le Vendredi 3 février 2023
le Jeudi 8 Décembre 2022 9:11 Municipal

L’inflation affecte le budget de la MRC

Une hausse de 2,4 M$ du budget de la MRC qui s'explique notamment par l'inflation.

La hausse du coût de la vie a affecté le budget de la MRC d’Argenteuil, adopté en séance publique le 23 novembre dernier. Mais si la hausse de 2,4 M$ du budget de l’organisme municipal semble importante, peu de nouveaux projets sont au programme pour la prochaine année.

La MRC a présenté un budget équilibré de 18 800 395$. Il s’agit d’une hausse de près de 2,4 millions $ par rapport au budget de 2022. Cependant, comme l’an dernier, il est important de préciser que ce budget comprend aussi le budget de l’organisme Fibre Argenteuil, qui s’occupe de gérer le réseau de fibre optique appartenant à la MRC. Celui-ci se chiffre à 4 891 873$ pour 2023, en hausse d’environ 785 000$ par rapport à l’an dernier.

En soustrayant ce montant appartenant à Fibre Argenteuil, ce sont en fait 13 908 522$ qui pourront être utilisés par la MRC, en hausse d’environ 1,5 M$ par rapport au budget de 2022. Cette hausse s’expliquerait en partie en raison du coût de la vie qui a continué à augmenter au cours des derniers mois.

«Dans le contexte que l’on vit, ce fut un budget qui a été difficile car tout coûte plus cher, a déclaré Scott Pearce, préfet de la MRC. On a quand même réussi à limiter l’augmentation des quotes-parts.»

En effet, la majorité des revenus de la MRC proviendra de subventions gouvernementales. Cependant, la contribution financière totale des neuf municipalités de la MRC, soit les quotes-parts, augmentera en 2023 pour un total de 4 891 873$, ce qui représente une hausse de 210 472$ par rapport à 2022. La moyenne des hausses pour chacune des municipalités est d’environ 4,5%, ce qui est inférieur au taux d’inflation de 6,8% noté dans la grande région de Montréal, ce que tient à souligner la MRC. Par contre, le directeur général par intérim de l’organisme, Éric Pelletier, précise que cette hausse n’est qu’une moyenne: certaines municipalités d’Argenteuil verront leur quote-part augmenter de 10 à 11% tandis que d’autres verront une baisse.

Rappelons que les quotes-parts de la MRC sont calculées au pro-rata de la richesse foncière du territoire de la MRC d’Argenteuil. Or, celle-ci a augmenté de 12,67% en un an en date du 15 septembre 2022 pour se chiffrer à plus de 5,4 milliards de dollars. Il s’agit d’une hausse de près de un milliard de dollars en seulement trois ans. Les municipalités de Gore, Grenville-sur-la-Rouge et St-André-d’Argenteuil auront d’ailleurs de nouveaux rôles d’évaluation pour la prochaine année.

Pas de nouveaux projets

Selon Éric Pelletier, c’est l’augmentation des salaires des employés de la MRC qui explique en grande partie la hausse du budget. Ainsi, des hausses de salaire de 5% pour les employés et de 4,5% pour les élus siégeant sur divers comités ont été adoptées.

«L’année dernière, il y avait un taux d’inflation assez élevé mais on n’avait pas été jusqu’à offrir des augmentations salariales aussi grandes. Cette année, il y a un peu de rattrapage qui est fait, explique monsieur Pearce. Le but est de s’assurer que les employés ne perdent pas leur pouvoir d’achat. C’est une situation assez exceptionnelle partout dans le monde municipal.»

Pour cette raison, le budget de la MRC ne prévoit pas de nouvelles dépenses importantes. Certaines de celles qui étaient prévues cette année ont plutôt été reportées à l’an prochain et aucun service aux citoyens ne sera affecté.

Et l’aréna Gilles-Lupien?

Au printemps 2021, une annonce avait été faite de l’octroi de subventions des deux paliers de gouvernement pour transformer l’aréna Gilles-Lupien de Brownsburg-Chatham en simple patinoire extérieure avec toit. La MRC, gestionnaire des arénas, avait indiqué à ce moment que ce projet ne pourrait pas se faire avant la saison 2023-2024 au plus tôt. Or, monsieur Pelletier affirme qu’aucune décision n’a encore été prise quant à savoir si ce projet irait finalement de l’avant l’an prochain.

«La décision n’est pas prise mais il risque d’y avoir une annonce dans le courant de l’année 2023, indique-t-il. C’est un équipement supralocal, à la charge de la MRC, mais c’est à la municipalité de Brownsburg de décider de poursuivre ou non avec la subvention qu’elle a eue.»

Quant à la rénovation de l’actuel bâtiment, cela reviendrait à un prix presqu’identique à la construction d’un nouvel aréna, soit plusieurs dizaines de millions de dollars, ce que ne peut se permettre la MRC actuellement.

«François Legault a dit que le hockey faisait partie de l’ADN des Québécois. Je lui réponds qu’il doit mettre de l’argent sur la table, lance monsieur Pearce. Même avec des subventions, payer 50% de la facture, dans notre contexte, c’est énorme. S’ils peuvent mettre plus de subventions afin de baisser la part qu’on aurait à payer, on va écouter.»

Les faits saillants du budget peuvent être consultés sur le site web de la MRC au argenteuil.qc.ca.