le Dimanche 4 Décembre 2022
le Mardi 22 novembre 2022 12:21 Santé

Prendre le temps de penser à ceux qui pensent aux autres

Une centaine de personnes ont pris part à la Journée de reconnaissance des proches aidants d'Argenteuil qui incluait une conférence d'Olivier Bernard, alias le Pharmachien.

Après deux ans d’absence, la Journée de reconnaissance des proches aidants d’Argenteuil était de retour le 10 novembre dernier au Club de golf Oasis de Brownsburg-Chatham. Organisé par le Centre d’action bénévole (CAB) d’Argenteuil, plus d’une centaine de personnes ont assisté à cet événement qui se veut une façon de remercier ceux et celles qui donnent de leur temps pour aider un proche.

Comme lors des précédentes éditions, l’avant-midi était consacré à des exposants proposant des services de bien-être mais aussi des services d’aide aux proches aidants. Une vingtaine de kiosques étaient sur place.

«On avait des kiosques variés, par exemple Esthétique Julie Gagné qui vérifiait l’état de la peau des gens, des massages avec Lynn Beauchamp ou encore du yoga avec Espace Yoga, explique Francis Lavigueur, conseiller aux proches aidants du CAB et membre du comité organisateur de la journée. Le but était de faire du ‘cocooning’ pour que les gens puissent rester toute la journée.»

«Souvent, les proches aidants ne connaissent pas nécessairement tous les services qui peuvent les aider, poursuit-il. On a ainsi eu la présence de la Société d’Alzheimer des Laurentides, Coup de pouce Argenteuil et le CISSS des Laurentides, entre autres, pour offrir un côté plus informatif.»

Monsieur Lavigueur rappelle que très souvent, les proches aidants vont dépenser beaucoup d’énergie à aider leur proche au point où ils peuvent eux-mêmes oublier leur propre bien-être. Cette journée de reconnaissance est une façon de pouvoir leur signifier qu’ils doivent aussi prendre soin d’eux.

«C’est important de prendre un temps d’arrêt pour eux, enchaîne monsieur Lavigueur. C’est pour ça qu’on avait parmi les kiosques un côté plus informatif et un autre pour que les visiteurs puissent relaxer.»

Le retour du Pharmachien

Après une pause dîner, l’après-midi était dédié au conférencier invité Olivier Bernard, alias le Pharmachien. Son blog, débuté en 2012 et où il vulgarise la science médicale et dénonce les mythes sur la santé et certains traitements pseudo-scientifiques, a engendré la publication de trois livres et la création d’une émission télé, Les Aventures du Pharmachien, sur les ondes d’ICI Explora, sans compter sa baladodiffusion Dérives qui a remporté quelques prix à l’international.

«On l’a invité à la demande des gens, explique Francis Lavigueur. Ce sera très interactif . Il va parler des mythes et réalités liés à la santé.»

En effet, monsieur Bernard a présenté la même conférence qu’il avait donnée en janvier 2018 à la Maison de la culture de Lachute. Le Pharmachien a ainsi exploré trois sujets, des suppléments de vitamines aux cures détox en passant par l’augmentation de l’efficacité du système immunitaire, et dans chacun des cas, il a expliqué comment les compagnies qui vendent ces produits utilisent souvent des arguments douteux pour pouvoir écouler leurs stocks.

«Le système immunitaire est un ensemble d’organes et de cellules, a-t-il souligné en guise d’exemple. L’expression ‘renforcer son système immunitaire’ n’a aucun sens car on ne sait pas ce que ça veut dire. Quelle partie du système il faut travailler pour le renforcer? Et comment on fait ça? Le système immunitaire est un ensemble qui reflète votre santé globale qui, elle, reflète vos habitudes de vie. L’erreur est de croire que l’on peut améliorer son système immunitaire au-delà de la normale.»

D’ailleurs, c’est la conclusion à laquelle il arrive pour les trois sujets traités durant cette conférence. «Beaucoup de gens veulent vous vendre plein d’affaires pour remplacer ce qui est le plus important: nos habitudes de vie. C’est ça qui devrait être notre priorité.»

Avec son humour et ses multiples interactions avec les personnes présentes, le conférencier a été des plus appréciés du public. Pour les organisateurs, cette journée de reconnaissance était donc couronnée de succès.