le Dimanche 4 Décembre 2022
le Lundi 19 juillet 2021 12:04 Culture

Jessica Peters revisitera les Fantômes d’Argenteuil

L’artiste de Brownsburg-Chatham Jessica Peters a reçu une bonne nouvelle le 11 mai dernier: son projet artistique Les Fantômes d’Argenteuil bénéficiera d’une aide financière totale de 20 000$ de la part de la MRC d’Argenteuil et du Conseil des arts et lettres du Québec (CALQ) pour sa réalisation. Ce projet multimédia permettra à la population de découvrir des lieux historiques de la MRC dès l’an prochain.

Concrètement, Les Fantômes d’Argenteuil verra l’installation de dix œuvres en autant d’endroits pour représenter l’évolution des lieux choisis au fil des ans, tels des fantômes surgis du passé. Avec chaque œuvre, une capsule vidéo sera tournée montrant les coulisses de la création de celle-ci ainsi que l’histoire du site. L’historien Robert Simard et le vidéaste Maxime Hébert participeront à ce volet. Un code QR sur chaque œuvre permettra aux visiteurs d’accéder à ce contenu supplémentaire.

«Robert est historien et moi, je suis une artiste. Notre projet est une superbe idée d’intégration, raconte madame Peters. Je veux représenter l’évolution des lieux à travers mes œuvres et Robert va pouvoir me donner des informations concernant leur histoire pour que je puisse m’en inspirer.»

Au départ, ce parcours d’œuvres d’art devait intégrer un incubateur d’entreprises culturelles mais le projet a finalement avorté. Malgré tout, monsieur Simard et madame Peters tenaient à la création de ces œuvres. Ils ont donc poursuivi le projet de leur côté.

Dix œuvres et peut-être plus

Le circuit artistique Les Fantômes d’Argenteuil devrait donc être mis en place au printemps prochain. Depuis maintenant deux semaines, madame Peters travaille à la création des œuvres et à choisir les sites qui seront représentés.

Car effectivement, il reste encore quelques sites à l’artiste à choisir. Elle sait déjà que le complexe industriel Ayers, l’Église unie de Lachute (qui doit éventuellement accueillir la nouvelle bibliothèque municipale) et la gare lachutoise compteront parmi les lieux qui feront partie du projet.

«La gare de Lachute est un lieu assez représentatif de notre histoire, indique Jessica Peters. Je veux que les gens voient mes inspirations et l’histoire du lieu dans ce projet. Je veux que ce soit coloré et ‘fun’.»

Pour l’instant, les dix lieux du parcours seront situés à Lachute en raison d’une contribution de la ville. Mais il n’est pas exclu que l’artiste produise d’autres œuvres pour d’autres lieux dans Argenteuil par la suite.

«L’important est que ce soit des lieux ancrés dans Argenteuil, dans la communauté et qui ont soit disparu ou qui ont changé de vocation. Il faut aussi que ce soit accessible aux gens, dit-elle, ajoutant qu’elle pourrait aussi s’inspirer de paysages et pas seulement d’immeubles. Je veux que l’on sente qu’il y a une transition entre le passé, le présent et même le futur, vers où on s’en va et conserver l’authenticité du site. Je trouve que des fois, on ne donne pas assez à la conservation du patrimoine.»

Aide

L’aide financière totale de 20 000$ accordée en parts égales par le CALQ et la MRC d’Argenteuil a été une très bonne nouvelle pour l’artiste. «Je suis super contente car sans cette subvention, je ne pourrais pas faire ce projet», lance-t-elle.

À noter qu’en plus de l’aide de la Ville de Lachute pour l’installation sur les sites choisis des œuvres (qui seront en fait des reproductions), la Galerie de la Route des arts participera au projet en exposant les œuvres originales du projet en mai 2022. La Branche culturelle et le Carrefour jeunesse-emploi d’Argenteuil comptent aussi parmi les partenaires.

Parallèlement aux Fantômes d’Argenteuil, madame Peters a aussi été choisie pour créer une œuvre pour le Centre d’études professionnelles Saint-Jérôme dans la cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture des bâtiments publics, un projet dont elle admet qui la sort de sa zone de confort.

Il faudra donc attendre au printemps 2022 pour que le public puisse découvrir le parcours artistique des Fantômes d’Argenteuil.