le Vendredi 9 Décembre 2022
le Vendredi 22 avril 2022 15:16 Judiciaire

Meurtre d’Océane Boyer : prison à vie pour François Sénécal

François Sénécal a plaidé coupable de meurtre au second degré de l’adolescente de 13 ans, Océane Boyer, le 22 avril dernier au palais de justice de Saint-Jérôme. Cela n’a ensuite pas pris de temps pour que la juge France Charbonneau tranche pour une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 19 ans.

En rendant sa décision, la juge a qualifié le crime de François Sénécal comme étant « ignoble » et « lâche », alors que le coupable a de son côté affiché du regret.

Une affaire troublante

L’affaire remontait au 26 février 2020, alors que le meurtrier et ex-ami de la famille de la victime l’a assassinée et l’a ensuite abandonnée dans le secteur de Pine Hill à Brownsburg-Chatham. L’adolescente était encore en vie à l’arrivée des ambulanciers, mais elle a toutefois succombé à ses blessures peu de temps après.

Avant le meurtre, François Sénécal était non seulement considéré comme un ami de la famille, mais pratiquement aussi comme un membre de la famille alors qu’Océane le considérait comme son oncle. Dans les mois avant le meurtre, selon des informations troublantes obtenues par La Presse, la relation serait devenue abusive. L’adolescente aurait d’ailleurs tenté, sans succès, de consulter un psychologue peu avant sa mort.

Vague de soutien pour la famille

Rappellons aussi que presque immédiatement après que l’affaire sorte au grand jour, la famille de la victime avait reçu une véritable vague de soutien de la part de la communauté. De ce fait, en seulement 48 heures, plus de 25 000$, provenant de plus presque 800 donateurs, avaient été amassés via une campagne de sociofinancement.

Derrière les barreaux pour y rester

Pour en clore avec la procédure judiciaire, en plaidant coupable, l’homme de 53 ans évite un long procès et prend maintenant le chemin de la prison, un lieu qu’il ne pourra pas quitter, et ce, avant d’être âgé d’au moins 70 ans.