La 6e édition du festival de la bine de Plantagenet se déroulera les 16,17 et 18 septembre prochain sur le site de l’École Secondaire Catholique de Plantagenet. Nous nous sommes entretenus avec le propriétaire de la Binerie, M. Alain Lapensée, qui a bien voulu nous en dire plus au sujet de ses activités.

                 La binerie qui a débuté ses opérations en 1960. En 1902, elle était plutôt une boulangerie. M. Ovila Lalonde en était l’opérateur. La boulangerie Lalonde est installée sur la rue Water à Plantagenet. Elle y est toujours. C’est suite à l’incendie de la boulangerie en 1950, quelle sera réouverte après sa reconstruction en 1960. La vocation de cette entreprise changera de produit vedette pour concentrer ses activités à la production de fèves au lard,  communément  appelés bines.  M. Lapensée mentionne que son propre père a été l’employé de Mme Lalonde à ses débuts.  En l’an 2000, messieurs Lapensée, Jean-Pierre Lalonde et Dominique Auger amalgamment les activités de leurs entreprises respectives. La Binerie prend le virage entrepreneurial qu’on lui connait aujourd’hui. 

                 Trois types de fèves au lard sont produites: la bine dejeuner, la bine végétarienne et la bine avec lard.  Entre deux tonnes et deux tonnes et demi de fèves au lard sont produites sur une base hebdomadaire. 40 000 tourtières et environ 50 000 boulettes sont produites durant la période des fêtes en hiver. M. Lapensée mentionne que les restes, s’il y en a, sont remis à l’organisation St-Vincent de Paul.

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Binerie de Plantagenet: Plus qu'un festival!

Photo Stéphane Bourgeois

Les représentants de la Binerie vous feront déguster leurs produits au Festival de la bine les 17, 18 et 19 septembre prochains.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
Le Regional Hawkesbury (160915)

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

Le Regional Lachute (160915)

                 Jusqu’au 29 septembre, la maison de la culture de Lachute présente l’exposition Eau de l’artiste mirabelloise Véronique Blanchette.

                 Il s’agit de la toute première exposition en solo pour la résidente du secteur St-Janvier. «Ça fait quelques années que je fais de le peinture plus sérieusement. Le côté artistique a toujours été très présent chez moi, raconte-t-elle. J’ai déjà fait quelques expositions dans des cafés mais là, je voulais en faire une vraie pour rendre le tout plus officiel.»

                 Avec Eau, madame Blanchette présente une douzaine de toiles portant sur la thématique aquatique. On y retrouve autant des œuvres figuratives qu’abstraites. «J’explore un peu entre les styles, dit-elle. Souvent, ce sont des paysages qui me reviennent en mémoire qui m’inspirent pour les œuvres figuratives. Pour l’abstrait, c’est autre chose.»

                 Avec une thématique aquatique, on retrouve l’eau non seulement dans les sujets des toiles de l’artiste mais également dans ses médiums. Outre l’aquarelle, Véronique Blanchette utilise l’acrylique et combine quelques fois les deux. «J’utilise de l’eau même dans l’acrylique, admet-elle. J’aime l’eau, le temps que l’on passe dessus, c’est reposant. Lorsque je peins, je suis dans ma bulle, rien ne peut me déranger, un peu comme lorsqu’on est immergé dans l’eau!»

 

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

Véronique Blanchette propose une exposition d’œuvres sur le thème de l’eau.

L’eau selon Véronique Blanchette

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

505, avenue Béthany,  local 117
Lachute, Québec
J8H 4A6

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Une pétition demande des réponses | Édition Lachute: 40 ans d'un exploit canadien | Édition d'Embrun-Casselman: Du nouveau chez vous EMBRUN-CASSELMAN

                 Le 1er septembre dernier avait lieu la 6e rencontre annuelle du Pacte d’amitié des MRC d’Argenteuil et de Papineau et des Comtés unis Prescott-Russell (CUPR). Pour la deuxième fois, c’est la MRC d’Argenteuil qui agissait comme hôte de l’événement qui a eu lieu à la marina municipale de Brownsburg-Chatham. C’est sous le signe de la solidarité que les élus et hauts dirigeants de ces trois régions se sont rencontrés.

                 Cette solidarité, les visiteurs de la MRC de Papineau et des CUPR ont pu la constater en visitant les champs du projet d’agriculture communautaire de la MRC d’Argenteuil situés non loin du lieu de la rencontre. Depuis l’an dernier, ce sont plus de 13 tonnes de légumes qui ont été cueillis et remis aux banques alimentaires d’Argenteuil pour les citoyens dans le besoin. D’ailleurs, dix caisses de légumes provenant de ce projet ont été remis aux représentants de la MRC Papineau ainsi que des CUPR, légumes qui ont ensuite été remis à des banques alimentaires de leur territoire respectif.

                 Une quarantaine de personnes étaient présentes pour cette sixième rencontre annuelle, dont de nombreux élus. Parmi ceux-ci, on retrouvait le député fédéral de Glengarry-Prescott-Russell, le libéral Francis Drouin. «J’adore l’idée que l’on puisse partager des idées comme ça. Moi et le député Stéphane Lauzon (NDLR: député libéral d’Argenteuil-La Petite-Nation) discutons souvent de problématiques qui touchent nos deux régions. Il y a beaucoup de beaux projets qui peuvent sortir de telles rencontres», lance le député ontarien.

 

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

Les élus des régions situées de part et d’autre de la rivière des Outaouais se sont rencontrés pour la sixième année de suite.

Pacte d’amitié: Solidarité au cœur de la rencontre annuelle

Par Francis Legault

Le Regional Casselman - Embrun (16015)