le Jeudi 8 Décembre 2022
le Jeudi 2 juin 2022 9:05 Municipal

Lachute abaisse la vitesse dans ses rues

Après la tenue d’un projet-pilote l’an dernier, la Ville de Lachute est allée de l’avant et impose désormais de nouvelles limites de vitesse dans ses rues. Dans presque toutes les rues du périmètre urbain, la limite est maintenant de 40 km/h.

On se rappellera que l’an dernier, un projet-pilote de réduction de vitesse a été mené dans le secteur avoisinant les rues Blériot, de l’Alizé, des Vents et du Grenoble. Forte des données recueillies, la Ville de Lachute a indiqué avoir noté une diminution marquée de la vitesse des automobilistes dans ce secteur, ce qui l’a confortée d’étendre la mesure à l’ensemble de son territoire.

Ainsi, toutes les rues du secteur urbain de Lachute ont désormais une limite de vitesse de 40 km/h. Les seules exceptions sont les zones scolaires (où la limite était déjà de 30 km/h), la rue Principale au centre-ville lachutois ainsi que le secteur du Petit-Canada où la vitesse est aussi abaissée à 30 km/h. La limite de vitesse reste à 50 km/h sur l’avenue Béthany, la rue Principale à l’extérieur du centre-ville et le boulevard Cristini à l’est de la rue du Boisé. Il est aussi à noter que les avenues de la Providence et Argenteuil ne sont pas concernées par la mesure puisque celles-ci relèvent du ministère des Transports du Québec (MTQ).

Par ailleurs, la Ville confirme avoir fait une demande au MTQ afin qu’il réduise la vitesse sur les routes 158 et 329.

«Rouler plus vite que la limite permise augmente le risque de collision avec un piéton ou un cycliste, indique la conseillère municipale Guylaine Cyr-Desforges. Selon une étude du ministère des Transports, il est prouvé qu’en réduisant la vitesse de 50 km/h à 30 km/h, le risque de décès passe de 75% à 10%. Nous demandons la collaboration de tous les usagers de la route afin de respecter le Code de la sécurité routière et l’affichage présent sur le territoire de la Ville de Lachute.»

Au-delà des pancartes

Selon le maire de Lachute, la problématique de la vitesse dans les rues de la municipalité en était devenue un enjeu d’importance lors de la dernière campagne électorale à l’automne 2021. «C’était un engagement important pour le conseil et les citoyens, a lancé Bernard Bigras-Denis. C’est la première d’une série de mesures pour venir réduire la vitesse sur les rues de notre territoire. Les autres mesures viendront dans les semaines et les mois à venir.»

En effet, dans un document transmis aux municipalités en 2015 concernant la réduction de vitesse sur leur territoire respectif, le MTQ est clair: «Si aucune autre mesure, que ce soit un aménagement ou un contrôle policier, ne s’ajoute au changement du panneau de limite de vitesse, les vitesses pratiquées ne changent pas de façon significative», peut-on y lire.

Le maire Bigras-Denis confirme que Lachute ne se limitera pas qu’à ajouter des pancartes avec les nouvelles limites de vitesse. «C’est une première annonce d’une série de mesures. Nous aurons des aménagements, nous aurons des dispositifs de réduction de vitesse et la SQ sera responsable d’appliquer le changement de règlement», indique-t-il sans préciser quels seront exactement ces aménagements et dispositifs de réduction de vitesse qui seront mis en place.

Le directeur général de la Ville, Benoit Gravel, a tenu à préciser cependant que les futures mesures qui seront mises en place ne le seront qu’après une analyse exhaustive de chacune d’entre elles. «Les dos d’âne ne sont pas la solution à tout, le rétrécissement de certaines voies peut se faire mais pas partout… Il y a un mélange à faire et c’est pour ça qu’une analyse adéquate doit se faire, dit-il. Nous avons des afficheurs de vitesse mobiles à travers la Ville qui nous donnent des données en temps réel que l’on peut analyser concrètement et qui ne sont pas basées sur des perceptions.»

La municipalité indique cependant ne pas avoir de données concernant le nombre d’incidents liés à la vitesse sur son territoire puisque celles-ci sont comptabilisées par la SQ et le MTQ, en plus des incidents qui ne sont pas déclarés par les citoyens.

Au moment d’écrire ces lignes, on indiquait que les affiches montrant les nouvelles limites de vitesse allaient être toutes mises en place d’ici la fin de la semaine.