le Dimanche 4 Décembre 2022
le Lundi 12 septembre 2022 12:25 Politique

Élections Québec 2022: L’environnement, la priorité de Marcel Lachaîne

Le Régional poursuit la présentation des candidats en vue des élections provinciales du 3 octobre prochain. Cette semaine, on vous présente le candidat de Québec solidaire, Marcel Lachaîne.

Résident de Wentworth-Nord, Marcel Lachaîne est membre de Québec solidaire «depuis presque les débuts», dit-il. Il a siégé au sein de l’association du parti dans Argenteuil de 2010 à 2016 et agissait comme président d’investiture cette année. Or, le candidat choisi dans la circonscription a décidé de se retirer pour des raisons personnelles au début d’août et c’est monsieur Lachaîne qui a décidé de le remplacer.

Le candidat est un retraité d’Emploi Québec où il agissait comme conseiller auprès des entreprises des Laurentides. «Je connais bien les problématiques de main-d’œuvre et celles des dirigeants des PME qui ont besoin de beaucoup d’aide en recherche et développement, explique-t-il. Je connais bien la MRC des Pays-d’en-Haut (NDLR: qui fait partiellement partie de la circonscription électorale d’Argenteuil) mais aussi celle d’Argenteuil et quelques-unes des problématiques dont elle doit faire face.»

Titulaire d’une maîtrise en sciences politiques et d’un baccalauréat en relations industrielles, monsieur Lachaîne est aussi vice-président de Solidarité Laurentides Amérique centrale, un organisme qui fait de la sensibilisation à la solidarité internationale et qui soutient financièrement des projets de coopération.

La priorité: l’environnement

«L’ADN de Québec solidaire, c’est l’environnement, lance dès le départ le candidat à propos de ses priorités dans la circonscription. Il y a des investissements à faire ici dans le transport collectif.»

Monsieur Lachaîne voudrait des navettes plus rapides qui mèneraient les travailleurs de St-Colomban vers la gare de train de banlieue de St-Jérôme et améliorer le service de ce dernier. Dans la MRC d’Argenteuil, l’auto-partage pourrait être une solution à considérer pour améliorer le transport collectif dans la région.

Le candidat mentionne également que la rénovation des logements sociaux de la région et la construction de nouvelles unités devraient être faites de manière à les rendre éco-énergétiques. «Dans Argenteuil, la moyenne des revenus des ménages est l’une des plus basses dans les Laurentides. La construction de logements sociaux devient donc une priorité.»

Selon lui, Argenteuil a une richesse insoupçonnée en ses nombreux lacs et il aimerait que certains d’entre eux deviennent accessibles au grand public. «Il y a des centaines de lacs dont l’accès est privé. Les municipalités pourraient user d’un droit de préemption pour acheter des maisons à vendre pour ainsi donner un accès à tous les citoyens.»

L’instauration d’une redevance pour les entreprises d’eau embouteillée fait aussi partie de ce que propose QS, tout comme une taxation supplémentaire lors de l’achat d’un VUS ou d’une camionnette dans certains cas.

«Le véhicule électrique n’est pas nécessairement une solution, prévient cependant le candidat. Il y a des minéraux rares dans les batteries, ce qui provoque beaucoup de pollution liée à leur extraction et leur utilisation. Il faut plus axer sur le transport collectif.»

Justement, dans le dossier du projet de mine de graphite à Grenville-sur-la-Rouge, Marcel Lachaîne rappelle qu’il faut écouter la population locale. «Espérons qu’il puisse y avoir des consensus car il y a moyen de faire des mines le plus possible dans le respect de l’environnement. Mais il faut qu’il y ait une acceptabilité sociale.»

Santé et coût de la vie

Au niveau du logement, le candidat souligne qu’il serait important d’augmenter le nombre de logements abordables et de créer des programmes d’accès à la propriété. Il aimerait que le gouvernement instaure un contrôle sur la hausse des loyers.

«Quelqu’un qui construit un quadruplex peut hausser le loyer comme il veut pendant les quatre premières années, illustre monsieur Lachaîne. Si quelqu’un veut faire de l’argent, l’éventail des possibilités est grand comme aller à la bourse ou faire de la spéculation ailleurs mais dans le logement, il faut que ce soit contrôlé.»

D’ailleurs, avec l’actuelle inflation galopante, QS propose de hausser le salaire minimum à 18$ de l’heure mais monsieur Lachaîne ajoute qu’il faut aussi soutenir les PME si une telle mesure est mise en place. L’abolition de la TVQ sur des produits essentiels (vêtements et médicaments en vente libre, entre autres) et sur les factures de restaurant afin de donner un coup de pouce aux restaurateurs qui ont été malmenés durant la pandémie.

Une bonification des services de soutien à domicile et la rénovation de l’hôpital lachutois sont d’autres mesures que Marcel Lachaîne veut mettre de l’avant dans Argenteuil.

Au moment de rencontrer le candidat, le cadre financier de QS n’avait pas encore été dévoilé, ce qui fait que la manière de financer ces mesures n’est pas encore connue.

«Notre plateforme est beaucoup plus réaliste qu’avant. On est plus pragmatique tout en étant plus social-démocrate, plus de gauche mais on n’est pas de l’extrême-gauche», conclut monsieur Lachaîne.