le Vendredi 9 Décembre 2022
le Lundi 22 août 2022 16:33 Municipal

Sécurisation des traverses de piétons au centre-ville lachutois

Depuis le début de l’été, ceux qui auront circulé au centre-ville lachutois ont sans doute remarqué ces tous nouveaux bacs à fleurs massifs qui ont été installés à la hauteur des traverses de piétons. Il s’agit d’une nouvelle mesure mise en place par la Ville de Lachute pour protéger les marcheurs qui s’inscrit dans une optique plus large de sécurisation des 70 traverses du genre dans la municipalité.

Au total, sept bacs à fleurs en béton de l’entreprise blainvilloise Jansen Industrie ont été installés aux abords des traverses de piétons du centre-ville Lachute. Au total, ces bacs ont coûté 14 000$ et contiennent de l’additif cimentaire Verrox, fabriqué à l’usine lachutoise tout à côté du centre de tri Tricentris. Des végétaux de faible hauteur y seront plantés.

«On est très content de présenter des actions concrètes en lien avec la sécurité publique, a déclaré le maire de Lachute, Bernard Bigras-Denis. Ces bacs sont anti voiture-bélier et réduisent la distance que les gens doivent parcourir pour traverser la rue.»

En effet, de par leur disposition, ces bacs protègent une partie de chacune des traverses de piétons et sont conçus pour dévier les voitures qui pourraient les heurter vers la rue et non vers les trottoirs. Un piéton voulant traverser la rue Principale pourra ainsi avancer de plusieurs pas dans la rue derrière ces bacs afin d’être visible des automobilistes tout en étant protégé. La distance qu’il restera à parcourir pour rejoindre le côté opposé de la rue s’en trouvera ainsi réduite, ce qui réduira du même coup le temps que les voitures resteront immobilisées pour permettre le passage du piéton.

«Sur la rue Principale, il y a beaucoup de voitures stationnées, ça réduit la visibilité, indique Benoit Gravel, directeur général de Lachute. L’objectif avec ces bacs, c’est de réduire le temps où les gens sont exposés pour limiter les risques qu’il y ait un accident.»

Des bollards seront également ajoutés devant ces bacs pour les rendre plus visibles le soir. Monsieur Gravel ajoute que la Ville va étudier l’impact de cette mesure pour voir si elle ne pourrait pas être déployée ailleurs dans la municipalité. Il interpèle également les automobilistes et les piétons à respecter la signalisation en place, que ce soit en laissant la priorité aux piétons ou en traversant aux endroits désignés.

«Avec une démographie vieillissante et avec de jeunes enfants, ces gens prennent plus de temps pour traverser une intersection. On se doit donc de réduire le parcours à traverser afin d’assurer leur sécurité», explique le maire.

Notons par ailleurs que ces bacs seront retirés au cours de la saison froide pour faciliter le déneigement.

Projet pilote

Par ailleurs, le maire de Lachute indique que la Ville va lancer un projet pilote à l’intersection du boulevard Tessier et de la rue Barron concernant les traverses de piétons à cet endroit. Cette intersection a été choisie en raison de sa largeur, de la présence d’un corridor scolaire et que près de 10 000 véhicules transitent à cet endroit chaque jour.

Le maire Bigras-Denis n’a cependant pas indiqué spécifiquement quelles mesures seront mises en place, arguant que plusieurs options sont actuellement sur la table. L’ajout de feux de signalisation et la surélévation des traverses seraient considérés, tout comme l’ajout de dos-d’âne. L’implantation devrait se faire soit cet automne ou au printemps prochain.

Le directeur général ajoute de son côté que près de 75 000$ ont été prévus au Plan triennal d’immobilisations de Lachute pour étudier l’ensemble des 70 traverses de piétons que compte la ville et les mesures qui pourraient être mises en place pour les sécuriser.