le Vendredi 9 Décembre 2022
le Jeudi 25 août 2022 9:43 Faits divers

Nouvelles accusations dans le dossier de Brian Nadler

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) a annoncé avoir de nouveau arrêté Brian Nadler, ex-médecin à l’Hôpital Général de Hawkesbury (HGH), en l’accusant de trois nouveaux chefs d’accusation de meurtre au premier degré le 17 août dernier.

Les trois nouvelles victimes liées à l’affaire seraient Claire Brière, décédée à 80 ans, de Rigaud, Lorraine Lalonde, décédée à 79 ans, de Hawkesbury, ainsi que Judith Lungulescu, décédée à 93 ans, de Hawkesbury-Est. Ces trois nouvelles victimes étaient toutes atteintes de la COVID-19 et étaient toutes hospitalisées à l’HGH en 2021 alors que Brian Nadler, résident de Dollard-des-Ormeaux, y pratiquait encore.

Le suspect de 36 ans, Brian Nadler, a quant à lui été libéré sous caution plus tard dans la même journée que son arrestation du 17 août dernier.

Retour en arrière

En mars 2021, Dr Brian Nadler, médecin hospitaliste et gérontologue de l’HGH, avait été arrêté une première fois en faisant face à un chef d’accusation du meurtre au premier degré d’Albert Poidinger, un patient de 89 ans de Pointe-Claire. Celui qui n’en était pas à ses premières frasques avait finalement été libéré sous caution plus tard en juillet 2021, alors que l’enquête se poursuivait.

À l’époque, l’avocat du suspect, Alan Brass, avait indiqué à la CBC que son client clamait son innocence et qu’il contesterait les charges contre lui.

Même discours

Ces nouveaux chefs d’accusation sont donc encore liés à cette même enquête, soit celle sur le décès de plusieurs patients, survenu au cours de la nuit du 25 au 26 mars à l’HGH.

À l’époque, l’avocat du suspect, Alan Brass, avait indiqué à la CBC que son client clamait son innocence et qu’il contesterait les charges contre lui.

Malgré les nouvelles charges, l’équipe d’avocats de monsieur Nadler a encore une fois conservé le même discours à la CBC, indiquant que les allégations contre leur client seraient « vigoureusement défendues », que les quatre patients étaient « décédés de la COVID-19 » et que Brian Nadler leur avait prodigué « d’excellents soins palliatifs ».

« Quand les faits seront pleinement présentés, nous sommes convaincus qu’il sera innocenté », a finalement confié l’équipe d’avocats du bureau de Greenspan Humphrey Weinstein LL à Radio-Canada/CBC.

Pour ce qui est de la suite, le diplômé de médecine de l’Université McGill, qui avait vu sa licence être suspendue en mars 2021, devrait se représenter devant le tribunal le 7 septembre prochain.

Réaction de l’HGH et rappel de la PPO

Suite aux nouvelles charges portées contre leur ex-médecin, l’HGH a tenu bon de réagir en indiquant notamment « collaborer entièrement à l’enquête » et que sa « préoccupation immédiate se portait sur les familles des patients décédés ».

Le détachement de la PPO de Hawkesbury a quant à lui conclu son communiqué en rappelant que quiconque ayant des informations liées à l’enquête peut les contacter au 1-888-310-1122. Aussi, via la plateforme Crime Stoppers au 1-800-222-8477 ou en ligne à l’adresse Crimestoppers.ca.