le Mercredi 7 Décembre 2022
le Lundi 21 juin 2021 12:07 Économie

Des travailleurs d’outre-mer bientôt dans notre région

Depuis 2013, Contak se spécialise en recrutement et placements d’employés pour les employeurs entre Montréal et Ottawa. Forte de cette expertise, Contak reçoit des requêtes dans plusieurs domaines, allant de la mécanique automobile aux nombreux métiers d’apprentis. Mais depuis quelques temps, l’entreprise doit aller chercher des travailleurs à l’étranger pour combler les besoins ici.

« En moins d’une heure, j’ai identifié aux moins 150 postes de travail à combler dans un rayon de 30 kilomètres, mais dû à une pénurie de main-d’œuvre spécialisée qui frappe notre région, nous devons maintenant recruter au niveau international », explique madame Mélanie Desjardins, directrice des Opérations chez Contak, à Hawkesbury. Certaines entreprises près de nous refusent des contrats faute de main-d’œuvre. »

« Les électromécaniciens sont particulièrement recherchés ainsi que les opérateurs dans le secteur manufacturier, ajoute-t-elle.

Nous n’arrivons plus à combler cette demande de plus en plus grandissante de la part des employeurs, d’où la raison pour laquelle nous devons recruter à l’étranger. »

Bientôt l’agence accueillera des maçons portugais, un mécanicien agricole marocain, et une spécialiste en acquisition de talents de la Roumanie.

Présente à toutes les étapes

Contak offre à ses clients ontariens et québécois la possibilité d’embaucher des travailleurs en provenance de partout dans le monde, commente madame Desjardins. Que ce soit pour des employés réguliers ou saisonniers, l’équipe Contak est présente à chaque étape auprès des entrepreneurs.

« Nous ne soumettons que les meilleurs candidats à nos clients, après une rigoureuse série d’entrevues et de pré-sélections » explique-t-elle.

Aussitôt qu’un candidat est sélectionné, Contak prend en charge toutes les vérifications nécessaires, suivies des étapes requises par l’immigration. Et si l’on se fie aux besoins croissants des employeurs de la région, Contak devra lui aussi penser à agrandir son équipe pour répondre à cette demande observe Mélanie Desjardins. Présentement l’agence Contak a identifié quatre employés qui sont au stage de l’immigration, et si tous les critères sont rencontrés, ceux-ci seront embauchés sous peu pour une période de trois ans avec possibilité d’extension si nécessaire.
« Notre responsabilité est d’établir le ‘Contak’ entre le candidat et l’entreprise et nous jouons le rôle d’intermédiaire, éliminant le plus de barrières possibles tout en rendant l’expérience positive, explique Mélanie Desjardins. Les salaires offerts sont concurrentiels et sont attribués selon le type d’emploi. Chez Contak, il est très important de respecter l’aspect humanité, car nous travaillons avec des humains.»

N’hésitez pas à faire appel à leurs services car pour toutes les entreprises qui ont besoin d’un travailleur spécialisé, cette agence est là pour recruter pour vous.