le Jeudi 8 Décembre 2022
le Vendredi 13 mai 2022 16:26 Culture

Arbres, forêts et nature à l’honneur à la Galerie de la RDA

Jusqu’au 29 mai, la Galerie de la Route des arts de Lachute accueille trois expositions explorant des médiums différents mais tous liés à la forêt, aux arbres et à la nature. Alors qu’André Six nous présente ses tableaux de paysages forestiers, Peter Borowsky nous fait découvrir les arbres de façons différentes à travers ses sculptures. Pour leur part, les jeunes du secondaire des trois écoles de la région présentent le fruit de leur travail dans le cadre de la 15e édition du concours de photographies Ma Région à mon image.

Résident du secteur du lac Jérôme à St-Jérôme, André Six vit maintenant entouré d’arbres et de forêts mais cela n’a pas toujours été le cas. «J’ai passé une grande partie de ma vie sur mon voilier. J’ai donc beaucoup peint la mer mais là, je peins les forêts!», explique-t-il.

Ayant étudié le dessin industriel, monsieur Six a œuvré comme designer en décorations et architecte mais pour son côté artistique, il admet être autodidacte. Pour l’exposition à la Galerie de la Route des arts, il présente une quinzaine de toiles, faites à l’huile, qui ont été créées au cours des 15 dernières années. Toutes représentent des paysages forestiers.

«Ce que je peins, c’est selon l’inspiration, dit-il. Celle-ci vient des belles choses… ou des choses tristes, selon comment je me sens. Je peins plus en hiver qu’en été.»

Même si cela fait plusieurs années qu’il peint, monsieur Six n’en sera qu’à sa toute première exposition en solo. «J’étais nerveux mais là, ça va. C’est une belle salle ici, l’éclairage est bon.»

La personnalité des arbres

Pour sa part, Peter Borowsky est résident de Harrington depuis 2009. Lui aussi vivant entouré par la forêt, il s’en est donc inspiré pour ses œuvres sculpturales. Ses techniques sont cependant très variées, allant de montages utilisant des matériaux récupérés à des troncs d’arbre polis par les éléments. Ses œuvres les plus surprenantes sont sans doute ses sculptures de troncs d’arbre mis à plat: après avoir mis un moule autour d’un tronc, ce moule flexible est ensuite mis à plat et rempli de plâtre. Le résultat final est ensuite peint avec l’aide de la conjointe de monsieur Borowsky.

«L’idée de prendre quelque chose de rond et le mettre à plat donne une nouvelle perspective. Je voulais des contrastes, explique l’homme originaire de London, en Ontario. J’avais le projet d’en faire 50 mais je n’en ai fait que six. Je me suis tanné…»

L’homme qui travaillait comme décorateur dans le milieu du cinéma à Montréal admet qu’il n’avait pas eu beaucoup de temps au cours de sa carrière pour faire ses propres projets artistiques. En fait, cette exposition à la Galerie de la Route des arts est sa première exposition en solo depuis 1976. Il espère qu’après celle-ci, il pourra en faire d’autres, alors qu’il vient de se lancer dans la création d’œuvres à l’encre de Chine.

«Les arbres ont chacun une personnalité, comme un humain. L’idée est de faire prendre conscience aux gens des arbres qui les entourent», dit-il à propos de ce qu’il souhaite que les visiteurs retiennent de leur passage à l’exposition.

15e édition de Ma Région à mon image

Finalement, une salle complète de la Galerie de la Route des arts est consacrée au concours Ma Région à mon image dont il s’agit de la 15e édition. Pas moins de 109 élèves des trois écoles secondaires d’Argenteuil ont pris part au concours qui consistait à prendre trois clichés de ce qu’ils aiment de leur région. Ces projets artistiques ont été réalisés dans le cadre de leur cours d’arts plastiques et, selon les écoles, les élèves de secondaire 3 à 5 ont pris part au concours.

«Dès l’édition de l’an dernier, je notais beaucoup de photos prises à l’extérieur, des photos de la nature, indique Éric Poulin, agent de migration Place aux jeunes qui chapeaute le concours. C’est peut-être dû au confinement lié à la Covid-19. Il y a vraiment de super belles photos!»

Comme lors des précédentes éditions, le public pourra voter pour ses œuvres préférées. Un élève par école se méritera une carte-cadeau de la boutique Méli-mélo Rigolo de Lachute. De plus, un jury composé de collègues de monsieur Poulin au Carrefour jeunesse-emploi d’Argenteuil choisira les meilleures œuvres pour chacune des écoles. Chacun des trois gagnants recevra un iPad.

Ces expositions à la Galerie de la Route des arts (76, rue Clyde, Lachute) se tiennent jusqu’au 29 mai dans le cadre du Mois des arbres et des forêts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.