le Vendredi 3 février 2023
le Lundi 19 Décembre 2022 13:34 Santé

« Végétaliser » son alimentation

Avez-vous déjà considéré accorder plus de place aux aliments issus des plantes dans votre alimentation ? Cette pratique présente plusieurs bienfaits et elle s’avère plus simple qu’on peut le croire. 

En quoi ça consiste?

Ajouter davantage de produits végétaux à son alimentation signifie d’y inclure une plus grande quantité de fruits, de légumes et de grains entiers. Cela signifie également d’y remplacer une partie des produits animaliers, principalement la viande rouge, par des aliments protéinés d’origine végétale tels que le soya et ses dérivés (boisson de soya, tofu, tempeh, yogourt de soya, edamames), les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots, pois), les noix (arachides, amandes, noix de cajou, etc.), les graines (de tournesol, de citrouille, etc.), les beurres de noix et de graines ainsi que le seitan (pain de gluten).

Quels sont les bienfaits?

Intégrer des produits végétaux à son alimentation réduit le risque de certaines maladies comme les maladies du cœur, le cancer du côlon et le diabète de type 2. Cette habitude permet aussi de créer davantage de variété au sein de l’alimentation. Les saveurs, les couleurs, les nutriments et les textures se voient multipliés et ce, à l’avantage des papilles et de la santé. Également, cuisiner des aliments protéinés d’origine végétale demande généralement moins de temps que la viande, la volaille et le poisson car leur temps d’apprêtement et de cuisson est plus court. De plus, les produits végétaux, étant généralement moins chers que les produits animaliers, sont bénéfiques pour le portefeuille. Enfin, comme leur production nécessite moins d’énergie, d’eau et de terres que celle de la viande et de la volaille, surtout, les végétaux ont un impact réduit sur l’environnement.

Comment s’y prendre?

Si vous tentez d’adopter une alimentation à base de plantes, débutez lentement en appliquant d’abord quelques modifications à vos habitudes chaque semaine ou chaque mois. Autrement, rappelez-vous qu’il n’est pas nécessaire d’adopter un nouveau mode d’alimentation pour bénéficier des avantages des végétaux et d’ajouter de la variété à ses repas. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Pendant le temps des Fêtes, les traditionnels repas tels que la dinde, les ragoûts et les tourtières sont délicieux et font partie de la culture canadienne. Il est cependant possible de les accompagner de nouvelles saveurs ou d’en remplacer certains éléments pour créer des repas goûteux, nutritifs, diversifiés et incluant plus de végétaux. Par exemple, entamez le repas avec un potage aux saveurs du temps des Fêtes, accompagnez le mets principal d’une salade de légumes colorée, concoctez des boulettes végétariennes ou offrez une option de dessert sans produits laitiers.

De manière générale, vous pourriez tenter les trucs suivants et plusieurs autres : essayer la boisson de soya enrichie pour les céréales ou les smoothies, remplacer le pain blanc par du pain brun, substituer la viande (ou la moitié) par des haricots noirs dans les tacos, remplacer le poulet (ou la moitié) par du tofu dans un sauté, préparer une salade verte comme accompagnement des repas, cuisiner une salade de quinoa et pois chiches pour les dîners.

Comme toujours, il n’est pas nécessaire de changer son alimentation du tout au tout pour profiter des bénéfices d’une alimentation qui favorise les produits végétaux. Quelques changements graduels vous apporteront assurément de la satisfaction et des économies ainsi que des bienfaits pour votre santé et l’environnement.

Un mot de l’autrice

Pour toute question : charbonneau.esther@gmail.com