le Vendredi 9 Décembre 2022
le Vendredi 10 Décembre 2021 9:06 Sports

Weekend à oublier pour les Hawks

Si les Sénateurs d’Ottawa étaient aussi dominants que l’équipe du même nom évoluant dans le junior A, ils ne figureraient sans doute pas dans les bas-fonds du classement de la Ligue nationale de hockey (LNH). De ce fait, le 3 décembre dernier, les Junior Senators ont encore prouvé pourquoi ils étaient premiers au classement de la Ligue centrale de hockey junior A (CCHL) en l’emportant par la marque de 4-1 contre les Hawks de Hawkesbury.

Les Hawks ont pourtant commencé le match sur les « chapeaux de roues » en ouvrant la marque avec seulement quatre minutes de jouées en première période. Le sixième but de la saison de Landon Brownlee, assisté de Josh Spratt, sera toutefois le seul cadeau offert aux près de 200 partisans réunis au complexe sportif Robert Hartley de Hawkesbury.

En début de deuxième période, les Hawks obtiendront plusieurs opportunités, notamment une échappée de Josh Spratt et une autre du capitaine Mark Cooper, sans qu’aucune ne déjoue William Desmarais. En deuxième moitié de période, ce sera au tour d’Ottawa de contrôler le match, en ne ratant cette fois pas d’opportunisme. D’abord, à 9 minutes à jouer, Vincent Velocci créera l’égalité avec son huitième. Cinq minutes plus tard, James Taylor donnera l’avance à Ottawa avec son premier de la saison dans ce qui sera le but de la victoire.

Les Junior Senators reprendront ensuite là où ils avaient laissé en troisième. Après avoir survécu à deux avantages numériques des Hawks, ce sera au tour d’Ottawa d’évoluer avec un joueur en plus. Suite à une pénalité de Jakson Kirk, Bodie Nobes marquera son quatrième pour porter le score à 3-1. Avec moins de cinq minutes à faire, encore en avantage numérique, Philippe Jacques portera un dur coup à l’espoir des Hawks de revenir dans le match en marquant son 15e de la saison. Richard Dorval tentera quand même le tout pour le tout, en retirant son gardien Émile Savoie, contre un attaquant supplémentaire dans les deux dernières minutes de la rencontre, mais le score de 4-1 en faveur d’Ottawa demeura inchangé jusqu’à la toute fin.

Échos de vestiaire

Après le match, l’entraîneur-assistant des Hawks, Maxence Essiambre n’a pas caché qu’Ottawa, que les Hawks avaient battu 4-3 en octobre dernier, est l’un des meilleurs programmes au pays. Toutefois, il a affirmé que les Hawks étaient de leur niveau et que le match leur avait échappé à cause de leur propre manque d’opportunisme.

« On a très bien commencé le match, ensuite on a obtenu des échappées en deuxième [période] et de nombreux power play et quand tu joues contre une équipe comme ça, tu te dois de profiter de ces opportunités, car on a vu qu’eux ne les ont pas manquées », a-t-il dit en citant les deux buts en avantage numérique des Junior Senators.

Devant les buts

Il y a eu beaucoup de mouvements du côté des gardiens de but à Hawkesbury récemment. L’excellent Max Donoso s’est d’abord fait rappeler par les 67’s d’Ottawa, il y a quelques semaines. Cela a laissé plus de place au gardien de St-Eugène, Dimitri Pelekos, qui connait un bon début de saison et cela a finalement mené à l’arrivée en renfort d’Émile Savoie, qui avait été libéré plus tôt cette saison par les Colts de Cornwall.

Maxence Essiambre est d’ailleurs la personne toute désignée pour en parler puisqu’il est l’entraineur responsable des gardiens.

« On est confiant de revoir Max, mais on parle de 3 à 8 semaines pour la blessure du gardien ayant provoqué son rappel, donc on est conscient que cela va aller après les fêtes. Pour Dimitri, il faut être patient, mais on est aussi très satisfait, il ne faut pas oublier que c’est l’un des plus jeunes gardiens de la ligue », a-t-il confié en parlant du gardien de but qui aura 18 ans le 8 décembre prochain.

Défaite à Rockland

Deux jours plus tard, le 5 décembre, les Hawks ont complété un weekend à oublier avec une défaite de 5-3 contre les Nationals de Rockland. Après une première période sans but, Rockland a marqué deux buts en moins de deux minutes pour ainsi chasser Émile Savoie de son filet. Dimitri Pelekos connaitra lui aussi des difficultés puisque Rockland portera la marque à 3-0 seulement 37 secondes après leur deuxième but. Les Hawks répliqueront à leur tour avec deux buts en moins de deux minutes, soit le cinquième de Tyler Samodral et le 13e de Jakson Kirk sur un tir de punition. Toutefois, la remontée sera veine puisque John Mulvihill marquera deux buts en 20 secondes pour conclure le festival offensif de la deuxième période. Micheal Andrews réduira l’écart en troisième période avec son sixième, mais ce sera trop peu trop tard pour Hawkesbury qui s’inclinera 5-3, ce qui porte leur fiche à 1-3-1 à leurs cinq derniers matchs.