Le 9 novembre dernier, des délégations d’élèves provenant des écoles secondaires de Hawkesbury et de Rockland se sont rendues à l’Université d’Ottawa (U d’O) pour participer à la compétition d’envergure provinciale «Place à la jeunesse», présentée par l’École de gestion Telfer. Les élèves y ont démontré leurs habiletés en matière de comptabilité et lors de débats oratoires.

                 Comme l’indique Anne-Sophie Autate, les élèves de l’École secondaire publique Le Sommet ont appris à «structurer [leurs] idées, à penser vite. Il faut que ta mémorisation soit bonne. Ça nous a rapprochés.» «C’était l’fun d’avoir un cas et de travailler avec le cas; de vraiment me sentir comme si j’étais dans le marché du travail» notait Alexis Jeaurond, inscrit dans l’équipe de comptabilité. Il est fier de la réussite de ses confrères.

                 Au Sommet, les élèves ont tous remporté une bourse de 1000$. Maxime Sauvé-Rozon a remporté 1000$ supplémentaire. Cette bourse est disponible dans chaque volet des compétitions. L’enseignante Marie-Ève Comtois indique que «les élèves se sont démarqués avec leur analyse financière très détaillée. L’an passé, Le Sommet avait remporté la compétition face à l’ESCRH. On est fier de voir que les élèves de Hawkesbury se démarquent en province.» Ils ont développé confiance en leurs moyens. Pour eux, l’expérience à l’université a été très enrichissante.

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Les élèves de Hawkesbury ont du succès à l’Université d’Ottawa

Photo gracieuseté

L’équipe de l’école Le Sommet a pris la 2e place du concours.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_191205

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_191205

                 «La photographie, c’est écrire avec la lumière!» Voici comment résume son art Julie Beauchemin, l’artiste qui est en vedette dans la nouvelle exposition de la Maison de la culture de Lachute jusqu’au 19 décembre. Une trentaine de photographies modifiées électroniquement sont au menu.

                 Julie Beauchemin est probablement l’artiste la plus connue à exposer à la Maison de la culture de Lachute depuis longtemps. Mais cette notoriété n’est pas dû à la photographie, le médium utilisé pour cette exposition: madame Beauchemin est aussi comédienne. On a ainsi pu la voir au petit écran dans la comédie Les pêcheurs comme la conjointe de Martin Petit ainsi que dans 5e Rang où elle interprète Marie-Christine Goulet. Elle est également très active en doublage, elle qui est la voix de Pruneau dans les nouveaux épisodes de Passe-Partout.

                 Pourtant, Julie Beauchemin est aussi une photographe reconnue: elle a été sélectionnée parmi 50 autres photographes du monde aux LensCulture’s Emerging Talent Awards de 2018 à New York. Malgré cette reconnaissance à l’étranger, la résidente de Saint-Colomban aime aussi pouvoir exposer loin des grands centres. «J’aime l’idée de rencontrer les gens dans les régions. J’aime me déplacer pour voir les gens», dit-elle.

                 C’est son amie metteure en scène et comédienne Marie-Claude Hénault, qui réside dans Argenteuil, qui lui a suggéré de venir exposer ses œuvres à Lachute. Elle propose donc une trentaine de clichés qui sont tous modifiés électroniquement au point que dans certains cas, on se demande même s’il ne s’agit pas d’une peinture. Pour certaines œuvres, une petite présentation de son évolution au fil des modifications les accompagne.

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

Julie Beauchemin propose une exposition de clichés modifiés numériquement.

L’écriture lumineuse de Julie Beauchemin

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

52, rue Principale
Lachute, Québec
J8H 3A8

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Investissements multiples | Édition Lachute: Un classique du temps des fêtes