le Mardi 29 novembre 2022
le Lundi 15 mars 2021 17:39 Économie

Micro-prêt offert aux particuliers dans les CUPR grâce au Fonds d’entraide Desjardins

Le Centre d’éducation financière Entraide budgétaire Ottawa (EBO) et Desjardins ont lancé le Fonds d’entraide Desjardins, un programme communautaire de micro-prêts destiné aux résidents de l’est ontarien qui devrait aider beaucoup de gens, surtout ceux qui doivent composer avec un budget plutôt serré.

Cela fait plus d’une vingtaine d’années que le Fonds d’entraide Desjardins existe au Québec. En Ontario, le Centre d’éducation financière EBO l’offre depuis une douzaine d’années mais uniquement à Ottawa. Grâce au financement de Desjardins, l’organisme peut maintenant offrir ce programme aux citoyens de l’est ontarien depuis le 19 janvier dernier.

«À Ottawa, il y a eu un avant et un après avec ce programme, illustre François Leblanc, conseiller budgétaire chez EBO. Avant, dans plusieurs situations que je rencontrais avec la clientèle démunie ou qui faisait face à une situation financière précaire temporaire, je me disais: ‘Si seulement un tel programme existait!’ Avec l’arrivée du Fonds d’entraide, on a pu aider ces gens qui des fois, n’avaient besoin que quelques centaines de dollars pour répondre à leurs besoins. C’est une solution qui peut faire toute la différence pour des gens qui font face à une situation financière difficile.»

Concrètement, le programme de micro-prêts est une aide financière de dernier recours pour faire face à un problème urgent, par exemple une coupure de l’électricité parce que le compte n’a pas été payé. Le prêt est d’un maximum de 800$ et ne comporte aucun intérêt. Comme il s’agit d’un prêt, la personne qui le contracte doit pouvoir démontrer être en mesure de le rembourser avant de pouvoir y avoir accès. Le remboursement se fait selon la capacité à payer des débiteurs, c’est-à-dire que les paiements sont ajustés pour chacun de ceux-ci. La capacité d’emprunt augmente pour un deuxième prêt si le premier a été entièrement remboursé.

«Le remboursement se fait sur une période de douze mois selon la capacité à payer de la personne, indique monsieur Leblanc. On veut vraiment travailler avec le budget de la personne pour l’aider à rembourser ce prêt.»

Au cours des douze années où EBO a offert ce fonds du côté d’Ottawa, environ 75 000$ ont été empruntés pour environ un millier de dossiers d’ouverts et une moyenne de 600$ par prêt. 90% de ce montant a pu être remboursé par les débiteurs. Chaque dollar du fonds a ainsi été emprunté au moins quatre fois. Selon monsieur Leblanc, plus de 2500 heures de consultations avec des spécialistes d’EBO ont eu lieu avec les demandeurs de prêts.

«90% du temps, on a pu trouver d’autres solutions à leurs problèmes que le prêt, dit-il. Si on peut les aider à trouver d’autres solutions, on va le faire. C’est vraiment une aide de dernier recours.»

Implication

Comme son nom l’indique, le Fonds d’entraide Desjardins existe grâce à une contribution financière du Mouvement Desjardins de l’Ontario. La coopérative annonce ainsi qu’elle contribuera à la hauteur de 320 000$ à ce programme répartis sur les trois prochaines années.

«Je suis très fier de dévoiler notre engagement dans le Fonds d’entraide Desjardins pour l’est de l’Ontario, a lancé Normand Leroux, directeur principal à la Caisse Desjardins de l’Ontario. Ça fait longtemps que l’on voulait que ce programme soit étendu. L’éducation financière fait partie de la mission de Desjardins et de ses priorités en matière de responsabilité sociale. C’est un enjeu de société compte tenu du niveau élevé d’endettement et du faible niveau d’épargne de la population.»

«Nous désirons aider le plus grand nombre de gens possible, mentionne pour sa part Nicolas Raymond, président d’EBO. Nous sommes extrêmement fiers d’avoir Desjardins comme partenaire. Grâce à leur contribution, plus de gens encore vont avoir accès à nos services dans l’est et c’est extraordinaire.»

Dans l’est ontarien et les CUPR, c’est Nathalie Lessard, conseillère budgétaire chez EBO, qui sera la personne contact pour les gens qui auraient besoin d’un micro-prêt.

«J’ai toujours adoré ce travail et je suis excitée d’aider la clientèle d’EBO, déclare celle qui a déjà œuvré dans la région au sein d’Action Budget il y a plusieurs années et qui sera basée à Hawkesbury. Je me sens choyée de travailler avec cette équipe.»

Les personnes qui seraient intéressées par les micro-prêts du Fonds d’entraide Desjardins, contactez Nathalie Lessard au 613-581-9682, 613-746-0400 ou par courriel au nlessard@centre-ebo.com.

Pour plus de renseignements sur le Centre EBO, visitez le www.centre-ebo.com.