le Vendredi 3 février 2023
le Vendredi 23 Décembre 2022 16:08 Municipal

Budget de 16,2 M$ à Brownsburg-Chatham

L’inflation affecte les dépenses dans le budget de la Ville de Brownsburg-Chatham.

La Ville de Brownsburg-Chatham a adopté son budget 2023 lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal le 13 décembre dernier. Avec une hausse de près de 2 M$ du budget total de la municipalité majoritairement due par l’inflation galopante des derniers mois, les élus ont tenté de réduire l’impact de celle-ci sur les contribuables.

Le budget 2023 de Brownsburg-Chatham se chiffre à 16 242 800$, soit une hausse de 1 968 200$ par rapport à 2022. Cette hausse s’explique évidemment par l’importante inflation qui affecte l’ensemble de la planète depuis des mois. Selon le maire Kevin Maurice, certains postes budgétaires ont ainsi vu une hausse marquée de leurs dépenses. Il cite notamment le prix de l’essence, le nouveau contrat de déneigement signé par la municipalité ou encore la hausse des taux d’intérêts sur les règlements d’emprunt comme exemples de dépenses plus élevées pour la prochaine année.

Pour ce qui est des taux de taxation, ceux-ci augmentent tous. Pour les immeubles résidentiels et des terrains vagues desservis, la hausse se chiffre à 3,99% tandis que pour tous les autres types d’immeubles (six logements et plus, commercial, industriel, agricole…), la hausse sera de 4,99%. Seule exception, les terrains vagues non desservis: leur taux augmente de près de 15¢ par 100$ d’évaluation pour se chiffrer à 69,62¢, soit le même taux que pour les immeubles résidentiels.

«Il y a la stratégie de gens venant de l’extérieur qui achètent des terrains à Brownsburg et qui spéculent sans les développer, explique le maire Maurice à propos de cette hausse pour les terrains vagues non desservis. Ça bloque des taxes pour nos résidents actuels. Il faut que ces terrains-là se bâtissent car la spéculation dans une ville, ce n’est jamais bon. On ne peut pas attendre que ces gens décident de revendre leurs terrains à trois fois le prix qu’ils les ont achetés.»

Quant aux taxes à taux fixes, celles pour l’eau et les piscines baissent respectivement de 12,25$ et de 9,75$. En revanche, les taxes pour les égouts augmentent de façon importante: la hausse est de 24,25$ pour les bâtiments connectés au réseau d’égout de Brownsburg et elle est de 45,25$ pour ceux connectés au réseau de la Régie d’assainissement des eaux usées Chatham-Lachute.

Heureusement, en ce qui a trait à la taxe pour l’enlèvement des déchets et celle pour la collecte sélective, elles totalisent à peine 4,25$ de plus que l’an dernier, contrairement à d’autres municipalités qui ont vu des hausses beaucoup plus importantes. Le maire Maurice explique cette faible augmentation par le fait que la municipalité avait signé ses contrats de collecte bien avant que l’inflation ne vienne changer la situation. Un rattrapage devrait cependant avoir lieu au terme du présent contrat en 2024-2025.

Une nouvelle taxe fixe s’ajoute cette année: il s’agit d’un montant de 25$ pour l’usage de l’écocentre de Lachute. «Avec la Régie intermunicipale Argenteuil-Deux-Montagnes, on pouvait déjà aller porter nos résidus domestiques dangereux à l’écocentre de Lachute mais on ne pouvait pas y laisser d’autres matériaux. Ça causait des problématiques pour les citoyens de Brownsburg, indique le maire. Là, les gens auront deux places pour aller porter leur matériaux secs: au Centre de tri d’Argenteuil à Brownsburg et à l’écocentre de Lachute.»

Pour monsieur Maurice, d’avoir pu réduire l’impact de l’inflation sur les contribuables est le signe d’une gestion responsable des deniers publics. «Les gens s’attendent à des hausses de taxes mais elle est très minime à 3,99% pour le résidentiel et de 4,99% pour les autres types de terrains, dit-il. Quand on peut se limiter à de telles augmentations alors que l’inflation est à 6,9% dans le Grand Montréal, ça veut dire qu’il y a un bon travail qui est fait par l’équipe pour couper dans le gras.»

Des projets

Le conseil municipal a aussi adopté son plan triennal d’immobilisation 2023-2025. Plus de 34 M$ en investissements sont prévus pour les trois prochaines années dont 17 M$ en 2023. La Ville tient cependant à préciser que près de 45% de ces dépenses seront financés par des subventions selon ses estimations.

Parmi les projets prévus l’an prochain, on notera la réfection des conduites d’aqueduc et d’égout pour la terrasse Hill et la rue Thomas Hall ainsi que la réfection du chemin Carrière. Une reconstruction de la montée Labranche est aussi au programme, notamment en ce qui a trait à ses fossés et avec des subventions représentant près de 85% de la facture.

Questionné quant à l’avenir de l’aréna Gilles-Lupien, Kevin Maurice indique qu’une annonce sera effectuée dans les premières semaines de 2023 en partenariat avec la MRC d’Argenteuil et la Ville de Lachute.