le Vendredi 9 Décembre 2022
le Lundi 20 Décembre 2021 11:56 Culture

Les Éditions Lo-Ély veulent poursuivre leur croissance

Après seulement deux ans d’existence, les Éditions Lo-Ély, de Lachute, comptent déjà pas moins de 23 livres publiés. Et pour 2022, l’entreprise souhaite poursuivre cette croissance et s’impliquer encore plus dans la communauté d’Argenteuil.

Soulignant leur deuxième anniversaire en août dernier, les Éditions Lo-Ély (du nom des deux filles de leur fondatrice, Tricia Lauzon) sont passées à leurs débuts de deux auteurs dans leur écurie à 17 aujourd’hui pour 23 livres publiés. Pour 2022, la maison d’édition souhaite publier 16 autres livres dont cinq proviendront de nouveaux auteurs.

Cette croissance rapide était-elle dans les plans de la Lachutoise Tricia Lauzon lorsqu’elle a réalisé son rêve d’avoir une maison d’édition?

«Honnêtement, non!, avoue la principale intéressée. J’espérais plutôt me rendre à six ou sept auteurs. Avec la pandémie qui a commencé près de six mois après que les Éditions Lo-Ély aient été lancées, nos activités ont arrêté de manière nette. Je craignais qu’on ne survive pas! Mais c’est l’inverse qui s’est produit: on est sorti dans d’autres salons du livre, à Sorel, St-Hyacinthe et Gatineau. On s’est fait connaître rapidement.»

D’ailleurs, avec la période des fêtes, les Éditions Lo-Ély se font voir dans de nombreux marchés festifs. La maison d’édition sera présente aux marchés de Noël de Montréal et de Terrebonne cette fin de semaine en plus d’avoir son espace au Souk de Noël de la Galerie-boutique de la Route des arts de Lachute jusqu’au 23 décembre.

«Les marchés de Noël, c’est là où l’on rencontre le plus notre public, indique madame Lauzon. On a beaucoup de nouveaux auteurs, on n’est pas nécessairement connu. C’est donc notre meilleure façon de se faire connaître.»

Reconnaissance

Après deux ans d’existence, les Éditions Lo-Ély ont reçu une belle marque de reconnaissance de la part de l’Association des auteurs des Laurentides. Trois de ses auteurs, dont madame Lauzon elle-même, étaient parmi les cinq finalistes pour le Prix Pauline-Vincent récompensant un auteur émergent. Aucun d’eux n’a malheureusement gagné.

«C’était une belle récompense qui confirmait que l’on avait choisi de bons auteurs, indique madame Lauzon malgré tout. Pour ma part, ce n’était pas par dépit que j’ai créé ma maison d’édition mais parce que c’était un rêve. Je n’avais ainsi jamais envoyé mon manuscrit à un éditeur. Je n’avais donc jamais eu la chance d’être évaluée par un comité de sélection. De savoir que ton manuscrit est ressorti pour être finaliste parmi tous les textes reçus, ça te fait une petite fleur en tant qu’auteure.»

Une autre belle récompense de la dernière année aura été que l’auteur Pierre Cusson a décidé, après y avoir publié deux livres, de quitter les Éditions AdA, une maison d’édition bien établie, pour les Éditions Lo-Ély.

Des projets pour 2022

Pour la prochaine année, Tricia Lauzon a plusieurs projets dont celui d’obtenir son agrément d’éditeur auprès du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

«On veut aussi créer plus d’événements, poursuit la fondatrice. En 2021, on en a créé deux, soit le Salon du livre de Mirabel, en juin, et le Marché littéraire Dark, en octobre, qui ont bien fonctionné. On veut en créer d’autres où nos auteurs vont être disponibles, incluant un à Lachute avec uniquement des auteurs d’Argenteuil.»

Au cours de la dernière année, les Éditions Lo-Ély opéraient également une boutique aux Premium Outlets Montréal de Mirabel. Cette boutique sera fermée après le temps des fêtes. «On n’était pas à la bonne place: la majorité des gens qui viennent aux Outlets ne parlent même pas français! Je ne rouvrirai pas de boutique tout de suite mais je ne ferme pas la porte pour la mettre ailleurs», confirme madame Lauzon.

En attendant, la fondatrice des Éditions Lo-Ély invite le public à découvrir ses auteurs sans forcément faire de suggestions précises.

«Ça dépend toujours du style de lecture des gens! Sinon, j’en aurais 23 à proposer! Ce sont tous de bons romans que je suggère! Si je les ai choisis en tant qu’éditrice, c’est parce que je les ai aimés, lance-t-elle. On est toujours dans la fiction. Notre ligne éditrice est le roman, que ce soit adulte ou jeunesse. On ne fait pas dans la poésie, les essais ou le documentaire et on a des livres pour des lecteurs dès l’âge de 2 ans.»

Pour en apprendre plus sur les auteurs et les livres des Éditions Lo-Ély, visitez le editionsloely.com.