le Lundi 5 Décembre 2022
le Vendredi 16 juillet 2021 16:59 Sports

Plus de 2000 joueurs de soccer à Lachute

Les 10 et 11 juillet, Lachute a été prise d’assaut par des milliers de joueurs de soccer et de leurs parents. Non, cette présence accrue n’était pas due au traditionnel tournoi de soccer lachutois mais bien grâce à un nouvel événement, le festival du Centre de développement de club (CDC). Plus de 2000 joueurs de partout dans les Laurentides ont pris part à l’événement.

En tout, ce sont 183 équipes des 14 associations de soccer des Laurentides qui sont venues disputer des matchs sur les divers terrains entourant le campus des écoles secondaires lachutoises. Deux terrains supplémentaires ont même dû être aménagés près des installations de l’entreprise Luxor, sur l’avenue Hamford, afin d’accomoder tout ce beau monde.

Cette présence de nombreux joueurs à Lachute en fin de semaine dernière est due au Centre de développement de club (CDC), tout nouveau programme établi par Soccer Québec indique Julie Sanscartier, présidente du Club de soccer des Lynx de Lachute.

«C’est une nouvelle façon d’emmener le soccer pour les jeunes de 9 à 12 ans, explique-t-elle. Ça fait en sorte que les matchs et les pratiques sont plus uniformes au niveau de l’Association de soccer des Laurentides.»

Avec ce nouveau programme, pour les pratiques, celles-ci se font sous forme de plateau. Les joueurs peuvent aussi transférer d’une équipe à l’autre afin de développer leurs compétences au fil de la saison. Quant aux matchs, certains ont lieu dans le cadre de festivals, comme ce fut le cas à Lachute en fin de semaine dernière.

Mieux connaître ses joueurs

Pour cette première année du programme CDC, l’Association de soccer des Laurentides a décidé de tenir trois de ces événements au cours de la saison, dans trois associations différentes, où toutes les équipes des catégories U-09 à U-12 se retrouvent en un seul lieu pour disputer des matchs. L’Association de soccer des Lynx de Lachute a été choisie pour accueillir le premier de ces événements. Si la journée de samedi n’accueillait que les équipes masculines, la journée du dimanche accueillait les équipes féminines.

«Ça permet aux directeurs techniques de chaque association de voir toutes leurs équipes sur le terrain la même fin de semaine et au même endroit pour évaluer leurs jeunes, explique madame Sanscartier. Il se pourrait que l’événement revienne à Lachute dans les années à venir mais il se pourrait aussi que sa forme change. C’est vraiment le tout premier festival du genre dans les Laurentides, il va peut-être y avoir des petits changements au fil du temps.»

Ainsi, les directeurs techniques peuvent évaluer plus facilement les joueurs de leurs clubs afin de décider s’ils peuvent passer à une catégorie compétitive plus élevée, comme mentionné plus haut.

Le tournoi sur pause

Si le festival du CDC à Lachute a permis à plusieurs personnes des Laurentides de découvrir la région, il y a cependant un revers à celui-ci. Le nouveau programme CDC proscrit en effet la tenue de tournois pour les équipes de moins de 12 ans.

«Avec le festival du CDC, il n’y a pas de pointage, pas de classement, pas de gagnant, juste du plaisir pour jouer, indique madame Sanscartier. Le festival permet de retrouver l’ambiance d’un tournoi.»

Cependant, cela ne veut pas dire qu’à l’avenir, il n’y aura plus de tournois de soccer à Lachute puisque pour les catégories de 13 ans et plus, ce type de compétition est encore admis.

«C’est sûr que cette année, il n’y aura pas de tournoi à Lachute car ce serait trop compliqué avec les restrictions de la santé publique, confirme la présidente des Lynx de Lachute. Mais on veut le relancer l’an prochain pour les clubs plus âgés. On va peut-être faire des petits changements, comme pour accueillir les équipes plus jeunes sous forme de festival.»

Madame Sanscartier est d’ailleurs très heureuse de voir que la pandémie de Covid-19 semble tirer à sa fin: l’an dernier, les mesures sanitaires avaient provoqué un retard dans le début de la saison, ce qui avait fait perdre au club plus de la moitié de ses joueurs par rapport à l’année précédente. Cette année, ils seraient près de 330 à s’être inscrits, soit un peu moins des 400 joueurs qui étaient inscrits en 2019.

«On est allé rechercher beaucoup de joueurs cette année dont beaucoup de filles, ce qui est plaisant, dit-elle. On a presque autant d’équipes de filles que de garçons et ça va super bien. Pour nos plus jeunes, de 4 à 8 ans, ça va très bien aussi, on a beaucoup de monde. On est très content!»

Pour en savoir plus sur les activités des Lynx de Lachute, visitez le soccerlachute.ca.