le Vendredi 9 Décembre 2022
le Mardi 2 février 2021 14:10 Lachute

Semaine des régions jusqu’au 5 février. Un événement en ligne pour Place aux jeunes

Jusqu’au 5 février se tient la Semaine des régions, une semaine de promotion des régions de la province auprès des jeunes adultes dans le cadre du programme Place aux jeunes. Pour Argenteuil et les Laurentides, on soulignera la fin de cette semaine avec un événement virtuel sur Facebook qui mettra en vedette des artistes laurentiens, incluant le groupe argenteuillois Henri Band.

Cette année marque la 10e édition de la Semaine des régions mais avec la pandémie actuelle de Covid-19, impossible de tenir un événement devant public. Habituellement, les agents de migration Place aux jeunes des divers carrefours jeunesse-emploi de la province ainsi que plusieurs entreprises régionales se retrouvaient au Complexe Desjardins de Montréal puis à Québec pour un salon visant à rejoindre les jeunes adultes de 18 à 35 ans pour les inciter à venir habiter en région. Des tournées dans des établissements d’enseignement post-secondaire étaient au menu.

Mais avec la pandémie, c’est du côté du web que se tournent les organisateurs de la Semaine des régions pour faire la promotion de ces dernières.

«L’impact sera différent en ligne qu’en personne mais il va y avoir beaucoup d’activités quand même, mentionne Éric Poulin, agent de migration Place aux jeunes pour Argenteuil. Il y aura des baladodiffusions, des entrevues et des soirées d’animation à la grandeur de la province.»

L’objectif est bien sûr de faire découvrir ce qu’est Place aux jeunes, un programme gratuit pour attirer la main-d’œuvre dans les régions en plus d’aider au placement professionnel des jeunes adultes qui viennent s’y établir. Pour les Laurentides, les quatre agents de migration Place aux jeunes ont décidé d’organiser une soirée festive sur Facebook avec la diffusion de différentes prestations musicales d’artistes laurentiens. Argenteuil sera représentée par le groupe Henri Band. L’événement aura lieu gratuitement le 5 février, à 19h, sur la page Place aux Jeunes Laurentides.

«Chaque artiste fera une prestation de deux ou trois chansons qui sera entrecoupée du témoignage de l’artiste ou d’un membre du groupe sur comment ils en sont venus à vivre dans les Laurentides. Pour Henri Band, Stéphane Arsenault et Robert Simard témoigneront, explique monsieur Poulin. Il y aura aussi des témoignages de gens qui ont décidé de venir s’établir dans la région.»

Déménager en temps de pandémie

Si la pandémie a eu un impact sur le travail de bien des gens, pour Éric Poulin, cela n’a pas fait beaucoup de changement, lui qui travaillait déjà par correspondance avec ses autres collègues de Place aux jeunes ou encore avec des personnes intéressées à venir s’établir dans la région.

«Ça se fait par téléphone et par courriel et je n’ai pas manqué de travail: j’ai eu beaucoup de contacts avec des gens de Montréal ou des rives nord et sud qui désirent quitter les grands centres et venir s’établir dans la région, affirme-t-il. Actuellement, l’attention est tournée vers Fibre Argenteuil et le déploiement de son réseau d’Internet par fibre optique. Ceux qui veulent venir s’établir ici veulent être en nature, dans la forêt, près d’un lac. Le problème est que le réseau n’est pas encore prêt partout. Ça pose un frein présentement.»

Monsieur Poulin ajoute que de nombreux emplois sont disponibles dans la région malgré la pandémie. Il cite Orientech et Cascades qui embauchent actuellement.

«Il y a un engouement pour venir s’établir ici et on le remarque beaucoup, ajoute-t-il. Les gens sont excités et fébriles mais en même temps, on veut jouer notre rôle de bon accompagnateur et de bon consultant.»

L’événement Session Live Laurentides de Place aux jeunes Laurentides, dans le cadre de la 10e Semaine des régions, aura lieu gratuitement le 5 février, à 19h, sur la page Place aux Jeunes Laurentides. Des prix de présence seront tirés.