le Mercredi 7 Décembre 2022
le Vendredi 8 juillet 2022 16:36 Festival

La rue Principale envahie par les belles d’autrefois

En pause depuis 2019 en raison de la pandémie, l’événement Auto-Expo était de retour sur la rue Principale de Lachute le 2 juillet dernier, pour le plus grand plaisir des exposants et amateurs de voitures d’époque qui ont été très nombreux à envahir le centre-ville.

Près de 200 voitures anciennes et modifiées ont été exposées sur la rue Principale lors de cette belle journée ensoleillée, selon les Chevaliers de Colomb lachutois qui organisaient l’événement. Quant au nombre de visiteurs, pour qui l’accès au site était gratuit, les organisateurs étaient plus que satisfaits bien qu’ils n’aient pas de chiffres précis.

«On est très satisfait du public qui est venu voir l’expo, annonce Michel Joly, responsable du comité organisateur. Dès 8h le matin, les gens commençaient à arriver et ça duré comme ça jusqu’à 15h30. C’est un beau succès, on est bien content.»

Du côté des exposants, ils étaient nombreux à indiquer combien ils appréciaient venir à l’exposition lachutoise. Arthur Desilva, venu de Mirabel avec sa Pontiac Trans-Am de 1969, était fier de présenter son bolide qu’il possède depuis une douzaine d’années.

«Quand j’étais jeune, il y avait des gens dans mon entourage qui avaient ce modèle de voiture et je m’étais dit qu’un jour, j’allais en avoir une, explique-t-il. Ça fait une couple de fois que je viens à l’exposition de Lachute, il y a toujours de nouveaux chars et de nouvelles personnes qui ont des histoires intéressantes à raconter qui font revivre le passé. Je suis content que ce soit de retour.»

Plus loin, Martin Sévigny et sa conjointe Catherine Durocher exposaient leur Dodge D-10 de 1938. Pour eux, cette voiture représente un projet de couple. «C’est une voiture que l’on a remontée ensemble, de A à Z, pendant trois ans, indique monsieur Sévigny qui a déjà possédé une Camaro Z-28. On a une passion commune qui est de restaurer des choses, comme des motoneiges. On voulait quelque chose de plus gros pour pouvoir aller manger une crème glacée!»

Chaque pièce a d’ailleurs été refaite manuellement par le couple ajoute sa conjointe.

Ces résidents de St-Hippolyte sont venus à Lachute présenter leur voiture car ils connaissaient bien l’exposition pour y être déjà venus en tant que visiteurs. Cette année, cette visite au centre-ville lachutois était d’ailleurs leur première exposition avec leur Dodge, eux qui avaient terminé de la remonter il y a deux semaines à peine.

«C’est vraiment bien ici, les gens sont sympathiques et cordiaux, affirme madame Durocher. Notre voiture intrigue les gens car plus c’est vieux, plus ça intrigue!»

De son côté, Michel Joly s’est dit fier du résultat de cette 31e édition d’Auto-Expo, lui qui a pris la relève à pied levé de Luc Campeau, malheureusement décédé en janvier dernier, à la tête du comité organisateur de l’événement. Suite à cette première expérience, il se promet d’être de retour l’an prochain pour une 32e édition.

«On a des petites choses à améliorer pour l’année prochaine mais c’est sûr qu’on va être là!», conclut-il.