le Dimanche 4 Décembre 2022
le Vendredi 15 juillet 2022 16:06 Économie

Lacus Innovations reçoit une aide de 3 M$ du fédéral

L’entreprise lachutoise Lacus Innovations a reçu une aide financière remboursable de 3 M$ de la part du gouvernement fédéral afin de poursuivre le démarrage de l’usine, en fonction depuis un peu plus d’un an. Cette somme servira à l’achat d’équipements de fabrication automatisés.

Filiale du piscinier Trévi, Lacus Innovations produit des spas et des composantes de plastique servant à la fabrication de piscines. Installée à Lachute depuis l’an dernier dans l’ancienne usine de SGL, l’entreprise compte 90 travailleurs et prévoit porter ce nombre à 150 d’ici deux ans grâce aux investissements qu’elle compte faire.

Le 5 juillet dernier, le député d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, a annoncé une aide financière de 3 millions de dollars à Lacus Innovations en provenance de l’organisme fédéral Développement Économique Canada pour les régions du Québec. Cette aide remboursable aidera à la poursuite du démarrage de l’usine, notamment par l’acquisition d’équipements.

«Lachute se développe à la vitesse grand V. La vitalité et le dynamisme économique repose sur des PME résilientes et innovantes comme cette entreprise, a lancé monsieur Lauzon. Vous êtes au cœur de la croissance économique de votre région mais on sait que vous faites face à des défis comme la pénurie de main-d’œuvre et de la mobilité des employés. La solution passe souvent par l’innovation et c’est pour cela que l’on est là aujourd’hui.»

«Il est super important pour nous d’avoir des équipements à la fine pointe de la technologie, a ajouté Benoit Hudon, président de Lacus Innovations. Tout ce que l’on a sont des équipements neufs et tout a été pensé pour l’avenir. Si on veut continuer à exister, ça nous prend les bons outils et on veut les meilleurs équipements possibles.»

«Je remercie monsieur Hudon d’investir dans son entreprise à Lachute. On est fier de vous avoir sur notre territoire, a pour sa part déclaré le maire de Lachute, Bernard Bigras-Denis. Merci aussi à Développement Économique Canada d’investir ici car c’est important pour le développement de notre économie. On est content d’avoir à Lachute une entreprise de qualité comme Lacus Innovations et de voir autant d’investissements.»

Développement

Monsieur Hudon a rappelé comment, en 2020, l’idée que Trévi fabrique ses propres pièces pour son usine de fabrication de piscines, située à Mirabel, a mené l’entreprise à s’installer à Lachute. «On avait rencontré la ville et on a eu un super bon support de leur part, raconte-t-il. Il y a un grand dynamisme, les gens de la ville sont très proactifs. Ça été agréable de discuter avec eux.»

Il faut dire que Trévi possédait déjà plusieurs terrains à Lachute, le long de l’autouroute 50 ainsi que sur le chemin Félix-Touchette, au nord des installations du ministère des Transports du Québec. Mais l’entreprise s’est finalement portée acquéreuse de l’ancienne usine de SGL, sur le chemin Béthany, une installation de 250 000 pieds carrés. Pour l’instant, aucun projet de développement n’est dans les cartons pour les autres terrains de Trévi à Lachute.

Jusqu’à présent, ce sont 23 M$ qui ont été investis par la filiale de Trévi, Lacus Innovations, dans les anciennes installations de SGL. La production de pièces de piscines et de spas y a démarré en juillet 2021 et en seulement six mois, au 31 décembre dernier, ce sont 700 spas qui ont été fabriqués et plus de 1000 piscines qui ont été construites grâce aux pièces fabriquées à Lachute. D’autres investissements sont prévus, notamment dans le développement de nouvelles pièces et pour l’entreposage. À terme, les investissements devraient dépasser les 25 M$.

«On est maintenant dans le mode innovation: on doit développer de nouvelles pièces, de nouvelles composantes, explique monsieur Hudon. Près de 70% des piscines de Trévi Fabrication sont destinées au marché américain, donc 70% des pièces fabriquées ici sont pour ce même marché. Les connaissances que l’on a dans ce domaine vont nous permettre de continuer à innover.»

Monsieur Hudon prévoit que l’entreprise va se mettre à réembaucher massivement d’ici le début de la prochaine année suite aux investissements prévus.