le Vendredi 3 février 2023
le Samedi 7 janvier 2023 10:54 | mis à jour le 11 janvier 2023 15:05 Sports

Première victoire de Valérie Grenier en Coupe du monde

  Photo Facebook Canada Alpin
Photo Facebook Canada Alpin
La résidente de L'Orignal a confié au Régional qu'il s'agissait d'un rêve devenu réalité.

Valérie Grenier visait son premier podium en Coupe du monde, mais elle a obtenu bien plus que cela, le 7 janvier dernier, en obtenant la médaille d’or dans la compétition de slalom géant en ski alpin de Kranjska Gora, en Slovénie.

« C’est fou, pour de vrai, on dirait que je ne le réalise pas encore, mais c’est un rêve qui se réalise […], c’est juste incroyable! », a-t-elle confié au Régional.

En plus de remporter la victoire, elle l’emporte avec style, terminant avec le meilleur temps de la compétition lors de chacune de ses deux descentes, pour un temps combiné de 1:55:01. Elle a ainsi terminé l’épreuve 0,37 centième de seconde plus rapidement que sa plus proche poursuivante, soit l’Italienne Marta Bassino. C’est la Slovaque Petra Vlhova (+0,40) qui a par la suite complété le podium.

À noter que dès le lendemain de cette victoire, au même endroit, Grenier a signé le 6e chrono au cours d’un second slalom géant en autant de jour.

La victoire tant attendue

À l’aube du début de la présente saison, en novembre dernier, Valérie Grenier avait déclaré : « C’est certain que je vise le podium, ça fait maintenant plusieurs années que je le dis, donc là, j’ai l’impression que ça s’en vient ».

Moins de deux mois plus tard, sa patience a finalement porté fruit, tout comme celle des amateurs de ski du pays, alors qu’elle est la première skieuse canadienne à remporter l’or en Coupe du monde de slalom géant depuis près de 50 ans. La dernière victoire était celle de l’Ontarienne Kathy Kreiner, signée en Allemagne en 1974.

« C’est drôle, parce que des fois, je me disais que j’avais déjà 26 ans et que je n’avais pas encore accompli grand-chose, raconte la Franco-Ontarienne, notant que son entourage nuançait son absence sur les podiums par ses ‘nombreux setbacks’ et sa ‘grosse blessure’. Maintenant, je réalise que l’attente en a valu la peine, parce que je me sens vraiment à mon meilleur », ajoute-t-elle.

Gonflée à bloc

La double-olympienne était arrivée en Slovénie en pleine confiance, ayant obtenu la 5e position à la Coupe du Monde de Semmering, en Autriche, à peine quelques jours jours plus tôt, le 28 décembre dernier. En poursuivant sur cette lancée avec une victoire, elle dit maintenant vivre « les meilleurs sentiments ».

« Je me sens extrêmement confiante en ce moment et ça fait toute la différence sur mon ski », affirme l’athlète originaire du village de Saint-Isidore, dans la municipalité de La Nation.

Rester au sommet

Mais, maintenant que son rêve de se retrouver sur la plus haute marche du podium de la Coupe du monde est accompli, qu’en est-il de ses objectifs pour le reste de la saison?

« Oh my god, je ne sais pas c’est quoi mon but maintenant, lance-t-elle à la blague. Je crois vraiment que c’est possible d’aller chercher plus de podiums, ou du moins de gagner en constance dans le top7, parce que je me sens vraiment ‘at the top of my game’ en ce moment. »

Désirant rester au sommet de sa forme, Valérie Grenier sera de retour sur les pistes rapidement, soit dès la semaine suivant sa victoire. Cela se fera dans le cadre du slalom géant de la Coupe du monde de St.Anton, en Autriche, le 15 janvier prochain.