan. On peut d’ailleurs apercevoir des visages dans certaines de ces toiles, un accident créatif selon le principal intéressé.

« L’apparition de certains traits de visages est purement due au hasard, même lorsqu’ils commençaient à apparaitre, je ‘virais la toile de bord’, mais après l’avoir viré deux ou trois fois, je décidais de poursuivre dans mon élan et de les inclure quand même », raconte celui qui avait répondu à un appel de projets de la Galerie Route des Arts en 2020 pour être finalement exposé ce printemps.

Sculptures variées, même pierre

En compagnie des toiles de Claude Melançon, le public peut aussi distinguer 24 sculptures, toutes taillées dans de la pierre d’albâtre et faites par 24 artistes de l’Atelier 213. Il s’agit d’un organisme à but non lucratif de sculpture de pierres fondé à Laval en 1979, subventionné par cette même ville et regroupant 38 artistes professionnels ou semi-professionnels.

Aux yeux de son président, Jean-Paul Bertrand, qui est lui-même sculpteur, ce sont notamment les techniques multiples en sculpture de pierre qui permettent de donner des allures si différentes à ce qui est pourtant une seule sorte de pierre.

« C’est vrai qu’au départ ce n’est qu’une pierre, mais plus elle va être travaillée, sculptée ou sablée, plus elle va se dévoiler dans son veinage, ses traits, ses ombrages et ses couleurs », explique celui qui a sculpté Lueur, une œuvre placée près de la fenêtre de la Galerie, permettant ainsi de voir la lumière passer à travers la pierre finement sculptée.

D’ailleurs, la lumière peut aussi être utilisée pour se joindre au thème d’une sculpture. C’est notamment le cas de Joie, une sculpture faite par Marie-Josée Leroux, représentant une femme ronde qui semble prendre un bain de soleil encore une fois près d’une fenêtre.

Ainsi, au travers des 24 œuvres, il y en a pour tous les goûts. Si certaines sculptures sont plus figuratives, comme Joieou encore Cœur de pieuvre, d’autres sont plus abstraites, comme Cryptage du trianglequi se démarque par sa couleur verte.

C’est qu’en plus de la quantité multiple de techniques qui peuvent être utilisées d’un artiste à un autre, leur style et leurs processus de création sont eux aussi très variables.

« C’est différent pour chacun, certains préfèrent se faire une maquette avant de commencer à tailler, d’autres se laissent inspirer en travaillant la pierre au fur et à mesure », indique Jean-Paul Bertrand, représentant l’Atelier 213 depuis maintenant 12 ans.

Un mot sur la Galerie

C’est donc avec cette double exposition que la Galerie Route des Arts vient accueillir le printemps. En plus des œuvres exposées jusqu’au premier mai, la Galerie tient aussi une boutique regroupant près de 75 artistes et artisans locaux et vise à en héberger une centaine dans les mois à venir.

La Galerie reçoit aussi les dons de livres usagés, ensuite revendus dans sa boutique qui est aussi un point de vente toujours disponible pour les auteurs d’Argenteuil.

Aussi, avec le printemps vient le retour des ateliers offerts à la  Galerie, allant de la peinture plus classique, en passant par l’artisanat, jusqu’à l’écriture de sa biographie.

« Notre objectif, c’est toujours de se faire connaitre pour agrandir la communauté autour des Arts dans la région. On a vraiment un bel endroit, mais certains ignorent encore qu’on est ici et donc on veut vraiment travailler à ‘passer le mot’ dans les mois à venir », témoigne Lise-Anne Bernatchez, chargée de projet chez la Galerie Routes des Arts.

Bref, le public qui voudrait découvrir la Galerie et ensuite ‘passer le mot’ peut se rendre sur son site web [routedesarts.ca] ou sa page Facebook du même nom. Pour ce qui est  d’en apprendre davantage sur l’artiste peintre Claude Melançon, il possède lui aussi son site web [claudemelancon.com], tout comme l’organisme de sculpture qu’est l’Atelier 213 [sculptureatelier213.ca].

Mieux encore, pour découvrir tout cela en même temps, le public peut se rendre directement à la Galerie Route des Arts, située au 76, rue Clyde, juste derrière la rue Principale de Lachute.