La marche pour la santé mentale 2019 s’est tenue le 10 octobre 2019 à Hawkesbury. Près de 50 personnes de tous âges se sont rassemblées au Complexe sportif Robert Hartley pour souligner le fait que ceux qui sont aux prises avec un trouble de santé mentale doivent être traités équitablement et dignement par la majorité. Aujourd’hui, 20% ou 1/5 de la population mondiale vit ou vivra un jour avec un trouble de santé mentale.

                 Julianne Smit Brousseau, agente à l’Association canadienne pour la santé mentale - Champlain Est; (ACSM-Champlain-Est) souligne, en marchant avec Le Régional, qu’il est normal de vivre ce trouble de santé: «On veut enlever le stigma» autour des maladies mentales. «Prendre soin de ses besoins personnels et réduire le stress; reconnaitre les symptômes et en parler quand quelque chose ne va pas»; c’est ce qui permet à l’individu d’être mieux dans sa peau.

                 Parfois ces gens n’ont besoin que d’être entendus et écoutés. Le service de police est toujours à l’écoute de la population et est prêt à référer les individus dans le besoin aux ressources appropriées. Le réseau de soutien offert à par l’ACSM-Champlain-Est est vaste. Pour Mme Smit-Brousseau: «C’est à nous de faire un premier pas si l’on veut un changement. L’important est de ne jamais avoir peur d’en parler.»

                 En 2018, près de 66% ou deux tiers des maladies mentales ou troubles psychologiques sont invisibles à l’œil. Près de 1600 personnes font partie de la clientèle de l’ACSM – Champlain-Est. On note qu’avec le traitement approprié, chacun peut regagner sa qualité de vie. Chaque personne et chaque vie est unique. Un traitement ne nécessite pas toujours l’intervention médicale. Cela peut être de briser l’isolement et de socialiser simplement.

 

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

La santé mentale, parlons-en!

Photo Stéphane Bourgeois

Les personnes vivant avec une santé mentale précaire demande le respect.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_191017

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_191017

                 Les 11 et 12 octobre derniers, les Productions Coup d’chœur présentaient leur dernière production, Roméo & Juliette, un amour interdit…, basée sur la comédie musicale française Roméo et Juliette, de la haine à l’amour de Gérard Presgurvic, à la salle Cécile-Wojas de Lachute. Cette adaptation de la pièce de William Shakespeare a su démontrer le talent de la distribution.

                 Onze ans après l’avoir présentée une première fois, Coup d’chœur a décidé de ramener sur scène Roméo et Juliette, un amour interdit… avec une nouvelle distribution. L’œuvre combine la version française de la comédie musicale avec des éléments de la version québécoise qui ont toutes deux été présentées il y a plus de 15 ans déjà.

                 Malgré le temps passé, plusieurs chansons sont bien connues du public puisque celles-ci jouent encore régulièrement à la radio. On n’a qu’à penser à Aimer ou Vérone mais surtout, Les Rois du monde. Le public retrouve donc des repères à travers la pièce avec ces chansons plus connues, ce qui n’était pas nécessairement le cas des Mille et une vies d’Ali Baba, la production de Coup d’chœur de l’an dernier. Les spectateurs avaient donc déjà un certain attachement à l’œuvre avant même qu’elle ne débute.

                 Quant à la distribution, il n’y a rien à redire sur leur talent en chant puisqu’elle est unanimement excellente. Mention spéciale cependant à Léandre Desrosiers Ménard, dans le rôle du Frère Laurent, dont la voix puissante a fait écarquiller les yeux de plusieurs. On en aurait demandé plus.

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

 

Coup de cœur pour Roméo et Juliette

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

52, rue Principale
Lachute, Québec
J8H 3A8

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Candidats de tous les débats | Édition Lachute: Dernier droit de la campagne