le Vendredi 3 février 2023
le Mardi 25 octobre 2022 1:17 | mis à jour le 18 novembre 2022 11:56 Municipal

Robert Lefebvre est le nouveau maire de Hawkesbury

Les citoyens de Hawkesbury ont tranché et c’est le changement qu’ils ont choisi en élisant massivement Robert Lefebvre comme nouveau maire de la Ville, le 24 octobre, lors des élections municipales ontariennes.

« À cause du fait que je fais partie de la communauté, avec mon épouse, depuis bien au-delà des quatre dernières années, je crois que les gens ont eu une certaine confiance envers moi… une confiance que j’apprécie vraiment », a confié Robert Lefebvre, dans une ambiance festive, à la Légion de Hawkesbury.

C’est vers 9h30 que les résultats ont été publiés sur le site web de la Ville de Hawkesbury. Des résultats qui ont annoncé que celui qui a fait campagne en promettant un « changement positif » avait recueilli 2468 votes, délogeant ainsi aisément la mairesse sortante et seule autre candidate, Paula Assaly, qui a quant à elle recueilli 896 votes.

Paula Assaly n’a pas voulu émettre de commentaire immédiatement après sa défaite.

Suite à un « vote de confiance » aussi décisif, le principal intéressé a réitéré à maintes reprises sa reconnaissance envers les citoyens de Hawkesbury et avait aussi un message pour ces derniers.

« On a un bel avenir devant nous à la Ville de Hawkesbury. Il y a de beaux projets qui s’en viennent et avec un conseil qui va travailler en concert avec toute l’équipe de la Ville, je suis certain qu’on va avancer rapidement », a-t-il lancé.

Jeanne Charlebois est de retour

L’ex-mairesse de Hawkesbury Jeanne Charlebois tentait un retour en politique municipale, cette fois comme conseillère, après avoir été vaincue par Paula Assaly en 2018.

Elle peut maintenant dire « mission accomplie », avec 1930 votes elle est la conseillère qui a reçu le plus grand support, faisant ainsi d’elle la mairesse suppléante.

« Pour des raisons médicales, je n’ai pas vraiment pu faire de porte-à-porte, alors j’avais peur que les gens m’aient oubliée, mais maintenant qu’on m’en donne l’occasion, je veux que les citoyens sachent que je suis prête à travailler pour eux! », s’est exclamée celle qui était aussi présente à la Légion de Hawkesbury.

Jeanne Charlebois était visiblement émotive lors de son discours.

Un autre tour de piste pour André-Paul Lalonde

D’ailleurs, si l’ambiance était aussi festive, c’est que plusieurs autres candidats réélus étaient aussi sur place. Il y avait notamment Yves Paquette, André Chamaillard, Raymond Campbell, mais aussi André-Paul Lalonde, qui pourra ajouter quatre années supplémentaires à ses 22 ans d’expérience au Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien (CSDCEO).

« Je veux aller chercher d’autres diplômes, mais surtout, je veux aider nos élèves dans le besoin », a lancé le conseiller scolaire de longue date qui a obtenu 1040 votes, soit près de 200 de plus que son seul opposant, l’ancien conseiller municipal de Hawkesbury Gilles Roch Greffe.

Robert Lefebvre a souligner le travail « méconnu, mais essentiel » d’André-Paul Lalonde.

Unité apparente

De par les victoires respectives des candidats sur place, plusieurs avaient le cœur à la fête lors de cette soirée électorale, tenue sur la rue Nelson Est. Un sentiment d’unité était aussi apparent entre les candidats, notamment pour Yves Paquette qui semblait presque plus heureux pour Robert Lefebvre que pour lui-même.

Yves Paquette croit que l’unité de se nouveau conseil permettra d’accomplir de grande chose pour Hawkesbury.

« Le conseil a maintenant un vrai leader! Les gens vont voir bien vite qu’il n’y aura plus de favoritisme et que les choses vont vraiment avancer! », a affirmé avec conviction celui qui s’est fait réélire pour une deuxième fois, recevant cette fois 1715 voix, ce qui le place troisième parmi les conseillers, derrière Jeanne Charlebois et Julie Séguin (1878).

Le discours était le même du côté de Raymond Campbell, 4e avec 1682 votes et André Chamaillard, 6e avec 1557 voix.

« Je crois vraiment qu’on a la bonne gang pour faire avancer les choses, je remercie tout le monde qui a voté pour moi et si vous avez un projet pour la ville à me proposer, faites juste me ‘lâcher’ un cri », a indiqué Raymond Campbell, suivant un discours similaire d’André Chamaillard.

André Chamaillard, le « doyen » du conseil remporte sa 4e campagne électorale à Hawkesbury, en place depuis 2010.

Beaucoup d’appelés, peu d’élus

Dans son entièreté, pour entourer Robert Lefebvre à la mairie, le conseil sera composé de Jeanne Charlebois (1930), Julie Séguin (1878), Yves Paquette (1715), Raymond Campbell (1682), Antonios Tsourounakis (1662) et André Chamaillard (1557).

Parmi les cinq candidats qui n’ont pas été élus, Marie Valérie (1526) est celle qui a passé le plus près d’entrer au conseil. Les autres sont Yvon Cayen (1296), le conseiller sortant Lawrence Bogue (1280), Simon Guindon (1263), ainsi que Gérard Malo (650).

Ainsi, avec un conseil municipal dorénavant formé jusqu’en 2026, pour Robert Lefebvre, il est déjà temps de passer de la parole aux actes.

« Je suis convaincu que les bonnes choses sont en avant de nous autres, alors on va laisser faire le passé et on va aller de l’avant! », a-t-il conclu dans son tout premier discours officiel en tant que maire de la Ville de Hawkesbury.