le Mardi 29 novembre 2022
le Jeudi 25 novembre 2021 16:35 Société

La Guignolée de Lachute fracasse des records

Après avoir battu un record l’an dernier, la Guignolée de Lachute, tenue le 20 novembre dernier, a encore fracassé des scores cette année avec pas moins de 28 050,65$ récoltés. Il s’agit d’une hausse de près de 2700$ par rapport à 2020, à la plus grande surprise du Centre d’entraide d’Argenteuil (CEA), organisateur de l’événement, qui ne peut expliquer ce succès autre que par la générosité accrue de la population.

«Je trouve ça extraordinaire! Je ne comprends pas car Lachute est la deuxième ville pour son indice de défavorisation mais il y a tellement de générosité. Je ne comprends rien!, admet Louise Desrochers, directrice générale du CEA. Je prends cela avec toute la bonté des familles que l’on va aider grâce à ça.»

Madame Desrochers indique ne pas exactement savoir pourquoi la somme amassée cette année est encore plus importante que l’an dernier, qui était déjà une année record. Si le confinement de 2020 a permis à ce que les gens dépensent moins au restaurant ou dans des activités de divertissement, ce qui au final leur a permis d’avoir plus d’argent à donner au moment de la Guignolée de l’an dernier, cette année, l’arrivée de nombreux nouveaux résidents dans la région pourrait peut-être expliquer en partie l’augmentation de la générosité du public.

«Ça pourrait peut-être être une explication, l’arrivée de nouvelles familles et le développement résidentiel, confirme-t-elle. Mais les gens croient aussi en la mission du CEA, on en parle beaucoup. Il y a aussi le fait que depuis deux ans, il n’y a pas eu beaucoup de grands rassemblements: j’ai beaucoup senti cette année que la Guignolée était comme un rassemblement, que les gens voulaient tous ensemble aider et partager cet événement communautaire.»

Outre les sommes d’argent, le CEA amassait également des denrées non-périssables. Là aussi, la population a été généreuse: ce sont 22 400 denrées de toutes sortes qui ont été reçues, en hausse de plus de 2600 par rapport à l’an dernier.

«On a de beaux commentaires des gens qui sont habitués à faire le tri des denrées: dès le début, ils disaient avoir l’impression que l’on allait en avoir encore plus, confirmait madame Desrochers lorsque rencontrée en mi-journée samedi dernier. Dans les rues, les bénévoles ont passé un bon moment: il faisait beau, ça bien été et les gens ont été généreux.»

Grande participation bénévole

Le matin du 20 novembre, encore une fois, une armée de bénévoles étaient au rendez-vous pour aider le CEA avec sa Guignolée annuelle. Près de 150 personnes se sont présentées pour aider l’organisme dont de nombreux clubs de service comme le Club Richelieu et les Chevaliers de Colomb.

Rencontrée au quartier général de la Guignolée, dans l’ancienne usine des Aliments Lebel de Lachute (le CEA remercie d’ailleurs le propriétaire Gaétan Lebel pour sa générosité), Élise De Sève était l’une des nombreux bénévoles affectés au tri des denrées reçues. Cela fait plus d’une dizaine d’années qu’elle participe à l’événement bénévolement.

«Je viens chaque année sans faute. J’ai les bras et j’ai la santé, alors je me dis que je suis capable d’aider ceux qui en ont besoin, explique-t-elle. On donne au prochain, c’est simple et c’est plaisant en même temps. Il y a toujours une belle ambiance à la Guignolée et c’est plaisant de voir toute la générosité des gens de Lachute.»

Quant à lui, l’entièreté du conseil municipal de Lachute a contribué à l’événement, notamment en collectant des fonds au coin des rues Principale et Barron.

«J’ai toujours participé à la Guignolée, que ce soit au triage ou à la récolte de denrées, mais cette année, c’est la première fois que je le fais en tant que maire de Lachute et j’ai pris l’engagement d’être là toute la journée, nous a indiqué Bernard Bigras-Denis. On fait ça pour la cause. Les gens sont très généreux.»

Des co-présidents d’honneur

De l’autre côté de la rue, les co-présidents d’honneur de l’événement faisaient une tournée des barrages routiers pour transporter les fonds recueillis à la Caisse Desjardins d’Argenteuil pour le décompte. Daniel Pilon était très fier d’avoir été choisi pour ce rôle de co-président en compagnie de son père Hubert, tous deux membres du Club Lions de Lachute.

«Mon père va avoir 89 ans bientôt, c’est lui qui m’a demandé de l’accompagner, raconte-t-il. À cet  âge-là, tu ne sais pas pendant combien de temps on va l’avoir avec nous encore. C’est donc une journée que l’on chérit.»

Chez les Pilon, la Guignolée fait partie des traditions familiales. «La Guignolée, c’est une affaire de famille: mes enfants avaient 4-5 ans quand on les emmenait avec nous pour faire ça. Ma fille, qui a maintenant 24 ans, est présente aujourd’hui, souligne monsieur Pilon. Mon père a été longtemps responsable de la Guignolée pour le Club Lions. C’est vraiment une belle activité. C’est la journée où on peut regrouper tout le monde à Lachute.»

Plus de 400 personnes sont déjà inscrites pour recevoir un panier de Noël qui sera monté grâce aux dons récoltés par cette Guignolée. Les dernières journées d’inscription auront lieu les 1er et 2 décembre prochain. Les personnes intéressées à s’inscrire doivent prendre rendez-vous au CEA au 450 562-5151 et apporter une preuve de résidence et une preuve de faible revenu ainsi qu’un montant symbolique de 5$.