le Vendredi 3 février 2023
le Lundi 26 septembre 2022 16:18 Politique

Les candidats rencontrent les aînés

Quatre des huit candidats au poste de député d’Argenteuil ont accepté de rencontrer les aînés lors d’un événement organisé par la Table de concertation Parole aux aînés d’Argenteuil le 15 septembre dernier. Ils ont ainsi pu présenter leurs idées concernant divers enjeux touchant cette tranche de la population.

Karim Elayoubi, du Parti conservateur du Québec, Agnès Grondin, de la Coalition Avenir Québec (CAQ), Marcel Lachaîne, de Québec solidaire, et Philippe LeBel, du Parti libéral du Québec, avaient tous accepté l’invitation de la Table de concertation Parole aux aînés. Cinq thématiques étaient au menu de cette présentation.

Au niveau de l’accès des soins et services à domicile, chaque candidat a rappelé que la région d’Argenteuil connaissait une hausse du nombre de personnes aînées et qu’il était important pour celles-ci de pouvoir rester le plus longtemps possible dans leur maison. Messieurs Lachaîne et Elayoubi ont souligné comment d’autres pays, dont le Danemark, avaient un système enviable de soins de santé à domicile pour les aînés et qu’il serait peut-être possible de copier au Québec certaines de leurs mesures.

Pour la thématique des établissements de santé, le candidat de QS a proposé d’augmenter le rôle des CLSC tout en dénonçant les propositions du Parti conservateur et de la CAQ d’augmenter la part du privé dans le système de santé. Pour sa part, Karim Elayoubi a indiqué appuyer le projet de Maison des aînés qui devrait être construite pour remplacer l’actuel CHSLD du Pavillon tout en soulignant l’importance de rénover l’urgence de l’hôpital de Lachute.

Agnès Grondin a surtout rappelé ce qui a été fait durant son mandat, notamment le plan clinique de modernisation de l’hôpital, tout en annonçant que la construction de la Maison des aînés a été retardée à 2025 en raison de la pandémie. Son adversaire du Parti libéral a de son côté pris l’engagement de livrer le nouveau CHSLD au cours des quatre prochaines années tout en augmentant le financement dans le système de santé dans les Laurentides.

En ce qui a trait à l’aide aux proches aidants, le candidat conservateur a indiqué vouloir travailler sur le financement d’équipements pour aider ceux-ci dans leurs tâches tout en augmentant le personnel médical offrant des soins à domicile et en appuyant les organismes communautaires oeuvrant dans ce domaine. La députée sortante Agnès Grondin est surtout revenue sur les services offerts dans la région et son souhait de pouvoir continuer à les appuyer tandis que Philippe LeBel en a profité pour parler de la proposition de la Charte des régions de son parti pour connaître les besoins des secteurs. Marcel Lachaîne a de son côté expliqué que Québec solidaire allait offrir une contribution allant jusqu’à 15 000$ par an aux proches aidants pour les aider dans leurs tâches.

Les revenus des retraités ont aussi été abordés. La candidate caquiste a indiqué que son parti avait proposé plusieurs mesures pour contrer l’inflation, allant de baisses d’impôts à des aides ponctuelles en passant par des incitatifs pour permettre un retour sur le marché du travail des personnes retraitées. Philippe LeBel a pour sa part proposé un gel de certains frais, dont celui de la facture d’électricité, tout en retirant la TVQ sur des produits essentiels, une idée reprise par le candidat de Québec solidaire. Le candidat conservateur a plutôt affirmé que les mesures proposées par les autres partis étaient inflationnistes et propose à la place des crédits et des baisses d’impôts.

Finalement, sur la question du logement des aînés, le candidat libéral voudrait réinstaurer un crédit d’impôts pour la rénovation des maisons pour les rendre plus éco-énergétiques. La construction de plus de logements abordables et sociaux a été abordée par le candidat solidaire ainsi que le contrôle des hausses des loyers pour éviter des abus. Finalement, madame Grondin a de son côté proposé d’aider les organismes qui viennent en aide aux aînés pour l’entretien de leur demeure.

Les candidats devraient croiser le fer pour un débat sur les ondes de la TVC d’Argenteuil (poste 609 pour les abonnés Vidéotron, poste 909 pour les abonnés de Fibre Argenteuil) le 22 septembre, dès 19h. Ce débat devrait ensuite être mis en ligne sur le site web de la TVC au www.tvcargenteuil.com dès le lendemain.