le Vendredi 3 février 2023
le Lundi 12 Décembre 2022 16:12 Municipal

Normand Riopel nommé président des CUPR pour 2023

Normand Riopel a discuté avec notre journaliste de ce que représente son nouveau rôle.

Le maire du Canton de Champlain, Normand Riopel, a été élu président des Comtés unis de Prescott-Russell (CUPR) pour l’année 2023. C’est lors de la cérémonie d’assermentation des Comtés unis, le 23 novembre à L’Orignal, que le tout a été officialisé par acclamation.

« Mon rôle, c’est avant tout de représenter les Comtés unis en entier », explique celui qui succède à Daniel Lafleur, maire de Casselman de 2018 à 2022.

Plus précisément, il aura pour tâche de représenter les CUPR auprès de l’Eastern Ontario Wardens Caucus (EOWC), qui compte 12 autres membres. Ce caucus se rencontre tous les deux mois, à Kingston, pour discuter des principaux enjeux à travailler dans l’Est ontarien. Tout juste sélectionné, Normand Riopel a d’ailleurs déjà quelques idées en tête en matière des sujets qu’il souhaitera amener sur la table.

« Il y a évidemment d’amener l’internet haute vitesse partout dans la région […], mais aussi d’adresser la situation de notre résidence, parce la liste d’attente est énorme et qu’il est primordial de prendre soin de nos aînés », explique le maire du Canton de Champlain depuis 2018, qui aura aussi pour rôle de représenter les CUPR dans la province en entier.

« À propos d’une communauté »

Tout comme lors des élections municipales d’octobre dernier, c’est par acclamation que Normand Riopel a été élu à la tête des CUPR. À ses yeux, c’est en quelque sorte une double validation du fait qu’il fait « du bon travail ».

« Je ne me sens pas récompensé, je me sens plutôt choyé de pouvoir faire ce que je fais et donc travailler pour les citoyens, indique-t-il.

Ainsi, le principal intéressé affirme n’avoir jamais voulu que le spotlight soit sur lui, se voyant plutôt comme un messager de la vision des municipalités et de ses citoyens.

« Moi, je travaille avec les conseillers et les employés municipaux. En étant à bord du même autobus, on peut accomplir de grandes choses, car comme je dis toujours, ce n’est pas à propos de Riopel, c’est à propos d’une communauté », ajoute-t-il.

Au Canton de Champlain

Malgré cette nouvelle responsabilité, c’est en tant que maire du Canton de Champlain que Normand Riopel a été élu pour un deuxième mandat allant jusqu’en 2026. Il garde donc bien en tête sa fonction première.

De 2018 à 2022, il a travaillé sur de nombreux projets ; des subventions totalisant près de 3M$ pour l’Aréna de Vankleek Hill, un investissement de 450 000$ (dont 100 000$ provenant du fédéral) pour la Bibliothèque de Champlain, des travaux d’infrastructures de plus de 4M$ pour les rues King, Stephens et Saint-Denis, notamment.

« On a encore beaucoup de chemin à faire, mais l’important en 2023 c’est d’abord de finir ce qu’on a commencé », affirme-t-il, soulignant l’importance de la continuité.

Après cela, il compte aller de l’avant et poursuivre ce chemin avec davantage de nouveaux projets dès 2024. Entre autres, le Plan directeur des parcs du Canton sur lequel il réfléchit déjà.

« C’est beaucoup plus facile d’aller chercher du financement quand tu as un plan et que tu es préparé, plutôt que d’arriver là avec les bras dans les airs en pleurnichant pour avoir de l’argent », conclut-il, se voulant méthodique.