le Lundi 5 Décembre 2022
le Vendredi 6 août 2021 16:25 Économie

Les touristes auront le ventre plein cet été à Prescott-Russell

Le 23 juin dernier, les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont officiellement lancé la Virée Broue & Chew, deux toutes nouvelles routes agrotouristiques mettant la cuisine, la bière et donc les produits locaux en valeur.

Comme il est mentionné plus haut, cette offre agroalimentaire hors du commun comporte deux routes. La première est la Route gourmande, dans le secteur de Vankleek Hill, incluant le Garden Path Homemade Soap, le Vankleek Hill Vineyard, la ferme Les Fruits du Poirier, la réputée Beau’s Brewing Co., le Sarah Cole Cider, le Vankleek Hill Farmers’ Market, le bistro Vert Fourchette et l’Aventure Ferme Ouimet Farms Adventure qui, rappelons-le, offre aussi chaque été son fameux labyrinthe de maïs.

En second lieu, il y a aussi la route Les brasseurs, s’étendant sur tout le territoire des CUPR et qui inclut quant à elle la microbrasserie Cassel Brewery, la brasserie Étienne Brûlé, la brasserie Tuque de Broue Brewery Inc., la Broken Stick Brewing Company, la brasserie Brauwerk Hoffman Rockland, Les Vergers Villeneuve and Blueberry Farm ainsi que le Sarah Cole Cider, la Beau’s Brewing Co., ainsi que le Vankleek Hill Vineyard qui se trouvent aussi sur le trajet de La gourmande.

« On sent beaucoup d’excitation et d’enthousiasme de la part des membres de nos routes. Certains se retrouvent justement dans les deux routes car leurs menus offrent maintenant autant alcool, que nourriture, menus qu’ils ont justement eu le temps de perfectionner avec la pandémie. Bref, ils se sont ennuyés de leur clientèle, ils ont hâte de la recevoir à nouveau et cela s’est fait sentir. » note Geneviève Bougie, agente de projet en développement économique de Prescott-Russell et co-gestionnaire du projet.

Partie d’un projet international

Initialement, l’idée de la Virée Broue & Chew est venue d’un projet international, toutefois, la pandémie a quelque peu modifié le projet.

« À la base, on s’était fait approcher par l’homme d’affaires David Gillespie qui s’était inspiré du circuit agrotouristique québécois Le Paysan afin de créer le groupe CANAMEX (Canadian-American Exchange) qui visait à créer un circuit agroalimentaire international avec le Canada et les États-Unis. Il avait réussi à impliquer des gens de l’état du Vermont, de New York, du Québec ainsi de l’Ontario mais son projet a évidemment été forcé d’être mis sur la glace avec l’arrivée de la pandémie en 2020 », raconte Annie Grenier, agente des projets touristiques et événements spéciaux de Prescott-Russell, qui gère elle aussi le projet.

Malgré cette pandémie, les deux femmes ont tout de même refusé d’abandonner le projet. Avec l’aide du programme du Programme de développement économique des collectivités rurales (DECOR) du ministère de l’Agriculture de l’Ontario et des restaurateurs, microbrasseurs et fermiers de la région, elles ont finalement réussi à mener le projet à bien.

« On demandait à ceux qui voulaient joindre nos routes d’avoir des heures d’ouverture flexibles, d’avoir un site web et des réseaux sociaux à jour pour que les touristes puissent avoir une meilleure idée de ce qu’ils offrent, d’évidemment miser sur des produits locaux et finalement d’être prêts à recevoir des touristes dès cet été. Un montant symbolique de 250$ était aussi nécessaire pour participer, servant davantage à s’assurer du sérieux des membres », mentionne Annie Grenier pour expliquer les critères nécessaires pour faire partie de la route.

Sans oublier les amateurs d’art

Clairement, le circuit Broue & Chew s’adresse aux amateurs de bonne « bouffe », de bonne bière, de bon vin, de produit locaux… mais aussi d’art.

En effet, la carte des trajets n’oublie pas de mentionner la présence des sept Popsilos de la région, dont deux se trouvent notamment à la ferme Ouimet et au Vankleek Hill Vineyard. Il s’agit d’imposantes peintures faites directement sur les silos et dont les thèmes varient d’une ferme à une autre.

« Bref, notre but est de mettre l’agroalimentation de Prescott-Russell ‘sur la map’ et d’attirer le plus de touristes possible, tout en invitant aussi les citoyens à découvrir leur propre région. Aussi, il y a tellement de bons endroits dans la région qu’on aimerait agrandir le circuit, dès l’automne, on aimerait présenter une route représentant davantage Hawkesbury et L’Orignal », indique Annie Grenier en concluant.

Ainsi, pour les épicuriens qui voudront en apprendre davantage sur ce que chaque établissement de la Virée Broue & Chew a à offrir et consulter le trajet complet des deux routes, le tout se retrouve sur le site web officiel de Prescott-Russell.