le Mercredi 7 Décembre 2022
le Lundi 28 juin 2021 13:38 Culture

Dans l’œil du directeur photo Éric Cayla

Jusqu’au 4 juillet, la Galerie de la Route des arts présente l’exposition du photographe Éric Cayla. Utilisant autant la photographie numérique que la bonne vieille pellicule, l’artiste exploite également divers procédés de projection pour réaliser ses œuvres.

Résident de St-Étienne-de-Bolton, dans les Cantons-de-l’Est, Éric Cayla a été invité à exposer à la Galerie de la Route des arts par une artiste de la région, Suzanne de Carufel.

«J’avais fait des expositions avant à Halifax et Montréal, raconte-t-il. Je suis agréablement surpris par le lieu ici. C’est très beau et bien aménagé. Les murs gris fonctionnent très bien avec les photographies.»

Il faut dire qu’au-delà du fait que monsieur Cayla s’est initié à la photographie à l’âge de 13 ans, il est directeur de la photographie depuis plus de trente ans, ayant travaillé autant sur des plateaux de productions québécoises (Karmina, Ma Tante Aline…) que canado-américaines (Haven, Bellevue…).

«Entre les tournages, je fais mes propres œuvres, explique l’artiste. J’utilise la photo en m’inspirant de la peinture et en m’éloignant de la réalité. La photo est un médium de lumière.»

Justement, la lumière est exploitée sous différentes formes par l’artiste. Il peut par exemple projeter des images sur des sujets pour ensuite prendre une photo du résultat. Il peut s’amuser avec des modèles vivants tout comme avec des écorces d’arbres. Ce sont les détails, les textures et les formes qui en résultent qui l’inspirent.

«Je regarde des fois mes vieilles photos et déjà, les arbres étaient très présents, raconte-t-il. Mais à force de travailler en cinéma, je voulais plus de photos qui s’inspirent du travail de peintres tout en étant plus abstraites. C’est la recherche de l’émotion à travers la couleur.»

Il espère que les visiteurs qui visiteront l’exposition trouveront belles la vingtaine d’œuvres présentes et imprimées au jet d’encre, bien qu’il admette que la beauté est relative à chaque personne.

Par ailleurs, pour la durée de cette exposition, quatre œuvres de la sculpteure Regina Sens seront également exposées. La Galerie de la Route des arts est située au 76, rue Clyde, à Lachute.