le Jeudi 8 Décembre 2022
le Jeudi 19 août 2021 16:55 Sports

Une saison un peu plus normale pour les Hawks

Le 8 août dernier, le club de hockey des Hawks de Hawkesbury a tenu son tournoi de golf annuel au Club de Golf La Cité de Hawkesbury. Un tournoi qui avait cette année une saveur différente pour plusieurs raisons.

D’abord, il faut savoir que le tournoi était dédié à Lou Nistico, décédé en novembre dernier à 67 ans. Ce dernier était une véritable légende du hockey dans la région. Il avait été repêché dans la LNH par les North Stars du Minnesota en 1973 pour finalement atteindre la ligue nationale sous la bannière des Rockies du Colorado en 1978. Plus récemment, il avait fait partie de l’organisation des Hawks en tant qu’assistant de Richard Dorval, actuellement entraineur-chef et directeur général de l’équipe de niveau junior A.

« Pour la première fois cette année, le tournoi était en l’honneur de Lou, pour qui c’était important pour nous de rendre hommage », témoigne son ancien collègue Richard Dorval.

Évidemment, le contexte de la pandémie a aussi eu son rôle à jouer sur l’organisation du tournoi. Pour cette raison, il a été impossible d’organiser le souper ayant habituellement lieu après le tournoi. Aussi, les joueurs débutaient leur partie avec un « tee time » respectif, plutôt qu’en « shotgun » pour respecter une certaine distanciation.

En revanche, la journée fut tout de même un succès puisque c’est tout de même 147 joueurs qui se sont présentés au cours de la journée pour jouer au golf tout en encourageant les Hawks. De nombreux prix allant de 20 jusqu’à presque 1000 dollars ont d’ailleurs été tirés et remis parmi ces joueurs.

Le retour (presque) à la normale tant attendu

Pour en revenir au hockey, à la fin du mois de juillet dernier, les Hawks ont repris leurs activités en tenant leur camp de développement, incluant environ une centaine de joueurs qui ont pu se faire valoir en jouant « full contact », une différence majeure comparativement à l’année dernière.

« Déjà, l’an dernier on ne pouvait pas jouer avec contact. C’était aussi une bonne occasion d’évaluer les joueurs, avec la pandémie l’an dernier, on ne pouvait pas aller dans les arénas voir les joueurs jouer. Je crois que j’ai aussi reçu 175 messages de joueurs envoyant des vidéos d’eux mais évidemment ils ne montrent généralement que leurs ‘highlights’. On a donc vraiment dû se fier à nos contacts pour le recrutement », raconte celui qui entamera sa septième année comme entraineur-chef et sa cinquième comme directeur-gérant.

Une autre amélioration par rapport à l’an dernier, année où seulement quelques joutes hors-concours ont été jouées, est que les Hawks pourront remplir leur aréna à 50% de sa capacité ce qui représente environ entre 500 et 600 personnes. Plus encore, ils ont maintenant le support du gouvernement pour aller à fond dans une saison pratiquement « normale », et ce, malgré l’arrivée potentielle d’une « quatrième vague ».

La suite des choses serait donc intéressante pour l’équipe qui entamera son camp d’entraînement officiel le premier septembre. Son entraineur-chef semble d’ailleurs optimiste, sans évidemment vouloir trop s’avancer.

« C’est sûr que c’est dur à évaluer sachant qu’on n’a pas vu les autres équipes depuis presque deux ans. L’année passée, on croyait être très fort, mais on est encore très satisfait de l’alignement qu’on va avoir cette année », indique celui qui compte sur le retour de plusieurs vétérans cette année, notamment de son capitaine Mark Cooper, qu’il considère comme l’un des meilleurs défenseurs de la ligue ainsi que de son premier centre Josh Spratt.

Bref, pour les ‘fans’ qui se sont ennuyés du hockey, les Hawks ouvriront leur saison à domicile au Complexe sportif Robert Hartley le 24 septembre prochain contre les Colts de Cornwall. Pour les billets, rendez-vous sur le site web officiel de l’équipe, soit au « hawkesburyhawks.com ».