le Lundi 5 Décembre 2022
le Lundi 16 mai 2022 9:32 Faits divers

Autre perquisition à Lachute

(Communiqué) Les policiers du poste de la MRC d’Argenteuil, sous la coordination des drogues Niveau 1 de la DECCO Outaouais, ont procédé le 12 mai dernier à une perquisition et deux arrestations en matière de stupéfiants, à Lachute. Il s’agissait de la seconde perquisition d’importance dans la municipalité après celle du 3 mai dernier.

Les policiers ont effectué une perquisition visant un logement de la rue Princesse, à Lachute.

Un homme de 42 ans a été interpellé et une femme de 26 de Lachute a été arrêtée sur place. Ils ont été libérés par la suite. Ils devront revenir devant la justice à une date ultérieure au Palais de justice de Saint-Jérôme ou ils pourraient faire face à des accusations en matière de stupéfiants et de cannabis.

Au cours de cette opération, les policiers ont saisi plus de 82 grammes de cannabis, plus de 1000 grammes de produit comestible de cannabis, 20 comprimés de méthamphétamine, 100 comprimés de médicament d’ordonnance et des items servant au trafic de stupéfiants.

L’opération découle d’une enquête amorcée à la suite d’information reçue du public. L’enquête se poursuit et d’autres arrestations sont à prévoir dans ce dossier.

Il s’agit de la seconde perquisition d’importance à Lachute en un peu plus d’une semaine. Rappelons que le 3 mai dernier, une femme et un homme, âgés respectivement de 21 et 20 ans, avaient été arrêtés suite à une perquisition sur la rue des Bouleaux au cours de laquelle plusieurs substances illicites avaient été saisies. La SQ ne précise pas s’il existe un lien entre les deux perquisitions.

Coordonné par le ministère de la Sécurité publique, le programme ACCES Cannabis (Actions Concertées pour Contrer les Économies Souterraines) est une initiative gouvernementale mise en place en 2018 destinée à lutter contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement, allant de la production illégale à la contrebande de quartier, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois. Il a pour objectif de favoriser l’intégrité du régime fiscal québécois, de réduire l’accessibilité du cannabis pour les jeunes et de diriger les consommateurs vers un marché légal et sécuritaire.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic ou à la production de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.