le Jeudi 8 Décembre 2022
le Jeudi 27 janvier 2022 15:45 Culture

Année record pour Film Laurentides

En 2022, l’organisme à but non lucratif (OBNL) régional Film Laurentides célèbre ses 25 ans. Un anniversaire qui débute déjà du bon pied puisque sa 24esaison, soit celle de 2021, fut une année record avec rien de moins que 54 tournages.

« C’est parce qu’on travaille très fort, explique Marie-Josée Pilon, directrice générale de Film Laurentides. Dès qu’on entend qu’une production se cherche un lieu de tournage (en dehors des grandes villes), on communique tout de suite avec le producteur, réalisateur ou directeur du projet », indique celle qui participe aussi régulièrement à des festivals, congrès ou soirées de représentations, autant en ligne qu’en personne, un peu partout dans le monde afin de faire connaitre son organisme.

D’ailleurs, elle n’est pas toute seule à faire ce travail puisque l’OBNL compte une deuxième employée à temps plein, soit Élisabeth Dumouchel qui est au poste de chargée de projets.

« Une fois que le producteur nous confirme son intérêt, il nous envoie le scénario et on lui envoie un dossier de photos d’endroits qui pourraient correspondre à ses besoins », témoigne la directrice générale de l’organisme basé à l’ancienne gare de Lachute, en parlant de ces dossiers qui peuvent contenir des centaines de photos de la région.

Que se passe-t-il ici?

Puisque les bureaux de l’OBNL sont à Lachute, il est important de mentionner ce qu’il s’est fait dans la région récemment. En 2021, parmi les 54 tournages ayant eu lieu un peu partout dans les Laurentides, sept productions ont été tournées dans la MRC d’Argenteuil. Il s’agit de Falcon Lake, Grow up, Jules au pays d’Asha, L’Invincible, Les Blonds, Vikingainsi que la série Tous pour un chaletqui fut tournée aux abords du Lac Graham à Wentworth.

Ainsi, c’est une année record qui tombe à point alors que l’année 2020 avait été plus difficile pour l’organisme en raison de la pandémie.

« En 2020, tous les tournages avaient été interrompus (en dehors des publicités) de mars à juin. On a réussi à compléter l’année avec 23 tournages malgré tout, mais c’est principalement à ce moment-là que la pandémie a le plus fait mal », indique Marie-Josée Pilon, en ajoutant que depuis la reprise des tournages, les productions doivent respecter des mesures sanitaires strictes.

Encore plus à venir

Avec les 54 tournages de 2021, l’organisme qui souffle ses 25esbougies compte maintenant 662 productions à son actif, toutes tournées quelque part dans l’une des sept MRC des Laurentides ou dans la ville de Mirabel. Un nombre impressionnant qui risque de continuer à augmenter, et ce, dès le début de l’année 2022.

« Pour l’instant, on a déjà trois tournages de confirmés, dont un dans la MRC d’Argenteuil », conclut la directrice générale de Film Laurentides, en créant un « suspense » puisqu’elle ne peut pas encore dévoiler le nom des productions en question.