le Vendredi 3 février 2023
le Lundi 17 octobre 2022 12:19 Santé

Centre Aux Sources: Porte ouverte sur la santé mentale

Un des fléaux souvent évoqué au cours de la pandémie a été la santé mentale de la population. Or, plusieurs ressources existent pour ceux qui voudraient demander de l’aide et le Centre aux Sources de Lachute est une de celles-là. L’organisme, qui va célébrer ses 30 ans d’existence en juin prochain, a tenu une journée porte ouverte le 28 septembre dernier.

Ouvert en juin 1993 sur la rue Lafleur, le Centre aux Sources est maintenant situé depuis plusieurs années au 546, rue Sydney. L’organisme offre plusieurs activités: ateliers d’arts, cuisine collective, ateliers de jeux… Si celles-ci sont variées, elles ont cependant toutes le même objectif: briser l’isolement.

La clientèle varie également mais tous ont un point en commun: un problème de santé mentale. De la bipolarité à la schizophrénie, de la dépression au trouble de personnalité limite, les membres du Centre aux Sources ont chacun leur particularité. Les valeurs d’entraide, de solidarité, d’autonomie et de respect des droits et individualités sont au cœur de la mission de l’organisme qui offre une approche alternative en santé mentale.

«On ne travaille pas avec des diagnostics mais avec les personnes. Celles-ci sont les experts d’eux-mêmes, pas nous. C’est ce qu’on redonne aux gens: de ‘l’empowerment’, de l’autonomisation, explique Karen St-James, coordonnatrice du Centre aux Sources. On croit que chaque personne est capable de prendre soin d’elle-même. La manière dont on accueille les gens ici, plusieurs disent que l’on devient leur nouvelle famille.»

Des nouveautés pour le 30e anniversaire

Le 28 septembre dernier, la journée porte ouverte de l’organisme était l’occasion pour celui-ci de se faire connaître mais aussi de présenter ce qui a été fait ces derniers mois. En effet, au cours du dernier printemps, le Centre aux Sources a déménagé temporairement ses pénates à la maison des jeunes Univers jeunesse Argenteuil le temps que des travaux de rénovation soient faits dans ses locaux réguliers. Le plus grand changement a été la transformation de la cuisine et salle à manger en aire commune.

«On peut maintenant accueillir plus de monde, on peut cuisiner davantage, explique madame St-James. On reprend d’ailleurs les cuisines collectives bientôt en partenariat avec le Centre d’entraide d’Argenteuil.»

Il faut dire qu’au plus fort de la pandémie, si les activités n’avaient pas lieu directement dans les locaux du Centre aux Sources, les intervenants avaient conservé un lien téléphonique avec les habitués de la place. D’ailleurs, depuis la reprise normale des activités, madame St-James admet voir de plus en plus de gens venir chercher de l’aide auprès de l’organisme, avec une croissance de l’achalandage.

La coordonnatrice souligne comment, juste en venant prendre un café au Centre aux Sources, plusieurs personnes découvrent un endroit qui les aide grandement. «Le partage d’expériences de vie, ça crée des liens, ce qui aide à ne pas se sentir seul, ce qui brise l’isolement et crée un sentiment d’appartenance, illustre-t-elle. J’ai, comme image pour décrire le centre, un champ de fleurs: tout le monde peut s’épanouir mais différemment.»

Le Centre aux Sources est ouvert du lundi au jeudi et ses activités sont gratuites. Il faut cependant prendre rendez-vous lors d’une première visite au 450 562-0673. On peut aussi visiter la page Facebook de l’organisme.