le Vendredi 9 Décembre 2022
le Lundi 14 février 2022 9:00 Société

Le programme Pair arrive dans Argenteuil

La MRC d’Argenteuil a annoncé l’arrivée du programme Pair dans la région. Existant depuis 1986, ce service gratuit pour les aînés effectue quotidennement des appels téléphoniques automatisés auprès des personnes inscrites afin de vérifier si tout va bien, ce qui renforce le sentiment de sécurité chez les gens du troisième âge. En cas de non-réponse, les services d’urgence peuvent être contactés.

Concrètement, les personnes aînées et à risque de toutes les municipalités d’Argenteuil peuvent s’inscrire en ligne gratuitement au programme Pair. Une fois inscrites, ces personnes recevront quotidiennement et à la même heure un appel téléphonique automatisé. En répondant, elles auront ensuite à appuyer sur une touche pour confirmer avoir compris le message enregistré. Si personne ne répond, le programme réessaiera plus tard et s’il n’obtient toujours pas de réponse au troisième appel, un opérateur tentera une nouvelle fois de rejoindre l’abonné avant d’appeler un premier répondant qui ira vérifier sur place la situation de la personne.

«On doit sauver entre 50 et 60 vies par année avec ce programme, affirme Yves Cournoyer, président et fondateur de la Centrale Nationale de Surveillance Pair qui chapeaute le programme. La journée où l’on réalise le sauvetage d’une personne grâce à ce système, ça compense tous les efforts qui ont été mis dedans.»

Monsieur Cournoyer cite en exemple qu’en août dernier, une Montréalaise de 85 ans avait fait une chute et était incapable de se relever. Celle-ci a cependant pu être secourue rapidement grâce aux appels du programme Pair. En mai dernier, la dépouille d’un abonné a été retrouvé quelques heures seulement après son décès après qu’il n’ait pu répondre aux appels automatisés. Selon le président de l’organisme, cela a permis d’éviter que l’on ne retrouve le corps du défunt plusieurs jours plus tard.

«On en voit dans les journaux des histoires de gens décédés que l’on ne retrouve que quelques semaines ou quelques mois plus tard. Il ne faut pas que ce genre d’histoire arrive au Québec.»

Complémentarité

Selon le fondateur du programme Pair, ce service est complémentaire avec ceux qui sont offerts par de grandes entreprises, comme le système Lifeline de Philips, où des abonnés paient des frais mensuels et doivent appuyer sur un bouton qu’ils portent au cou ou au poignet si un problème survient.

«Ce qui est différent, c’est que nous, c’est un service gratuit. Avec les boutons-bracelets, souvent, les gens ne les portent pas tout le temps. Aussi, si vous perdez connaissance, vous ne pouvez pas appuyer sur le bouton. Notre programme est complémentaire à ces systèmes.»

Monsieur Cournoyer rappelle aussi qu’il est important pour les abonnés de prévenir la centrale d’appel s’ils ne peuvent être présents pour répondre à l’appel automatisé lors d’une journée afin d’éviter les fausses urgences. Il ajoute que son organisation songe à instaurer un second appel quotidien afin d’améliorer encore le temps de réponse en cas de situation d’urgence.

Aider à la sécurité des aînés

Chantal Ranger, agente de développement en prévention de la criminalité à la MRC d’Argenteuil, souligne combien ce programme va aider à sécuriser les aînés de la région. «Au cours de nos discussions, une problématique est ressortie et c’est le besoin de briser l’isolement des aînés, dit-elle. On a besoin de renforcer le sentiment de sécurité des aînés dans la région d’Argenteuil. On a des aînés qui sont seuls, d’autres qui se font abuser notamment par la fraude. Le programme Pair répondait bien à ce besoin et il est complémentaire à ce qui est déjà offert.»

De son côté, Billy Morin, directeur du service des transports et du développement social à la MRC d’Argenteuil, souligne que l’investissement de la MRC dans ce projet, qui est de 15 000$ cette année et de 4000$ les années suivantes, représente un faible coût par rapport à ce qu’il apportera aux personnes les plus vulnérables.

«C’est une façon pour les aînés de rester plus longtemps dans leur domicile et de conserver leur autonomie, précise-t-il. Ça rassure aussi la famille de ces gens en sachant qu’il y a quelqu’un qui veille sur eux.»

La MRC d’Argenteuil est la 67eorganisation du Québec à être partenaire du programme Pair qui compte entre 6000 et 10 000 abonnés à travers la province. Les personnes intéressées à s’inscrire gratuitement au programme peuvent le faire en remplissant le formulaire disponible en ligne au programmepair.ca/formulaire-pre-inscription. On peut aussi composer le 450 562-2474 pour obtenir de l’aide pour remplir ledit formulaire.