Le 1er mars dernier, le Service des loisirs d’Alfred-Plantagenet conviait les élèves de l’École Saint-Joseph de Wendover et la presse au dévoilement officiel de la nouvelle patinoire du parc de l’Île-Saint-Pierre.

                 Le projet est une nouvelle construction évaluée, dans sa phase 1, à 185 000$, dont 150 000$ proviennent d’un octroi de la Fondation Trillium de l’Ontario et 35 000 $ du Service des loisirs. Le projet s’est concrétisé en avril dernier et la patinoire est accessible depuis cet hiver.

                 La surface pourra être convertie et utilisable «10 à 11 mois par année» grâce à une dépense additionnelle de 65 000$ provenant du budget du Service des loisirs pour l’année 2019. La population peut maintenant pratiquer le patin et le hockey sur glace sur cette surface de jeu. Cet été, les patins seront troqués pour des souliers de hockey-balle. Des paniers viendront aussi s’y amalgamer: «La deuxième phase est pour le projet de hockey balle Dek hockey et la suivante pour le basketball.»

                 La phase 2 représente 55 000$, la phase 3; 10 000$. «Ça devrait être fait en juin.»

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Nouvelle patinoire à Wendover

Photo gracieuseté

La nouvelle patinoire remplace l’ancienne qui avait bien besoin d’une bonne cure de jouvence.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_190314

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_190314

                 La Branche culturelle de Brownsburg-Chatham présente, jusqu’au 31 mars, l’exposition des œuvres de François Jobin au restaurant Le Faimfino. L’ex-réalisateur de télévision, connu dans Argenteuil comme auteur de romans et de pièces de théâtre, démontre qu’il a plus d’une corde à son arc de talents artistiques!

                 François Jobin a fait carrière à la télévision, étant réalisateur d’émissions variées allant de la comédie Km/H aux émissions pour adolescents Radio Enfer et Le Club des 100 Watts en passant par celle d’intérêt général Téléservice. Parallèlement à sa carrière au petit écran, il a aussi amorcé une carrière d’écrivain qui a véritablement pris son envol ces dernières années avec la publication de nouveaux romans, recueils de nouvelles, livres pour enfants et pièces de théâtre.

                 «J’ai toujours écrit depuis que j’étais au collège, dit-il. Mais j’ai commencé à écrire plus sérieusement à l’âge de 40 ans. À travers cela, je me suis intéressé à l’art visuel. Il y a des choses à dire avec des mots; pour d’autres, ça prend des couleurs. C’est une autre démarche.»

                 Ainsi, Le Faimfino accueille la toute première exposition solo de monsieur Jobin qui y propose une quinzaine de monotypes, une technique d’imprimerie. «J’ai du temps libre pour m’initier à diverses techniques, comme la gravure. Ici, ce sont des monotypes, explique-t-il. Ce qui me fascine, c’est la couleur et la texture. Je veux partager ce que je fais avec les autres.»

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

 

François Jobin sous un autre angle

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

505, avenue Béthany,  local 117
Lachute, Québec
J8H 4A6

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Investissements de 375 000$ à la FERCA | Édition Lachute: Maude Abbott doublement honorée