Le projet de construction d’une station-service Petro Canada jumelée à un restaurant McDonald’s et à un dépanneur en plein cœur du village de Grenville a été mis en branle il y a quelques semaines, juste avant la crise pandémique de la COVID-19. Les nouveaux commerces devraient ouvrir d’ici les prochains mois, selon les retards causés par la pandémie.

                 C’est au 34, rue Maple que ces nouveaux commerces verront le jour. L’ancien bâtiment, qui a déjà abrité l’hôtel de ville de Grenville-sur-la-Rouge et qui se trouvait sur le terrain visé, a été démoli en mars. Bien que les plans du futur projet soient déjà sur la table, la pandémie de la COVID-19 perturbe actuellement l’avancée du projet. «Le coup d’envoi devait se faire au mois d’avril», note-t-on.

                 Les investisseurs, les franchisés de ce projet à trois volets, ses spécificités logistiques et les détails de la transaction financière seront dévoilés plus tard. On sait que le McDonald’s devrait avoir une salle à manger et un service au volant.

                 Luc Gagné, inspecteur municipal à Grenville, exprime que les travaux de construction pourraient débuter en mai comme en juin, voire dans 18 mois selon la situation liée à la COVID-19. «S’ils ne peuvent pas commencer avant mai ou juin, on ne sait pas. Ils veulent l’avoir le plus vite possible.» Le permis de construction offre cette latitude.

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

McDonald’s et Petro-Canada bientôt à Grenville?

Photo Stéphane Bourgeois

Le bâtiment qui a déjà abrité l’hôtel de ville de Grenville-sur-la-Rouge a déjà été rasé pour faire place au développement commercial.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_200402

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_200402

                 Depuis le début de la crise de la COVID-19, plusieurs mesures ont été mises en place par le gouvernement fédéral pour aider les travailleurs et les entreprises à pouvoir passer au travers de cette période. Le député fédéral d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, a bien voulu commenter quelques-unes des annonces faites par son gouvernement.

                 C’est de son domicile près de Gatineau que le député Lauzon travaille depuis quelques jours, respectant scrupuleusement les consignes de confinement. «C’est sûr que de travailler de la maison n’est pas l’idéal car on n’a pas accès au photocopieur, par exemple, indique-t-il. Mais j’ai la meilleure employée du monde en ma conjointe qui répond à tous nos petits besoins comme mes repas. On répond au maximum de personnes possible!»

                 Coïncidemment, monsieur Lauzon hébergeait temporairement à son domicile un nouvel employé de son bureau au moment du confinement. Les deux travaillent donc en collaboration étroite en ces temps difficiles. «C’est difficile pour un député de terrain d’être confiné, dit-il. Il faut trouver des moyens du bord. En tant que secrétaire parlementaire des Aînés, je dois aussi répondre à des dossiers là-dessus.»

                 Parmi les première mesures annoncées par le gouvernement Trudeau, il y a la subvention de 75% des salaires des employés des PME, une mesure rétroactive au 15 mars. Au départ, cette aide n’était par contre que de 10%. «C’est dû aux pressions que l’on a faites après que les entreprises aient fait des demandes [aux différents députés], explique monsieur Lauzon pour expliquer ce changement. En faisant notre travail, on s’est ajusté. Au début, le 10% était sur l’imposition et là, c’est 75% du salaire. C’est comme si nos entreprises étaient des centres d’assurance-chômage tout en gardant leurs employés.»

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo gracieuseté

Le député d’Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon, a commenté les diverses mesures annoncées par son gouvernement.

Stéphane Lauzon commente les mesures gouvernementales

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

52, rue Principale
Lachute, Québec
J8H 3A8

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: COVID-19: Semaine déterminante | Édition Lachute: COVID-19: Pas de situation particulière dans Argenteuil