le Vendredi 3 février 2023
le Jeudi 17 novembre 2022 16:07 Municipal

Brownsburg-Chatham veut devenir un Village-relais

Le MTQ a approché Brownsburg-Chatham pour que la municipalité dépose une demande pour devenir un Village-relais.

Au moment où vous lirez ces lignes, Brownsburg-Chatham devait tenir un 5 à 7 bières et saucisses le 17 novembre avec ses citoyens afin de les sonder à propos des mesures à mettre en place pour que la municipalité soit reconnue comme Village-relais par le ministère des Transports du Québec. Selon Jean-François Brunet, directeur général de Brownsburg-Chatham, cette désignation pourrait avoir un impact économique enviable sur la ville.

Il existe une quarantaine de Villages-relais au Québec. Il s’agit de municipalités de moins de 10 000 habitants offrant divers services à travers ses commerces et ses infrastructures, notamment des stationnements sécuritaires et des heures d’ouverture prolongées. Un des objectifs primaires du programme est de rendre les routes plus sécuritaires en permettant aux automobilistes de se reposer et de se restaurer pour éviter la fatigue au volant. Parallèlement, cela permet aux municipalités de se démarquer et de mettre en valeur ses attraits touristiques.

Or, dans les Laurentides, seules Labelle et Lac-des-Écorces, toutes deux situées plus au nord, sont des Villages-relais. Au sud, le Village-relais le plus proche est Montebello, en Outaouais, à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Brownsburg-Chatham.

C’est le MTQ lui-même qui aurait approché la municipalité afin qu’elle dépose sa candidature pour devenir un Village-relais. La Ville s’est adjoint les services de Punch Communication, de Mont-Laurier, et de Proxymité Productions, de Lachute, pour préparer son dossier de candidature.

«Être un Village-relais peut apporter plein de choses positives pour la ville, que ce soit en emmenant de nouveaux services et commerces ou en mettant en lumière la Ville de Brownsburg-Chatham, estime monsieur Brunet. Ça peut avoir une portée régionale: les gens pourront s’arrêter à Brownsburg mais ils pourront aussi continuer à Lachute ou Grenville ou encore vers le nord. On est bien fier d’être le porteur régional de ça!»

Pour déposer sa candidature, Brownsburg-Chatham doit maintenant préparer un plan quinquennal des actions à prendre pour pouvoir répondre aux exigences de qualité de la charte des Villages-relais. C’est pour cette raison que la municipalité organisait son 5 à 7 avec les citoyens afin de connaître leur opinion sur les choses qu’ils voudraient voir être mises en place en lien avec l’obtention de cette accréditation de Village-relais.

Il faudra attendre encore quelques temps avant de savoir si Brownsburg-Chatham obtiendra son accréditation mais selon le directeur général, cela ne devrait être qu’une formalité.

En attendant, pour plus d’informations sur les Villages-relais, visitez le www.villages-relais.qc.ca.