le Dimanche 4 Décembre 2022
le Vendredi 19 août 2022 12:23 Festival

Argenteuil aime avoir le blues!

C’était le retour du festival Argenteuil en blues du 11 au 13 août derniers après deux ans d’absence en raison de la Covid-19. Pour ce retour, le public a répondu présent et a eu droit à trois journées musicales bien remplies avec, surtout, la présence de Martin Deschamps et Breen Leboeuf ensemble sur la même scène le 12 août.

Au terme des trois jours du festival, près de 1500 spectateurs payants avaient assisté aux divers spectacles, sans compter les curieux qui ont pris part au volet gratuit de l’événement.

Jean-Patric Blain, président d’Argenteuil en blues, était plus que ravi de voir que le public était de retour en si grand nombre sous le chapiteau du festival au parc Barron de Lachute.

«C’est la première fois depuis les débuts du festival que l’on doit ouvrir les côtés du chapiteau pour permettre aux gens d’assister aux spectacles car on a ‘trop’ de monde!, explique-t-il. On est vraiment content!»

Le jeudi, la soirée thématique sud-américaine, avec plusieurs formations aux accents latinos, a attiré son lot de curieux qui y ont fait de belles découvertes, notamment avec le groupe Konfusion. Le vendredi, la foule s’était déplacée en grand nombre pour le spectacle Leboeuf-Deschamps, mettant en vedette Martin Deschamps et Breen Leboeuf, qui ont repris chacun leurs grands succès respectifs, de Casanova à Quand pour Deschamps et de Mes blues passent pu dans ‘porte à Ayoye pour Leboeuf, du temps qu’il était avec Offenbach. Le samedi, le spectacle hommage à Bob Walsh a connu aussi un grand succès.

Le retour des musiciens sur la rue Principale et des prestations dans certains commerces de Lachute ont aussi été très appréciés du public.

«C’est gagnant pour nous: on a fait quelque chose pour la ville, les gens ont découvert notre ville et notre MRC et ce qui se passe ici, lance monsieur Blain. Même les gens du coin qui ne connaissaient pas Argenteuil en blues ont été heureux de découvrir notre événement à travers ce qui s’est passé sur la rue Principale.»

Volet local

Encore une fois cette année, une place importante de la programmation a été faite pour des artistes de la région. Ainsi, le Festichant Show a permis à plusieurs chanteurs de la région de monter sur scène pour se produire, le temps de quelques chansons. Cependant, plusieurs autres artistes locaux ont eu droit à leur propre prestation complète lors du festival.

«La foule m’a surpris. C’est vraiment spécial, a admis Pierre Diotte, guitariste du groupe Madhouse qui s’était produit la semaine précédente lors de Lachute en fête. C’est vraiment cool cette année avec les différents styles musicaux, comme lors de la soirée latine du jeudi.»

De son côté, Steven Levac, de Hawkesbury, était plus qu’heureux de pouvoir se produire de ce côté de la rivière des Outaouais. «Les gens sont incroyables à Lachute! C’est quasiment comme chez moi ici, a-t-il lancé après sa prestation en compagnie de sa conjointe, la chanteuse Élizabeth Blouin-Brathwaite. Je suis fier d’être avec elle et quand je fais des spectacles dans la région, c’est encore plus plaisant!»

Monsieur Levac devrait sortir une nouvelle chanson ce vendredi, intitulée C’est quoi l’amour, une chanson rassembleuse et importante pour lui.

Et la suite?

La prochaine édition d’Argenteuil en blues devrait avoir lieu l’an prochain mais Jean-Patric Blain souhaite céder sa place à la présidence de l’événement. «Pas que je n’aime pas cela, explique-t-il, mais c’est difficile d’avoir ça sur ses épaules. On est un OBNL et de monter ça, surtout en pénurie de bénévoles, c’est difficile. J’ai une famille, j’aimerais pouvoir vivre un peu.»

Il indique cependant qu’il sera présent quand même pour appuyer la nouvelle personne à la présidence dans l’organisation de l’événement.

«Tous les musiciens qui viennent au festival nous le disent: Argenteuil en blues n’est pas comme les autres festivals. On est plus accueillant, c’est plus ‘fun’ et ils ne sont pas aussi bien traités ailleurs. On veut garder cette réputation.»

Le travail de monsieur Blain n’est pas terminé puisqu’il est maintenant au travail pour organiser l’événement Les Couleurs d’Argenteuil en blues qui aura lieu les 23 et 24 septembre au parc municipal de Gore. Barbara Diab et L’Hommage ultime à Stevie Ray Vaughan seront les têtes d’affiche de l’événement le 24 septembre. Le groupe Cobalt, qui a reçu la mention d’honneur lors de la vitrine promotionnelle d’Argenteuil en blues, devrait aussi être de la partie. Plus de détails seront disponibles sur le site d’Argenteuil en blues (www.argenteuilenblues.com).